Jésus a dit "Le Royaume de Dieu est en toi et tout autour de toi, pas dans des palais de bois ou de pierre"

Jésus dit "Fend le bois je suis là; soulève la pierre et tu m'y trouveras!"

www.unisson06.org/dossiers/religion/ecrits_spirituels/christianisme/evangile_thomas.htm

jeudi 27 décembre 2012

LaPresseGalactique.com

LaPresseGalactique.com


PENSÉE DU JOUR

Posted: 26 Dec 2012 09:05 PM PST

 
L'inspiration vient de l'intérieur. Il s'agit de la lumière qui brûle à l'intérieur de vous, par opposition à la motivation, qui consiste à faire quelque chose parce que si vous ne le faites pas, il y aura des répercussions négatives. La motivation, c'est me faire faire à moi-même quelque chose que je n'ai pas vraiment envie de faire. L'inspiration, c'est avoir la vision claire de ce que je veux -- et laisser les forces Universelles entrer en jeu pour obtenir le résultat.
Abraham, 7 juillet 1999
Traduction AD
Page d'origine : http://www.abraham-hicks.com/lawofattractionsource/index.php

L'HEURE EST VENU DE PASSER À L'ACTION...

Posted: 26 Dec 2012 09:01 PM PST

Combien de beaux enseignements avons-nous reçu...
Combien de belles techniques avons nous appris...
De combien de puissants et admirables outils avons-nous profité...
Maintenant nous savons comment manifester l'abondance dans tous les domaines de notre vie, n'est-ce pas merveilleux ?..

Questions ?
L'avons-nous déjà réalisée ?..
Vivons-nous dans l'abondance en ce moment ?..
Ah oui, dirons-nous, l'abondance n'est pas nécessairement matérielle, il y a bien des façons de vivre l'abondance... Bien sur que l'abondance revêt plusieurs formes, mais n'oublions pas que nous vivons sur terre et que l'abondance matérielle est aussi notre droit de naissance comme toutes les autres formes...

Vivons-nous dans l'abondance matérielle en ce moment ?..
Soyons honnêtes, et regardons la situation matérielle de la grande majorité des travailleurs de la Lumière... Vivent-ils dans l'abondance matérielle ?...

Je vous laisse répondre vous-même à cette question...

Le temps est maintenant venu de réaliser qui nous sommes ici et maintenant, non pas dans une autre dimension, ni sur une autre planète, mais ici même dans ce monde matériel en mutation.

Mais comment ?..

Cliquez ici pour la suite »

UN INSTANT MAGIQUE...

Posted: 26 Dec 2012 09:00 PM PST

Pascale Acan

En revenant de Carcassonne, j'ai eu la surprise de trouver sur la route, deux tout petits marcassins qui trottinaient gaiement sur le rebord. Juste le temps de freiner et de contempler ce petit clin d'œil de l'Univers, et de sentir mon cœur devenir léger et joyeux …  Quel doux bonheur qu'est la Vie sous toutes ses formes, ses expressions multiples, quel doux bonheur.

Cette image me suit encore et un sourire ne peut s'empêcher de se dessiner encore dans mon cœur …

Qui a-t-il de plus beau que notre nature, celle qui sait si bien s'accommoder des saisons, des intempéries, des matins glacials comme des journées étouffantes. Qui a-t-il de plus merveilleux que cette expérience du moment ? Qui semble s'éterniser lorsqu'elle ne correspond plus à nos envies ou au contraire se contracter quand l'instant est si doux que l'on voudrait qu'il en devienne infini… La Vie est partout et je sais bien que je fais partie d'elle, ou du moins qu'elle m'a offert un coin de sa réalité pour me permettre de jouer avec ma création. Mais que serait la Vie si je n'y étais pas ? Serait-elle endormie dans sa beauté, attendant mon bon vouloir pour jouer à nouveau avec elle ?
Cliquez ici pour la suite »

Découverte d’un vaste réservoir d’eau dans les entrailles de la Terre

Posted: 26 Dec 2012 09:00 PM PST

En analysant l'atténuation d'ondes sismiques dans le manteau terrestre, un sismologue américain révèle, grâce au premier modèle 3D du genre, l'existence d'un réservoir d'eau aussi volumineux que l'Océan Arctique dans les profondeurs de la Terre.
Habituellement, pour étudier ce qui se passe sous nos pieds, les sismologues procèdent à la mesure de la vitesse d'ondes sismiques. Ils obtiennent ainsi, en quelque sorte, un scan du noyau et du manteau terrestre. Mais ces données de vitesse, seules, ne permettent pas de faire la distinction entre des variations dues à la température ou à la composition du milieu traversé. Pour passer outre ce problème, il existe une méthode : analyser la manière dont les ondes s'amortissent depuis leur source.
Atténuation des ondes sismiques dans le manteau terrestre. Le graphique de gauche est une coupe dans la Terre le long de la ligne noire de la figure supérieure droite. Les zones en rouge correspondent à de la roche inhabituellement molle, tandis que le bleu représente une raideur exceptionnelle (en jaune et en blanc, valeurs proches de la moyenne). L'anomalie où l'atténuation des ondes est très forte, sous l'Asie de l'est, correspondrait à de l'eau qui a été pompée dans le manteau inférieur au cours du long procédé de subduction de la lithosphère océanique. Crédit : Eric Chou
Frappez au marteau sur une table ; vous renverserez probablement les objets proches du point d'impact, mais il est fort probable que ceux à l'autre bout de la table ne bougent pas d'un pouce. Et cette diminution de puissance de l'onde n'est pas la même pour des matériaux différents. Des données d'atténuation fournissent donc aux sismologues une information sur la raideur d'une région, fonction de sa température et de la quantité d'eau qu'elle contient. Prendre connaissance simultanément des vitesses d'une onde et des atténuations qu'elle subit lors de sa propagation permet ainsi de déterminer si une anomalie est due à la température ou à la présence d'eau.
Michael E. Wysession, professeur des sciences terrestres et planétaires à la Washington University de St-Louis, aidé de Jesse Lawrence, un de ses anciens doctorants, a analysé les données de 80 000 ondes à partir de plus de 600 000 séismogrammes. Dans un premier temps, il a identifié les zones bien connues où le plancher océanique plonge vers le centre de la Terre. Puis, sous l'Asie, il a observé une région où les ondes sont fortement amorties, bien que faiblement ralenties. « L'eau diminue un peu la vitesse des ondes. Beaucoup d'amortissement et un peu de ralentissement, ça correspond très bien à la prédiction qu'il y a de l'eau », argumente-t-il. On ne l'avait encore jamais observé, mais des modèles prédisent ce que Wysession appelle anomalie de Beijing. « De l'eau dans la roche, plutôt froide, descend avec la plaque plongeante, mais elle se réchauffe au fur et à mesure de sa descente et est relâchée par la roche qui peut devenir instable. Elle remonte alors dans la région sous-jacente, qui devient saturée en eau. » En combinant le volume de cette anomalie avec le fait que la roche peut contenir environ 0,1 % d'eau, on découvre que l'équivalent d'un Océan Arctique se cache sous nos pieds...
Vue en tranches de l'anomalie de Beijing. La séquence a) à g) représente le cheminement possible de l'eau, pompée dans le manteau inférieur via la subduction de la lithosphère océanique. Crédit : Eric Chou
« L'eau est comme un lubrifiant, huilant constamment la machinerie de la convection du manteau qui gouverne la tectonique des plaques et cause le mouvement des continents à la surface de la Terre », ajoute Wysession. Et de conclure : « Regardez notre planète sœur, Vénus. Son intérieur est très chaud et sec, et Vénus n'a pas de tectonique des plaques. Toute l'eau s'est probablement évaporée, et sans eau pas de plaques ».
Par Jonathan Toubeau, Futura-Sciences

La vie Extraterrestre « sur le point d’être confirmée »

Posted: 26 Dec 2012 09:00 PM PST

Composé de milliers de récepteurs d'ondes radio couvrant 1,900 miles carrés de surface de la Terre dans l'outback (arrière pays) australien, les scientifiques ont affirmé qu'il fournira d'autres points de vue de l'Univers que ceux observés avec les télescopes optiques. Les scientifiques dirigeant  son développement ont suggéré que le SKA sera 50 fois plus sensible, et passera en revue le ciel 10 000 fois plus rapidement que n'importe quel autre télescope.

Un porte-parole pour le SKA a déclaré: « Il donnera aux astronomes un aperçu de la formation et l'évolution des premières étoiles et galaxies après le Big Bang, le rôle du magnétisme cosmique, la nature de la gravité et sans doute il détectera la vie ailleurs. »

M. Pope a ajouté: «S'il y a une civilisation à moins de 100 années-lumière, ce télescope pourrait la détecter. Nous commençons maintenant à avoir la technologie, que ce soit le SKA ou peut-être d'autres télescopes qui sont en cours de développement et qui permettront d'autres possibilités. Nous recherchons tout le temps une planète aux critères identiques à  la Terre quelque part dans l'espace.


"6EME SENS: UNE QUESTION D'EQUILIBRE"

Posted: 26 Dec 2012 09:00 PM PST

Stéphane Allix - http://www.inrees.com/

Démystifier la voyance peut nous permettre de mieux comprendre le fonctionnement de notre psychisme. Eclairage d'une voyante rationnelle.
Avons-nous nous tous accès à des perceptions dites extrasensorielles ?
Dans notre culture, la télépathie, la clairvoyance et la précognition ne sont pas supposées exister en tant que telles. Aussi, nous avons produit des dispositifs intellectuels destinés à réduire efficacement les capacités psychiques non conventionnelles à ce qu'elles ne sont pas : une comédie, des coïncidences, de simples effets de sens, des symptômes de pathologie psychiatrique, etc. Pourtant, chacun de nous en est capable, de manière latente. Des cultures favorisent l'emploi de ces capacités, et d'autres le stérilisent, ce qui est le cas de la nôtre. Aussi, la plupart des individus sont absolument convaincus de ne pas posséder ces capacités.

Comment comprenez-vous que de nombreuses personnes pensent que la voyance est une forme de sur-interprétation, d'illusion ?

Cliquez ici pour la suite »

SIMON BECK L'ARTISTE CRÉATEUR DES CROP CIRCLES DANS LA NEIGE

Posted: 26 Dec 2012 05:31 AM PST

Note de la PG: En effet il ne s'agit pas de paysans farceurs qui se lèvent la nuit pour taguer les champs de blé... Ni d'œuvres extraterrestres...

Oeuvres géantes gravées dans la neige par Simon Beck !

Simon Beck

L'artiste Simon Beck créé d'impressionnantes figures géométriques géantes gravées dans la neige en marchant sur la poudreuse avec des raquettes dans la station Arc 2000 situé au coeur des Alpes françaises !

En fonction des conditions climatiques, Simon Beck met entre 5 et 9 heures pour terminer ses oeuvres !





Aucun commentaire:

Sil-te-plaît, pardonne moi

L'effet de vos pensées, de vos paroles

Et si nous créerions le monde autrement...

Méditation guidée

Méditer

Vibration de Saint Germain Le beau Danube bleu

Vibration du Maître ascensionné Saint Germain La valse de l empereur