Jésus a dit "Le Royaume de Dieu est en toi et tout autour de toi, pas dans des palais de bois ou de pierre"

Jésus dit "Fend le bois je suis là; soulève la pierre et tu m'y trouveras!"

www.unisson06.org/dossiers/religion/ecrits_spirituels/christianisme/evangile_thomas.htm

mardi 28 décembre 2010

Un message personnel à votre intention

le video

http://www.nous-les-dieux.org/Baradigme



Le texte

Un message personnel à votre intention


Section I



Nous en sommes au moment de l’évolution de notre planète où nous nous posons tous les mêmes questions : Pourquoi moi ? Pourquoi maintenant ? Quelle est la réalité sous-jacente que nous vivons présentement ? Que se passe-t-il vraiment, dans les coulisses et que nous percevons de tous nos sens ? Pourquoi avons-nous ce sentiment que derrière les apparences se cache une réalité différente de celle qui nous est présentée ? En fait, qui a tramé tout ceci et qui tire les ficelles ? Y a-t-il réellement juste un groupe d’individus en charge ? Si c’est le cas, alors cette histoire de Dieu ne serait-elle après tout qu’un canular ? Il y en a qui croient que c’est là l’essence même du scénario. Heureusement pour le bien-être de tous, ce n’est pas la Vérité.



La Vérité, c’est qu’il y a plusieurs niveaux d’activités derrière ce qui semble être une pièce de théâtre d’une incroyable ampleur. Alors, qui rédige les rôles et à quoi rime le scénario ? Seriez-vous surpris d’apprendre que c’est vous qui en écrivez le texte et que le scénario n’aura pas de sens tant que vous ne lui en aurez pas donné un ? Si c‘est le cas, alors quels sont les habitants de la planète qui peuvent lui en donner un ? Voilà, certains intéressés, un petit groupe en fait, ont décidé qu’ils aimeraient ajouter leur touche personnelle au scénario. Il y a un problème dans tout cela car ils ont choisi de donner au scénario une tournure qui n’est pas en accord avec le créateur du plateau et du théâtre où se jouera la pièce. En fait, ce groupe réserve une grande surprise au public et aux acteurs à la fin de la pièce. Le dessein qu’il nourrit est celui de détruire le public, les acteurs, le plateau et le théâtre.



Étant donné que le créateur tient beaucoup à son théâtre, qu’il le considère comme sa marotte, cette idée ne lui convient pas du tout. Il n’est pas du genre à s’opposer aux productions innovatrices présentées au sein de son théâtre, loin de là ; il s’attend même à ce que l’auditoire fasse ses propres changements. Il y a un type de production qui demande la participation de l’assistance plutôt qu’une simple présence passive. Le propriétaire du théâtre se pose la question suivante : si la pièce présentée devenait suffisamment désagréable pour l’auditoire, les gens quitteraient-ils simplement les lieux sans plus y penser ? Cela aurait comme conséquence que la troupe et son metteur en scène se détruiraient ; seulement voilà, le propriétaire du théâtre ne tient pas du tout à ce que sa propriété se trouve détruite du même coup. Il espère que le public offrira d’autres solutions. Peut-être pourrait-il y avoir une participation de l’auditoire qui permettrait l’introduction de nouveaux personnages qui ajouteraient des répliques de leur cru au scénario existant ? Si une nouvelle tournure pouvait être donnée au scénario, grâce à des personnages qui puissent en changer le dénouement, alors la représentation pourrait se transformer en une comédie, un mystère ou une histoire d’amour plutôt qu’une tragédie. Se pourrait-il que la participation du public puisse en effet créer un tout nouveau genre d’expérience ? Plutôt que de toujours montrer les mêmes histoires connues, l’auditoire, mû par son intense désir, pourrait-il modifier l’histoire et arriver à un scénario créateur qui contiendrait des possibilités encore inexplorées ? Pourquoi pas ? Plus le désir de changement est grand, plus s’accroît la possibilité de conquérir de nouvelles frontières pour la création de thèmes d’histoires. Lorsqu’un groupe concentré sur un sujet précis agit spontanément, sans la tutelle d’un dirigeant conventionnel avec un ordre du jour bien arrêté, la conception de thèmes sortant de l’ordinaire n’est pas seulement possible, elle est probable.



Dans quel but cette discussion est-elle engagée ? Il est temps pour vous de réaliser que la responsabilité vous revient de changer la destination du chemin que vous êtes maintenant obligés de prendre. Vous êtes déjà loin du stade où l’on vous guidait. Vous êtes au stade où l’on vous pousse dans le dos. Vous en êtes au stade où la résistance ne peut réussir ; par conséquent, vous allez devoir accomplir ceci par d’autres moyens. Une nouvelle façon de résoudre la situation doit littéralement être créée. Aucun changement ne peut être apporté à cette situation en utilisant les anciennes techniques. Ceux qui vous ont conduits jusqu’ici connaissent tellement bien la nature humaine présente qu’ils ont bloqué tout stratagème que vous pourriez concevoir. Ils connaissent très bien toutes les cellules de résistance et ils ne tolèrent leur existence que dans la mesure où elles jouent un rôle dans leur plan. Ces cellules serviront à illustrer graphiquement ce qu’ils ne permettront pas.



Maintenant, vous devez bien comprendre qu’il y a une porte de sortie pour l’humanité au travers de cette expérience, mais vous devez passer à l’état créateur et non pas adopter une attitude rigide (résister). Se basant sur vos façons antérieures de réagir, l’équipe adverse ne s’attend pas à cela de votre part. Je peux vous assurer que votre histoire a été analysée et étudiée par bien des intellects et qu’il y a eu des études de modèles faites sur ordinateur, à un point tel que vous êtes connus au-delà de ce que vous pouvez imaginer. Tous vos scénarios de réactions ont été disséqués jusqu’au niveau cellulaire et des mesures restrictives ont été mises en place pour chacun d’eux. Vous êtes confrontés avec la possibilité de votre extinction à moins que vous ne fassiez un saut cosmique jusqu’au niveau d’imagination créatrice qui annulera complètement ces plans. N’avez-vous pas vos propres ordinateurs ? Ne pouvez-vous pas vous rallier en groupes de discussion créatrice et demander l’accès à l’Esprit même de ce qui vous a créés ? « Là où se trouvent deux ou plus d’entre vous rassemblés en mon nom – dans un désir mutuel de compréhension harmonieuse – je suis présent. »



Les cris et les supplications que vous adressez à Dieu, Jésus, Bouddha ou Mahomet pour vous sortir de cette situation, sont inutiles. Vous avez permis à ce démon de vous posséder et c’est donc à vous, collectivement et individuellement, que revient la conception de cette solution. Vous devez faire une nouvelle prise de conscience. Tous les membres de l’humanité ne choisiront pas d’y participer. Il y en aura qui baisseront la tête sous le blâme et joueront les victimes. Qu’il en soit ainsi. Laissez-les. Vous n’avez pas le temps de recruter parmi eux. Quelle sorte de créativité pourraient-ils vous offrir de toutes façons ? Ceci est un appel au clairon pour éveiller ceux qui ont assez de force de caractère pour agir fermement selon leurs propres convictions et s’engager à ne pas laisser la situation évoluer jusqu’au point final prédéterminé. Même ceux qui sont au cœur de ce plan abominable ne réalisent pas que la fin sera, en fait, l’anéantissement complet. Malheureusement, le plan comprend non seulement l’anéantissement des individus et de la planète, mais aussi celui de domaines qui dépassent l’imagination.



Comment cela arrivera-t-il ? Comment un changement peut-il se produire au milieu d’un tel manque de compréhension, quand vous ne savez pas plus qui vous êtes que ce que vous êtes ? Dans l’immédiat, nous avons encore du temps avant que le nœud coulant ne se resserre ; le mouvement sur la planète est encore possible. Des groupes devront se réunir pour agrandir leurs visions et invoquer de l’aide des plus hautes sources de connaissances afin de se faire assister dans leur conception d’une nouvelle manière de vivre. Ceci ne peut être copié sur aucune autre expérience. Ce doit être littéralement un saut conceptuel, encore incomplet mais tout de même le point de départ de la nouvelle trame de l’expérience. Ceci n’est pas un processus qui peut être expliqué en détail. Il est brumeux au départ puisqu’il est conçu en tant que possibilité, et il doit en être ainsi. Les frontières du connu doivent être transcendées. Est-ce une mission surhumaine ? En effet, mais pas du tout impossible. Le désir et la nécessité nous mettent au défi de concevoir les choses différemment.



A-t-on déjà présenté cette possibilité au genre humain de cette planète ? Certainement. Mais à chaque fois, il s’est replié sur des stratégies connues. Il est le créateur de la situation présente. La tâche lui revenait de faire ce saut ; maintenant, la situation est telle qu’il doit se mettre à l’œuvre ou faire face à la possibilité que son existence ne tire à sa fin. Tout ceci est son œuvre. L’humanité n’a personne d’autre à blâmer ; alors, elle doit prendre une direction diamétralement opposée à son attitude passée où elle refusait de se charger du projet en entier ; elle doit s’en charger avec détermination et dévouement.



Section II



L’énergie qui maintient cette planète en orbite dans le système solaire n’a pas recours à la force pour y arriver ; en fait, le procédé qu’elle utilise ne nécessite aucun effort. Le concept actuel du pouvoir repose sur l’effort en tant que force. Puisque la pensée attire la manifestation, c’est bien vous qui vous êtes donné l’expérience de l’effort, de la force et du pouvoir. Il existe d’autres expériences qui n’utilisent pas ce concept. Les projets de fusées spatiales en sont un exemple. Vos ressources sont utilisées pour propulser une fusée et son cargo en orbite autour de cette planète et au-delà. Pourtant, vous recevez la visite d’êtres venant d’autres planètes qui pénètrent votre champ gravitationnel et le quittent sans gaspillage d’énergie. Cela ne vous prouve-t-il pas qu’il existe d’autres façons de générer le mouvement sans ces méthodes si coûteuses et dangereuses ? Cette question est intrigante. Il y a beaucoup d’individus qui connaissent l’existence de ces possibilités mais qui sont incapables de concevoir des solutions ne demandant pas un grand effort énergétique pour échapper à ce qui, d’après leurs croyances, les retient à la planète. Ce n’est pas le champ gravitationnel qui les attache ici, c’est la conscience. Le fait que la pensée soit en interaction avec elle-même leur échappe. Ils savent que leurs pensées peuvent influencer le résultat de l’expérience. Cependant, le concept que la pensée une fois projetée puisse être libérée pour dialoguer avec elle-même et que ceci puisse entraîner un résultat au-delà d’un résultat anticipé (désiré) n’est pas compris. Le besoin de contrôler, d’observer et de prouver le procédé les empêche d’accéder à de nouvelles dimensions de la compréhension. Ce qui leur manque, c’est la capacité de croire que le processus ne peut amener que des résultats positifs, une fois la pensée libérée pour dialoguer avec elle-même et sur elle-même. La pensée libérée pour se métamorphoser d’elle-même reviendra sous la forme d’une manifestation magnifique allant bien au-delà des limites de notre imagination.



Maintenant, le défi est lancé à ceux qui veulent jouer un rôle dans le changement des sombres desseins affectant le destin de la planète. Pouvez-vous élargir votre conscience pour comprendre un processus qui vous dépasse ? Il vous faut d’abord la volonté de participer à un nouveau paradigme d’expérience. Cependant, abandonner le connu et vouloir s’aventurer dans l’inconnu demande le courage de laisser derrière ce que vous percevez comme étant l’avancement de cette « civilisation » depuis l’âge de pierre jusqu’à nos jours où beaucoup d’entre vous jouissent actuellement des avantages de la technologie moderne. Savez-vous que le mot civilisation est synonyme d’esclavage ? Pour permettre la réussite de l’expérience actuelle, il a fallu abandonner la liberté inhérente au choix personnel au profit de l’organisation du groupe. Au-delà de la famille, aucune organisation n’est nécessaire. La responsabilité personnelle est le fondement de la liberté. La coopération est un phénomène naturel tant et aussi longtemps que le besoin de contrôler ne montre pas ses dents. Ce besoin n’est pas inné. Il fut inculqué et ensuite renforcé par l’usage.



Comment faire pour transcender cette habitude quand elle est ancrée si profondément au niveau planétaire ? La situation a atteint un point tel que l’homme ne peut se libérer de cette accoutumance, seul et par lui-même. Les adversaires le savent bien. Ils sont certains qu’en l’occurrence, l’humanité ne peut rien y changer. Alors comment ce changement, point de départ primordial pour un glissement vers un nouveau paradigme d’expérience, se produira-t-il ? Cela est possible si nous comprenons bien que la pensée focalisée et libérée peut, en effet, agir d’elle-même et sur elle-même. Bien que cela semble simpliste – et c’est effectivement une réalité simpliste – c’est un outil puissant. Pour que ce processus marche, certains critères doivent être réunis. Puisque c’est un procédé d’ordre divin, il doit contenir au niveau de son intention, la volonté d’être en accord avec le processus perpétuel. Son objectif doit viser l’évolution continue de ceux qui bénéficieront de son absorption dans la matrice universelle, suite au mouvement expansif de ses sphères d’influence. L’intention de syntonisation avec les lois divines est la clé de son succès. Si on réduit tout ceci à une formule mathématique, alors son inclusion doit s’insérer parfaitement dans les formules divines qui permettent l’harmonie dans le reste de la Création. La pensée pensant d’elle-même saura décider si cela est acceptable. C’est la raison pour laquelle les forces de l’opposition ne peuvent utiliser ce procédé ; elles ne veulent pas l’harmonisation. Le désir pur d’avoir l’intention de s’harmoniser est une condition préalable primordiale. La pensée ébauchée doit être spécifique uniquement en ce point-là. Le but visé doit fournir une direction à l’intention permettant au processus de la pensée de manifester selon l’ordre divin. On doit libérer la pensée en toute confiance, sachant que tout cela est déjà accompli aux niveaux que vous appelez éthériques et qu’elle se concrétisera alors en une réalité reconnaissable, utilisant tous les déclencheurs disponibles pour une interaction appropriée.



Comment pouvez-vous savoir si cela produira vraiment les résultats désirés ou si ce n’est pas encore un autre stratagème de l’opposition pour vous garder sous contrôle ? En avez-vous entendu parler aux nouvelles présentées par les médias ? Y a-t-il quelqu’un du monde des communications sérieuses qui vous a suggéré que c’était la chose à faire ? Non, certainement pas ! Vous êtes programmés à concentrer votre énergie sur la préservation de vos corps sexy et sur des pensées humanitaires pour les multitudes souffrantes, alors que vous prenez une autre bouchée de steak au restaurant ou tout au moins, que vous mangez un hamburger de plus, acheté sur le chemin du retour après une journée de travail improductif à votre ordinateur. Le procédé qui vous permet de recevoir cette information utilise les merveilles de votre ordinateur. C’est un exemple de la pensée en interaction avec elle-même avec l’ajout d’un objectif. C’est en focalisant votre intention que vous initierez la démarche que vous désirez. Alors, la pensée projetée par l’intention se complétera dans sa beauté grâce à l’énergie de votre foi et de votre confiance. Le fait que vous soyez convaincus que sa forme éthérique a été complétée en moins d’un clin d’œil lui permettra de se manifester dans une réalité tridimensionnelle. Les processus de la création, semblables à ceux des ordinateurs, sont effectivement dotés de rapidité. Alors, une fois encore, il vous reviendra de jouer votre rôle dans la concrétisation de ces nouveaux concepts dans votre dimension.



Section III



Conformément à un dessein soigneusement élaboré et précis des forces de l’opposition, la réalité de l’expérience terrestre est actuellement manufacturée en un pattern de mouvement descendant vers les niveaux des énergies les plus sombres et les plus lourdes où le corps humain puisse exister. Cela rend plus difficile la relation entre l’âme (source originelle) et son extension (être incarné). Leur dessein ne se limite pas à cela. Ils entendent séparer ces deux énergies. Avant d’en arriver là, des manipulations complexes de l’être incarné devront être effectuées. La « capture » de l’énergie de l’âme a pour but de causer une rupture dans la chaîne des énergies qui proviennent de la matrice de l’âme. Les concepteurs de ce plan croient ainsi pouvoir causer un effondrement des énergies positives qui constituent les éléments de base de la Création. Selon eux, une interruption du flot de l’énergie remontant à sa source provoquera une rupture dans le schéma plus élaboré de la matrice galactique. Ce groupe de séparatistes a prévu qu’une réaction en chaîne en résulterait, entraînant un chaos de grande envergure qu’ils pourraient réorganiser dans le cadre de leur propre matrice. C’est une entreprise arrogante et très ambitieuse. Il y a encore beaucoup d’étapes à passer pour que le plan puisse se réaliser. Ce n’est pas un plan conçu à la dernière minute. Mesuré en termes de temps terrestre, ils ont mis une éternité à le monter. Cependant, puisque leur plan va à l’encontre des paramètres régulateurs qui régissent la Création manifestée, ils sont incapables de tirer profit des procédés qui servent aussi de mesures de sécurité pour la Création en prévention de la réalisation d’un tel dessein.



Il est logique de vous demander : comment a-t-on permis à cette rébellion d’en arriver jusque là ? Ils se sont servis du fait que vous jouissez du libre arbitre comme principe de base pour arriver à manipuler l’humanité et à en faire le véhicule de leur pouvoir. Votre état d’esprit est exactement celui qu’il faut pour servir leurs fins. Quand une pression est appliquée à la connexion âme/extension, vous devenez suffisamment malléables pour être incités à vouloir changer, et le changement est exactement ce qu’ils veulent. À chaque point de jonction critique des cycles précédents, l’humanité a été amenée à modifier ce qui existait déjà plutôt que de vouloir une expérience entièrement nouvelle. Dans les cycles d’énergie qui maintiennent la Création manifestée dans les différentes dimensions, il y a des points critiques permettant le changement des paramètres vibratoires de ces dimensions. C’est lors de ces possibilités de changement qu’ils ont réussi à créer une spirale descendante, embrassant des énergies plus lourdes, au lieu d’élever la vibration comme il avait été prévu. Ceci n’est possible que lorsque la conscience des masses, à ce niveau vibratoire de l’expérience planétaire, se concentre sur des expériences au niveau le plus bas de cette dimension. Si vous considérez ceux qui servent d’exemple de nos jours, alors que nous approchons d’une autre de ces possibilités de changement, vous pouvez apprécier le niveau où se trouve la conscience populaire par rapport à ce que vous appelez la morale et le caractère. Cependant, il y a pour eux aussi un risque dans leur procédé. À un moment donné, la pression restrictive qu’ils appliquent pour contrôler les processus de pensée de la conscience populaire de la planète peut jouer contre eux et provoquer exactement l’opposé de ce qu’ils ont planifié. Cela leur fera manquer l’occasion du dernier changement vibratoire de la dimension nécessaire à l’achèvement de leurs plans.



Ils jouissent d’un succès certain dans l’utilisation de différentes techniques leur permettant d’affaiblir sérieusement la connexion âme/esprit incarné. Grâce à la technologie et suite à une compréhension plus grande de la nature de l’expérience humaine, des techniques ont été développées qui prévoient leur réussite dans la séparation de l’âme et de son extension. Ils ont dérivé une confiance exagérée de la réussite de ces techniques utilisées sur des individus et ils sont persuadés qu’elles sont applicables à de vastes groupes représentant un pourcentage critique de la conscience populaire. Les résultats de ces succès expérimentaux les ont grisés et ils savourent déjà l’aboutissement de leurs buts divergents. (Cependant, il est possible d’inverser ces procédures et de réunir à nouveau les énergies dans leur intégrité, quoique la guérison complète des êtres qui ont servi de cobayes demandera beaucoup de soins. Ces individus recevront la grâce du Créateur pour garantir que la matrice de leur âme ne soit pas déformée.)



Ce tableau comporte bien des implications mais ne désespérez pas car, ayant pris conscience de ce qui se passe, il devient évident que vous n’êtes pas seuls pour remédier à cette situation. C’est simplement que le libre arbitre est au cœur de votre implication dans cette situation et c’est en utilisant votre libre arbitre que vous allez finalement faire quelque chose de suffisamment radical pour vous en sortir. Dans le passé, vous avez eu recours au changement pour vous tirer d’affaire, mais cela n’a fait qu’altérer la situation sans amener une résolution complète. Dans ce cas-ci, le scénario est tel que c’est littéralement « marche ou crève » pour utiliser votre vocabulaire. Votre salut dépend de la nature du choix que vous ferez. Souriez, vous êtes « du côté des gagnants ».



Section IV



Quand chaque citoyen comprendra que nous en sommes au point tournant de la conclusion d’un voyage spirituel constitué d’une multitude d’expéditions dans l’expérience terrestre, il deviendra évident qu’il n’y a plus un moment à perdre en ces dernières heures de cet épisode. Si vous voulez atteindre ce but et clore ce chapitre de l’histoire de l’expérience planétaire, vous ne devez pas le laisser écrire par ceux qui ont choisi de bafouer le plan du Créateur. Ce n’est pas le moment de confier ce changement aux autres. C’est une trop grande responsabilité pour vous en remettre au bon vouloir de quelques-uns. Vous devez faire votre part afin d’être assurés de la réalisation de cette transformation et de faire partie du nombre de ceux qui en feront une réalité.



Pour y parvenir, vous devez commencer par ouvrir les yeux et regarder ce qui se passe autour de vous. Vous devez ensuite arriver à la désagréable réalisation que c’est vous qui avez permis à tout cela de se passer parce que vous avez été influencés par un mensonge élaboré avec une méthodologie écrasante et que vous avez refusé de vous engager en prenant la moindre responsabilité personnelle pour changer quoi que ce soit. Le souvenir de vos intuitions antérieures vous amène à la vérité. Vous êtes maintenant conscients qu’il se passe quelque chose de funeste et l’avez été bien avant. En toute honnêteté, vous n’avez pas eu le courage de regarder les choses en face parce que vous craigniez les conséquences que cela pourrait avoir au niveau personnel. Le courage de faire face vous est venu à la suite de votre changement d’attitude. C’est l’énormité des conséquences de ce que les planificateurs de cette situation peuvent faire à votre avenir personnel, celui de votre famille et de vos amis, qui vous a permis de surmonter votre répugnance à vouloir savoir ce qui se passe. Ceci vous amène à considérer une implication plus vaste : celle de la planète et de ses habitants dans l’ensemble. Ce processus vous a finalement amenés à regarder la vérité en face, une vérité que vous avez voulu éviter à tout prix. Mais c'est elle qui vous libérera. Malheureusement, ce n’est pas quelque concept religieux ou ésotérique qui fera que « la vérité vous affranchira ». Vous devez bien comprendre que cette vétité concerne une situation qui pourrait mettre fin à votre expérience terrestre dans des circonstances tout à fait déplaisantes et qui menace également votre existence éternelle. Les enjeux sont extrêmement élevés et les circonstances certainement terribles.



Ce n’est pas le moment de vous cacher derrière votre excuse habituelle : « Qu’est qu’une seule personne peut faire ? » Un grand nombre de « une seule personne » peut accomplir beaucoup. Se transformer « en chair à canon » n’est pas une solution. La situation demande que vous deveniez une influence beaucoup plus subtile. Mettez-vous bien tout de suite une chose en tête. L’énergie subtile est puissante et l’énergie la plus puissante est subtile. On trouve cette phrase dans votre Bible : « Au commencement était le verbe. » Mais les mots sont des pensées prononcées à haute voix ; nous avons donc là une traduction inexacte. Au commencement était la pensée ! C’est là l’énergie subtile que nous vous demandons d’utiliser. Changez simplement le foyer de votre pensée. Ne vous attardez pas sur les horreurs de ce qui a été prévu pour vous. Faites le contraire et tournez votre pensée vers l’expérience que vous préféreriez vivre.



Vous êtes conditionnés par leur méthodologie à ne plus abriter que des pensées programmées sur les choses à posséder, l’opinion des autres, la survie parmi les meurtriers et les voleurs, et vous vous dérobez à la responsabilité de penser par vous-mêmes en devenant dépendants de la télévision, du cinéma et de la musique abasourdissante. Enfin, et ce n’est pas la moindre chose, s’ajoute la poursuite des expériences sexuelles, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de relations monogamiques. Il y a aussi la profusion impressionnante d’entités religieuses qui vous éloignent encore un peu plus de votre quête personnelle, celle de comprendre la nature de votre connexion avec la Source, au départ responsable de votre présence sur cette planète. Je peux vous assurer que Jésus, Bouddha et Mahomet n’y sont pour rien. Ce n’est pas que ces êtres-là n’aient pas existé ou qu’ils ne soient pas venus ici pour essayer de vous guider sur la façon de vous sortir de ce dilemme, mais il y a longtemps que leurs messages ont été altérés. Votre croyance en leur existence présente ou passée ne peut pas non plus leur servir d’ancrage pour vous tirer de là. Ils sont venus pour vous enseigner que vous devez vous en sortir en prenant vos responsabilités et en créant une nouvelle expérience planétaire à partir de la pensée. De cette manière, et seulement de cette manière, serez-vous capables d’aller au-delà de cette expérience pénible.



C’est par un engagement personnel envers l’énergie créatrice qui vous a amenés dans cette existence par le biais de sa pensée que vous assumerez cette responsabilité. Vous saurez comment participer à la création d’une nouvelle expérience qui remplacera ce cauchemar éveillé ! Comment ? Votre désir de savoir et de participer à sa création vous permettra de trouver. Alors, une coïncidence miraculeuse vous mettra sur la piste. Le point crucial de ce processus repose sur votre conviction intérieure que la chose la plus importante est de participer à la création d’une nouvelle expérience, diamétralement opposée à celle qui vous est actuellement réservée pour votre séjour final sur Terre.



Les preuves évidentes et irréfutables de la nécessité d’agir se retrouvent à profusion autour de vous. Vous n’avez qu’à ouvrir les yeux et considérer la succession rapide des changements qui se produisent dans vos libertés personnelles et prêter attention aux faits documentés qui vous sont présentés, oralement ou par écrit, à la radio, sur Internet et dans les livres. Sous peu, rien de tout cela ne vous sera accessible et vous serez limités au bouche à oreille ; il est donc impérieux que vous répondiez à cette information. Nous vous encourageons à réagir simplement en changeant d’attitude et en vous engageant à faire partie de ce mouvement subtilement puissant. Il n’y aura pas d’Armageddon tel que suggéré dans votre Bible. Quand la conscience des habitants de la planète se concentrera sur ce qui est souhaité plutôt que sur ce qu’on tente d’infliger, le monde qu’ils vous ont réservé s’en trouvera changé. C’est par un changement individuel intérieur que les forces extérieures qui ont l’intention de contrôler le fond même de votre prise de conscience seront vaincues. L’avenir des expériences qui vous attendent pour l’éternité ainsi que votre survie dépendent de votre acceptation de ce réveil au clairon.



Section V



C’est en effet un jour glorieux. La pluie tombe et l’air est pur. Une averse généreuse arrose la planète et la Terre mère commence son nettoyage avec élan. Est-ce le résultat d’une manipulation ? On pourrait le croire. Mais leurs méprisables machines sont-elles si puissantes que cela ? N’en soyez pas si sûrs. Souvenez-vous que la Terre est une projection de la pensée et que la pensée est à la fois consciente et en interaction avec elle-même à différents degrés. Dans quelle mesure la Terre penserait-elle ? Réfléchissez à la question.



C’est le moment de surveiller la relève de la garde. Il semble que le contrôle de la destinée de la planète ait échappé à ses habitants, comme il semble que le contrôle de la République des É.-U. n’appartienne plus à son peuple. Présentement, un mouvement commence à se faire sentir en terme de prise de conscience chez les Terriens. Ces degrés de prise de conscience sont subtils et puissants. Ce changement n’est pas notable à un niveau vibratoire qui puisse alerter les forces négatives. Il acquiert sa force vive dans les niveaux subtils et puissants des forces énergétiques qui maintiennent cette planète en existence. C’est la pensée en interaction avec elle-même. Cela va de pair avec une modification de perception dans la conscience populaire semblable au phénomène naturel de la mue. Prenons l’exemple du serpent. Lorsque vient le temps de changer de peau, il ressent une démangeaison. La mue entraîne une période de vulnérabilité et de danger face aux ennemis car c’est un processus interne. Donc, le serpent va s’abriter dans un antre disponible car il devient littéralement aveugle au cours du changement de peau. Bien que toute son attention soit tournée vers l’intérieur, le phénomène de sa mue entraîne la formation d’une nouvelle expérience extérieure, puisqu’il a outrepassé sa capacité de continuer à vivre tel qu’il est. Même la membrane lui recouvrant les yeux change ; il pose donc un regard nouveau sur son monde. Il n’y a que sa mort qui puisse interrompre ce phénomène cyclique ; c’est pourquoi il se montre extrêmement prudent durant cette période de transformation. Face à l’énorme dilemme que nous devons résoudre pour permettre à l’humanité de progresser, ceci est pour nous une excellente analogie. La nature nous montre, au moyen de nombreux exemples – comme celui du fœtus qui, devenu trop gros pour l’utérus, doit abandonner son expérience actuelle et sortir s’aventurer dans un environnement complètement nouveau – que ce phénomène est une phase naturelle de l’expérience de vie manifestée.



Ce n’est pas un hasard si les hommes sont entassés dans les zones métropolitaines qui les aliènent de la nature. Cette technique a été utilisée maintes fois pour supprimer le pouvoir individuel qui contrôle l’expérience de vie. Une forme soigneusement compressée est plus facilement manipulable. Ce phénomène est fort utile pour initier le mouvement quand on veut pousser les individus dans des situations allant à l’encontre de leur inclinaison naturelle à prendre individuellement leur responsabilité dans le choix de leur expérience de vie. Ce regroupement en troupeau étouffe les désirs naturels et rend la psyché influençable par suite de la confusion qui s’installe au plus profond de l’être. Ceci remet en question l’équilibre intérieur de chaque citoyen. L’incapacité de choisir librement les expériences cause une distorsion de la structure énergétique, entraînant un malaise intuitif et un besoin de changer cette sensation. Ceux qui pourraient changer l’expérience planétaire s’engagent alors dans une série interminable de poursuites insatisfaisantes. Cependant, il y a des formes d’expérience profondément gravées, semblables au phénomène de la mue, qui ne peuvent être déformées. Les forces négatives ont un calendrier d’activités à suivre. Elles ne sont pas au courant de la saison de cette « mue humaine » malgré tout ce qu’elles font pour analyser et décortiquer l’expérience humaine de leur point de vue. Pouvez-vous maintenant réaliser que la pensée pensant d’elle-même a créé des mesures de sécurité intégrées pour prévenir la destruction, si toutefois elle était possible ? Encore une fois, nous retrouvons cet élément unique qui peut compromettre l’équilibre des pouvoirs : le libre arbitre ! Chacun est personnellement responsable de l’utilisation de ce grand cadeau du Créateur. Celui-ci se doute bien que des fragments de Lui-même vont s’amuser à aller jusqu’aux limites de l’extinction, ne serait-ce que par goût du jeu. Mais, comme dans vos films d’action qui illustrent bien ce besoin sous-jacent de jouer avec le feu, le héros évolue avec un synchronisme impeccable tout au long du scénario et s’en tire sans une égratignure ou tout au moins sans rien qui ne puisse être guéri. Parfois, le message des films vous échappe.



Vous en êtes maintenant au point critique du scénario. Il est temps de faire tourner le vent en faveur du héros pour qu’il puisse faire l’expérience de cette tournure inattendue du scénario et qu’il s'échappe de justesse pendant que les méchants paient pour les pots cassés. Espérons qu’il ne s’agira pas d’une de ces aventures de Superman ou d’un agent secret, où ce n’est pas vraiment la fin du méchant, et où il y a un autre épisode à la clé, réunissant les mêmes protagonistes. Vous connaissez ces scénarios. Là encore, le message du film vous a échappé. Avez-vous cette sensation de satisfaction devant ce méchant qui a été vaincu à la fin de ce genre de film ? Non. C’est ça leur message : toujours vous donner l’impression que le diable est immuable, quoi que vous fassiez. Vos expériences en Corée, au Viêt Nam et lors de l'opération Tempête du désert n’étaient-elles pas des répétitions du même film décevant ? Toutes les guerres aboutissent au même résultat ; jusqu’à tout récemment, cela ne faisait simplement pas partie du plan de l’étaler au vu et au su de tous. Votre capacité de réaction et de discernement est continuellement testée. Pour quelle autre raison publierait-on dans vos journaux la liste des articles dont on prive des innocents en Iraq, dans le cadre des sanctions ? Qu’est-ce que des articles personnels destinés à des gens innocents ont à voir dans la prévention de la préparation d’une guerre ? Ces listes ont été publiées à travers le monde. Avez-vous songé à la façon dont sont perçus dans le monde les gens qui soutiennent leur président dégénéré dans le maintien d’une telle politique ? Des films d’un nouveau genre sortent maintenant dans lesquels le peuple américain est tenu responsable. Ces films montrent des accès compréhensibles de vengeance (terrorisme) et l’idée fait son chemin dans l’esprit des gens des autres pays. La diplomatie américaine arrogante envers les droits à l’autodétermination des autres pays détruit l’idéal qu’ils ont de l’Amérique en tant que lumière du monde. Pour eux, les punitions qu’ils lui infligent sont justifiées car leur révolte contre l’injustice qui leur est faite ne peut s’exprimer avec beaucoup d’envergure. Des instigateurs à la solde du pouvoir en place fomentent des troubles qu’ils utilisent comme prétexte pour faire croire à la nécessité d’une intervention pour le bien des citoyens alors que leur but est d’interférer à l’intérieur des frontières des autres pays. Ces situations artificielles ne sont que des coups montés par les groupes subversifs comme la CIA. Les conséquences des interventions américaines sont rarement vraiment connues du public. La culpabilité que vous ressentez d’avoir permis qu’on se serve de vous ne mettra pas un terme à cette charade. Ne perdez donc pas votre temps là-dessus. Prenez la résolution de faire partie de la solution pour remédier à cette erreur de perception.



On a sonné l’appel et l’agitation intérieure intuitive a sérieusement commencé à se débarrasser de cette trompeuse expérience contrôlée, comme un serpent le ferait de sa peau. Pour toute l’humanité, le moment est venu de choisir entre suivre le courant de la Création ou rester prisonnière de la supercherie. L’instruction sous sa forme actuelle n’est pas un avantage. Cette démarche se fera individuellement, à l’intérieur de chacun. Tout le monde jouira de la même opportunité. Soyez en certains ! La pureté des réponses prime sur les diplômes. Ceux qui savent le moins ce qui se passe seront les premiers à entendre. Votre enseignement a été biaisé par des mensonges servant à mettre de l’huile dans l’engrenage de leurs plans. Vous avez été dupés pour les soutenir dans la poursuite de leurs desseins maléfiques qui, jusqu’à présent, ont visé les moins instruits et ceux qui sont incapables de s’opposer au pouvoir que vous avez mis entre les mains de ces oppresseurs en acceptant de croire à leurs mensonges.



Section VI



Étant donné la réalité qui enveloppe la conscience dans votre expérience en 3e dimension, il est très facile de vous laisser leurrer par vos cinq sens et croire qu’il n’y a rien d’autre à attendre de votre séjour sur Terre. L’introduction d’aides visuelles comme les ordinateurs, le cinéma, la télévision et les photographies ne fait que renforcer cet état de choses. Ajoutez à cela les satellites, le téléphone et le télégraphe, plus les événements sportifs et la musique, et tout ceci, offert dès la prime enfance. Sous cet assaut de distractions à vous faire perdre la tête, où trouver le temps ou l’envie de méditer en silence sur quelque chose d’autre qu’une répétition de ces expériences ? Pour que puisse commencer une réflexion sur le pourquoi et le comment de l’expérience, la conscience éveillée essaie de remettre de l’ordre dans toute cette confusion afin d’établir un contact avec la conscience intérieure. Ce phénomène se produit naturellement lorsqu’une moitié de la conscience n’est pas surchargée de stimuli. Le lecteur devrait dès maintenant se rendre à l’évidence que cette situation prévaut dans les zones modernes d’Europe et d’Amérique du Nord. De plus, elle se répand dans les segments les plus aisés de la planète. Une fois qu’on y a été exposé, cette forme de suffocation mentale semble relaxante. Ce n’est pas relaxant, c’est abrutissant ! Les parties de la conscience qui sont contemplatives et créatrices se referment. Plus l’expérience est répétée, plus la dépendance augmente. Au lieu d’apprécier les expériences mentalement stimulantes, ces dernières paraissent absolument agaçantes et vous dérangent. C’est ainsi que vous voyez les joggers avec des appareils branchés dans les oreilles en train d’écouter n’importe quoi d’autre plutôt que de méditer sur leurs propres pensées. D’une manière ou de l’autre, ils restent prisonniers de leur dépendance aux distractions. Si ce ne sont pas les cassettes audio ou la radio, alors ce sont les téléphones cellulaires pour garder contact avec les « amis » et pontifier à son gré.



En lisant ce texte, pouvez-vous laisser de côté votre besoin de distractions pour absorber et contempler les descriptions de cette existence aux pays des merveilles dont vous faites présentement l’expérience ? Où se trouve ce que vous appelez la réalité dans un monde surtout fait d’apparences ? Quand vous considérez sérieusement le flot de valeurs mobilières échangées quotidiennement au moyen de vos ordinateurs, quel pourcentage en constitue vraiment une réalité tangible ? Les fonds transférés d’un compte à un autre sont-ils en fait des liasses de billets ? Toutes ces piles de devises différentes existent-elles vraiment ? Où se trouvent les coffres-forts bancaires pouvant contenir ces trillions de dollars ? Réveillez-vous ! Vous rêvez ! Mais si vous vous réveillez, vous allez devoir faire face à la dure réalité qu’on s’est servi de vous et que c’est trop effrayant à envisager ! Pendant combien de temps pensez-vous que cette bulle de rêve va continuer à grossir avant qu’elle n’éclate en raison de sa propre minceur ou peut-être simplement parce qu’il y en a qui s’amuseront à la crever ? Ne vaudrait-il pas mieux vite vous réveiller et commencer à créer un nouveau dénouement au cauchemar déguisé dont vous faites actuellement l’expérience ? En êtes-vous capables ? Bien sûr. Après tout, c’est votre rêve. La programmation qui vous amène à rêver un certain scénario ne persiste que dans la mesure où vous la tolérez. Il y a ce qu’on appelle le rêve lucide dans lequel vous réalisez que vous rêvez ; alors vous pouvez consciemment vous arrêter, vous observer en train de rêver et changer le scénario du rêve. Si vous êtes poursuivis, créez une cachette sûre, faites tomber votre poursuivant dans un trou ou laissez un train s’interposer entre vous et l’autre et échappez-vous.



Votre attention a été détournée à dessein pour vous plonger dans un état de rêve incontrôlé afin de vous aliéner de votre état conscient (qui est celui dans lequel vous pouvez observer le phénomène du rêve). Cela peut être comparé à un état mental vous permettant de rétablir la connexion qui a été coupée entre les deux parties formant l’ensemble de votre conscience. En vérité, votre conscience intuitive commence déjà à reconnaître la véracité de cette information. Savez-vous que vous avez la capacité intérieure de cultiver cette sensation et de sortir de cet état de permanente distraction contre nature pour connaître un état de conscience totale ? Cette forme d’éveil peut vous permettre d’éviter la peur panique que vous craignez ressentir si vous faites face à la situation. En revanche, votre capacité à vous découvrir en tant que source d’expression créatrice et d’énergie s’en trouvera facilitée. Cela ne libérera pas en vous « l’homme brutal des cavernes » comme vous le pensez peut-être. Au contraire, le développement d’une capacité contemplative à se concentrer sur des solutions viendra remplacer le sentiment que vous aviez, auparavant, d’être aux prises avec une situation sans issue et une force invincible. Cette force vous étouffait dans une réalité brumeuse de plus en plus profonde et dont vous découvrez l’inexistence. Elle peut sembler réelle au niveau de vos cinq sens ; mais vous percevez qu’au-delà de cette réalité sensorielle résident des possibilités qui surpassent ce que vous avez connu jusqu’à présent. C’est ce type de potentiel qui amène les entrepreneurs à connaître le succès dans leurs entreprises et conduit les explorateurs vers les découvertes. Un appel intuitif les incite à quitter le connu pour s’aventurer dans une expérience nouvelle ; il contient une telle vibration de potentialité de succès qu’ils ne peuvent y résister. Vous êtes nombreux à entendre l’appel mais peu d’entre vous choisissent d’y répondre. Cela ne veut pas dire qu’il n’existe pas. Toutes les histoires de réussite confirment son existence.



Il faut espérer que toutes ces choses vous feront réfléchir sans que vous soyez plongés dans votre état hypnotique habituel. Au-delà de ce train-train de vie séducteur, n’y a-t-il pas quelque chose de plus satisfaisant à atteindre ? Bien sûr que oui !



Section VII



« Le tour du monde en 80 jours » est une satire merveilleuse et drôle sur le thème de la compétition entre le bien et le mal. Ne souhaiterions-nous pas que le même scénario, avec ses pièges et ses scènes potentiellement très dangereuses, puisse être aussi léger et drôle quand il se développe dans la réalité d’un individu ? Vous pouvez être assurés que les observateurs de la pièce qui se joue sur la scène de la planète Terre ne rient pas, eux, quand des scènes similaires se jouent dans votre réalité manifestée. En fait, ils observent avec une sagesse détachée puisqu’ils savent que l’histoire finira bien, mais ils s’inquiètent du nombre d’unités de conscience (âmes) qui feront partie du processus de transformation ascendant et de celles qui seront laissées derrière pour être guidées à travers le processus d’une autre opportunité. Les observateurs seront bien soulagés quand ce cap délicat de l’expérience terrestre sera passé. Comment les pièces s’emboîteront-elles au juste ? Cela reste d’un intérêt majeur puisque c’est vous-mêmes qui avez créé votre grande et spectaculaire pièce de théâtre. Le thème en est très original, dans le genre « Les périls de Pauline de la Galaxie ».



Nous avons remarqué que les termes galaxie et univers sont utilisés libéralement chez vous et qu’il vous est difficile de les définir clairement à partir d’une perspective de la 3e dimension. En vérité, ce n’est pas vraiment possible mais nous allons néanmoins tenter de le faire. Galaxie désigne le courant de réalité manifestée (la portion matérielle visible) autour d’un foyer central. Univers désigne l’amalgame d’énergies nécessaires à l’intention concentrée pour étayer cette réalité visible. Il y a des lois universelles qui permettent la création et l’entretien de cette galaxie. Puisque vous faites partie de cette galaxie (que vous appelez la Voie lactée), si vous voulez exister en harmonie en son sein, vous devez vivre en accord avec ces lois. Pour le moment, vous êtes comme des enfants qui jouent à colin-maillard car ces lois vous ont été cachées et vous devez les découvrir par suite d’essais et d’erreurs. Présentement, vous êtes très coincés dans le mode « erreurs ». En a-t-il été décrété que vous les appreniez ainsi ? SÛREMENT PAS ! Le bandeau a été placé sur vos yeux à dessein en vous faisant croire que vous n’aviez pas le droit de l’enlever. Le bandeau, c’est le jeu de la tromperie par lequel le magicien dirige votre regard sur ce qu’il veut que vous voyiez, chose à laquelle il parvient par une série de mouvements dont vous êtes inconscients. Votre attention est fixée sur ce que vous croyez n’être que la seule activité en cours.



Heureusement, ce n’est pas tout le public qui est dupe. Nous vous surveillons et nous nous demandons comment il se fait que vous ne voyiez pas les trucs du magicien. Le fait est que nous nous demandons pourquoi vous en êtes maintenant rendus à un stade où vous ne percevez plus que l’activité sous le feu des projecteurs et que vous ne voyez même plus le magicien ? Vous êtes tellement fascinés que les gestes qu’il fait pour vous distraire ne sont même plus déguisés. Ses collaborateurs travaillent autour de lui sur la scène mais vous n’en voyez aucun. Comment est-ce possible ? En hypnotisant la conscience !



Par bonheur, il y a une autre partie du mental qui réside au-delà de la pensée consciente. Vos psychologues l’appellent le subconscient. Ils l’ont dépeint comme tenant en otage votre perception de la Vie car il est rempli du souvenir pénible des horribles expériences que vous avez subies aux mains de parents abusifs mais bien intentionnés. Résultat : vous en avez peur et vous l’empêchez de participer à votre expérience de ie. Pourquoi le mot Vie est-il écrit avec une majuscule ? Parce que c’est là le but de votre expérience sur cette planète ! Vous êtes vivants, ce qui veut dire que vous êtes conscients de sentir cette énergie vitale qui passe à travers vous et se projette sur l’écran de votre ego mental observateur. Ah ! L’ego, le démon de votre existence – tout au moins, c’est ce qu’on a voulu vous faire croire. L’individu qui place ses intérêts personnels au premier plan est considéré comme égoïste. Il est mené par le bout du nez par son ego, qui le porte à mal se conduire par rapport aux normes sociales imposées. Son subconscient malfaisant se sert de l’ego pour le contrôler. Il faut remettre la personne à sa place et amener cet ego épouvantable à se conformer sagement. L’homme d’affaires qui réussit le doit à son ego surdimensionné prêt à tout pour arracher le succès des mains des petits si méritants, écraser tout le monde et ainsi de suite... Ai-je besoin d’élaborer plus longuement sur ce tour de passe-passe intellectuel ?



Alors où est la vérité ? Sans ego, il n’y aurait pas de conscience de l’expérience manifestée ! L’ego est votre magnétophone. C’est le témoin de vos désirs, de vos besoins, de vos aspirations et de vos pensées. L’ego reçoit les pensées automatiquement, d’une manière précise, leur permettant ainsi de se manifester en situations et circonstances qui créent votre perception de la vie. Il filtre littéralement vos désirs, vos sensations et vos pensées, et les combine en une expérience manifestée. Ce n’est pas une entité, c’est un mécanisme. Vous avez le contrôle absolu de ce mécanisme si vous pouvez vous charger de vos désirs, vos sensations et vos pensées et les orienter activement vers ce que vous voulez comme expérience. Le fonctionnement de ce système repose sur une loi universelle appelée attraction. Dès qu’une idée est formulée, avec la conviction qu’elle est réalisable, l’ego la retient et complète la démarche avec l’énergie de polarité positive/négative.



Cela se réalise grâce au côté malléable du potentiel d’une idée naissante et à l'intervention de la Loi d’attraction. Puisqu’en ce moment, la manifestation instantanée des idées sur cette planète est très difficile, l’ego incorpore le mécanisme à l’intérieur de votre concept du temps. Quand vous êtes incapables de rester rivetés sur votre désir d’une expérience particulière, bien souvent, vous vous la déniez. Il y a une explication dans votre Bible pour les « prières lancées aux quatre vents ». Puisque ce que vous appelez Dieu est de nature créatrice, chaque fois que vous vous concentrez sincèrement pour souhaiter une expérience, vous vous mettez en état de « prière permanente » parce que vous êtes à l’intérieur de cette vaste expression créatrice qui provient de la Source même de votre existence. Mais que se passerait-il si vous souhaitiez du mal à quelqu’un ? La loi s’appliquerait ! Mais, il y a des conséquences à ce que vous avez provoqué. Tel que mentionné plus haut, vous utilisez la Loi universelle d’attraction et son fonctionnement implique que toute énergie attire des énergies similaires. Si vous vous servez délibérément de cette loi pour attirer des ennuis à quelqu’un, alors ce que vous créez pour l’autre vous arrivera aussi. Ce sont les deux côtés de la médaille. Une face est présentée à l’émetteur et l’autre au receveur. Si vous essayez sérieusement de comprendre cette loi, alors passez en revue les événements que vous avez vécus jusqu’ici si vous en avez le courage ; vous verrez que la réciprocité a joué bien des fois. Quand vous avez souhaité du bien à quelqu’un, vous avez connu aussi quelque chose de positif, pas exactement de la même manière, mais un événement significatif s’est produit dans votre vie. Pensez aussi aux ennuis. Je crois qu’il y a un passage de la Bible qui vous recommande de « surveiller votre langue car les mots (incluant les pensées) qui sortent ne reviennent pas vides ».



Quand vous utilisez cet enseignement, il vous faut garder le souhait soigneusement à l’intérieur de votre conscience. Si vous commettez une erreur en souhaitant des ennuis à quelqu’un, vous avez le temps de changer d’idée au début de la démarche et de retirer l’objectif de l’intention. Dans ce cas, il n’arrivera rien. Les sentiments profonds, l’émotion, peuvent augmenter le potentiel de manifestation et accélérer le phénomène, que ce soit pour le bien d’un autre ou le vôtre en particulier. L’inverse est vrai également.



Il est temps d’en finir avec la section divertissante de cette partie de la pièce écrite à dessein et de fixer votre attention sur votre véritable raison d’être, qui est de faire partie de l’expérience sur la planète Terre. Vous devez maintenant décider si vous allez reprendre votre pouvoir, retirer le bandeau de votre propre chef ou attendre qu’il vous soit retiré. Le tableau sera d’autant plus désagréable que vous attendrez plus longtemps car vous ne serez absolument pas préparés à voir ce qui vous attend. Il vous reste peu de temps pour prendre votre décision. Vous vivez dans un monde clinquant qui n’est qu’illusion. Derrière sa façade, il en est un autre qui s’amuse à un jeu de pouvoir et qui demande votre coopération totale ainsi que l’abandon volontaire de vos pouvoirs créatifs en vous persuadant que vous ne possédez aucun pouvoir individuel. Exemple : « Mais qu’est-ce qu’une personne peut faire ? » Air connu. Réponse : « Plus que vous ne pouvez imaginer mais encore faut-il que vous réalisiez que vous avez le pouvoir ! »



Section VIII



Comment pouvons-nous affirmer que c’est un jour glorieux alors que tout se détériore autour de vous ? C’est pourtant le cas puisque ces circonstances tirent à leur fin. Le dénouement peut vous réserver quelques surprises. Votre Armageddon arrivera mais pas sous la forme qu’on vous a prédite. Les forces de la Lumière et des ténèbres ne s’affronteront pas dans le cadre d’un conflit armé. Il y aura bien des moments d’affrontements mais ce ne sera pas une bataille rangée dans la 3e dimension. Cela devrait vous rassurer car même les dispositifs qui appartiennent à cette dimension-là ont le pouvoir de détruire la planète.



Si le Créateur est vraiment source d’amour, alors ces méthodes de destruction ne peuvent exister. Ces dernières ne sont possibles que lorsque l’énergie de la polarité négative est utilisée à mauvais escient. Le point central d’harmonie se trouve à l’intérieur des deux foyers d’énergie, le positif et le négatif. Le but de chaque énergie manifestée est d’exister à l’intérieur de ce point harmonieux. Cependant, le fait que l’existence à ce point immobile ne permette absolument aucun mouvement présente un désavantage certain ; l’énergie ne peut donc y être maintenue que pour une période relativement courte. Il en résulte un mouvement constant de balancier vers ce point neutre idéal. Il existe un équilibre permanent entre les parties qui s’éloignent et celles qui se rapprochent de ce point neutre à l’intérieur de toute la galaxie. Vous pouvez le voir dans ce que vous appelez le Zodiaque ou Mazaroth et dans le mouvement des planètes alors qu’elles se déplacent, selon des cycles, autour du point central de la galaxie. Il y a plusieurs cycles plus petits que vous ne pouvez pas observer à l’intérieur de ces mouvements rotatoires. Quand une perturbation se produit à l’intérieur d’un des plus petits cycles, c’est toléré jusqu’à un certain point. Quand on atteint un point où la perturbation commence à affecter les cycles plus grands, on y prête attention pour la rectifier. Cette attention est maintenant fixée sur la planète Terre. Les autres cycles seraient en effet affectés par sa destruction. Il y a très longtemps, une planète fut détruite dans votre système solaire. L’équilibre n’a été maintenu qu’avec beaucoup de difficulté, mais la perte d’une autre planète entraînerait un chaos lourd de conséquences. C’est pour cette raison que votre situation fait maintenant l’objet d’une grande attention.



L’équilibre aurait pu être rétabli depuis longtemps s’il n’y avait pas eu le facteur limitatif du libre arbitre de ses habitants. Ceci met en évidence l’importance qu’il y a d’obtenir, par la tromperie, le consentement des habitants afin d’introduire des engins atomiques à des fins destructives. Des plans sont en marche pour créer un chaos similaire à celui que provoquerait une destruction planétaire. Dans ce jeu de contrôle, les mises sont très élevées. L’objectif ambitieux du plan derrière cette destruction dépasse grandement votre imagination. Il implique la création d’une galaxie/d’un univers à polarité négative. Pour les responsables de cette situation, vous ne comptez même pas. Cet affrontement se passe au niveau du Créateur de cette galaxie/cet univers. Avons-nous inventé tout cela ? Nous aimerions pouvoir le dire. La clé du succès de leur plan est l’usurpation de la capacité que vous avez de prendre des décisions suivant votre libre arbitre, à savoir : allez-vous oui ou non coopérer ? Ceci vous permettra de comprendre les multiples niveaux de contrôle qui ont été utilisés et pourquoi le contrôle complet de la population (un pareil contrôle étant naturellement impossible) a été l’objectif caché de la manipulation derrière l’imposture dont vous êtes l’objet. En effet, il y a plusieurs niveaux de contrôle du peuple sur votre planète. Ceux qui planifient ce scénario et qui se croient en contrôle, sont tout aussi contrôlés que les programmes qu’ils préparent à votre intention. Pendant que tout cela se joue, certains éléments qui manufacturent cette situation vont connaître une bien plus grande surprise que l’ensemble de votre population. Elle sera encore plus étonnante que celle escomptée dans leur plan.



Dans l’ensemble, ce qu’il faut retenir, c’est que tout ce qui existe, et cela veut dire TOUT, n’existe qu’en raison de la potentialité sous-jacente de la Création manifestée. Si nous remontons à rebours les couches d’énergie qui se figent en réalités manifestées, nous voyons que les composants deviennent de plus en plus fins en terme de qualité vibratoire jusqu’à ce qu’ils dépassent ce que la Cabale appelle Ain Soph ou pure potentialité. Il faudrait retourner à ce point d’origine pour arriver à forcer une galaxie entière à changer sa polarité. Inutile de dire que c’est une explication extrêmement simpliste mais elle devrait vous permettre de réaliser l’audace de cette idée et de ses chances relatives de succès. Cependant, le projet ambitieux d’aller à l’encontre de la Création existante pour tenter d’atteindre cet objectif contient en soi le risque d’un pattern de chaos inhérent peu négligeable.



Votre responsabilité devrait maintenant vous sauter aux yeux à mesure que vous prenez conscience du fait que rien de tout cela n’a pu survenir sans que vous y consentiez sciemment. Une lourde responsabilité vous attend au tournant à moins que vous ne vous réveilliez et ne changiez de voie. Je vous accorde qu’on vous a enfermés dans une existence de zombie, mais c’est ce que vous avez choisi, par le biais de votre manque de responsabilité personnelle à l’égard d’autrui comme de vous-mêmes. À la fin de ce séjour dans l’expérience de la Vie, c’est vous qui jugez vos propres actions ; vous faites face et revoyez votre vie à la lumière d’une compréhension totale. Personne ne vous juge. Vous devenez conscients de ce qui aurait pu être si votre expérience avait été vécue en offrant l’Amour qui vous a créés plutôt qu’à poursuivre des distractions qui ne vous ont apporté aucune satisfaction réelle.



Maintenant, qu’allez-vous faire à ce point charnière de votre histoire ? En voyant ce tableau que vous avez peine à reconnaître comme étant même une possibilité, que pouvez-vous faire ? Premièrement, vous devez méditer sur cette réalisation et arriver à y faire face en votre âme et conscience. Vous devez la considérer comme une possibilité réelle. Ensuite, vous devez reconnaître votre complicité involontaire dans le traitement de vos semblables sur cette planète. Vous devez vous repentir d’être restés dans l’ignorance, vu votre refus de vous rendre à l’évidence, car le magicien vous a ouvertement révélé l’existence de ces situations. Votre consentement a été exploité par de vrais conspirateurs, ayant un très vaste plan à mettre en œuvre. Vous ne pouvez pas vous attarder dans un processus destructif de culpabilité. Vous devez reprendre votre responsabilité personnelle pour renverser la situation. Vu qu’il n’existe pas de point précis où commencer à résister à cet assaut, vous devez sortir de votre rôle de victime et surtout ne pas devenir un martyr. Vous devez faire vœu de vous engager à faire partie de la solution et commencer à reconnaître la vérité, en dépit de la constante pression d’empiétement mensonger à l’intérieur de votre conscience. Vous devez tenir fermement votre résolution de passer par toutes ces étapes pour arriver à une nouvelle compréhension plus profonde. Quand ce sera devenu votre plus grande Vérité personnelle, alors des possibilités s’offriront à vous de faire partie d’un mouvement différent, employant des méthodes qui ne constitueront pas une résistance physique mais qui utiliseront une approche entièrement nouvelle. Il n’y a pas d’autres moyens car la résistance affichée à un niveau physique serait immédiatement brisée. La constitution (qui garantit la liberté des individus aux États-Unis) n’est plus une protection efficace et elle sera dissoute. Mais cela ne fait rien. Lorsqu’une personne ayant assumé sa responsabilité personnelle accepte le défi sans fléchir sous la peur, les autres aussi se joignent en partageant la même perception des choses et la même conscience. Cette conscience collective grandissante fournira l’élément crucial qui mettra fin à cette situation. La décision prise au plus profond de la conscience personnelle de faire partie de la solution est la clé pour mettre un terme à l’emprisonnement de l’humanité et apporter la vraie liberté aux habitants de cette planète. Beaucoup sont appelés, mais peu choisissent de répondre. Quelle position allez-vous prendre en ce moment crucial ? Vous devez vous poser la question et y répondre vous-mêmes !



Il est difficile de répondre avec tact mais tout de même adéquatement à la question : « QUI est l’énergie derrière les MESSAGES ? » La « Source » est le point focal que chaque conscience individuelle doit rechercher. Tout le monde progresse en développant son identité personnelle de même que son aptitude à permettre au courant de la « Source » de passer dans l’expérience. Chacun attirera à sa conscience les connaissances nécessaires pour vivre avec sagesse. Le taux vibratoire des Terriens et de l’environnement planétaire est tellement bas que cette capacité est virtuellement inaccessible en ce moment. Les membres consentants de l’humanité ont besoin d’aide pour accéder à l’information nécessaire. Afin d’offrir une façon de transcender l’état aberrant actuel, divers points de conscience, vivant à des fréquences vibratoires plus hautes, ont volontairement servi de stations d’amplification pour permettre la transmission de l’information à l’aide de ceux qui, au niveau terrestre, voulaient participer. Pour satisfaire à la coutume des Terriens de « personnifier pour mieux identifier », des noms allant de l’exotique au ridicule ont été donnés comme sources de l’information. Cette information comportait des exercices de discernement et la plupart des participants ont échoué aux examens. On y trouvait beaucoup de vérité profonde mais une bonne partie perdit de son énergie en raison de la parade continue de victimes qui voulaient qu’on résolve leurs problèmes pour elles. L’information fut faussée à mesure que les sources se retirèrent. Les volontaires improvisèrent à leur manière et firent semblant car leur sincérité s’était perdue dans la convoitise et la célébrité qui résultaient du rôle qu’ils avaient joué.



Depuis cette expérience, toutes les parties concernées ont convenu qu’aucun des participants impliqués dans le processus de dictée/transcription/traduction de ces messages ne recevra de compensation monétaire pour ses efforts et que l’identité de ceux qui retransmettent l’information ne sera pas révélée. De plus, aucune information personnelle pouvant bénéficier qui que ce soit ne sera divulguée. Toutes les énergies impliquées le sont pour le bien de la planète et de ses habitants, un point, c’est tout ! Il faut que la vérité des messages soit reconnue. Cette vérité doit d’abord être utilisée pour le bénéfice de la planète et de ses habitants. Ces derniers doivent à leur tour la recueillir et l’appliquer personnellement en tant que membres de l’ensemble auquel elle se rapporte. Tout ceci doit se dérouler sans qu’il y ait besoin de faire référence à des noms de personne pour valider la vérité. Si cela n’est pas compris, alors vous devez relire les messages jusqu’à ce que l’intégration de l’information offerte permette la transcendance de votre besoin d’identifier et votre engagement envers l’intention holographique qui a offert les messages.



Il faut espérer que ce message concis recevra le degré élevé d’importance qui lui a été conféré. La fenêtre d’opportunité qui s’ouvre pour accomplir l’énorme transition de conscience nécessaire est bien petite comparée à la taille des obstacles que constituent, pour les humains, leurs vieilles croyances. Ces dernières doivent être littéralement désagrégées afin que l’ensemble puisse être transformé. Il faut sincèrement espérer que la vérité présentée ici sera comme l’épée qui transperce les armures de la tromperie et ouvre l’esprit et le cœur d’un nombre suffisamment grand d’entre vous pour assurer la réussite.


http://www.nous-les-dieux.org/Baradigme

samedi 18 décembre 2010

L'importance de l'étiquette


Il est vrai que l'étiquette n'a guère d'importance sauf à celui ou celle qui veut se glorifier. Ce qu'il faut comprendre c'est ceci c'est que chaque âme vient apprendre dans la matière, elle prend une forme et elle vibre à un niveau correspondant à sa fréquence.
Tous les Êtres Vivants vibrent mais chacun a sa propre émanation. Dans ce monde on utilise le son pour dialoguer, la parole, le langage, lorsque l'on dit une parole, un son est émis dans le cosmos. C'est que l'Être émet un son sur sa propre fréquence et il attire vers lui toute vibration similaire. Les mots n'ont aucun pouvoir comme tel, mais en lisant ou en récitant ces mots, ils prennent vies, ces sons sont le reflet de votre fréquence, elle attire la lumière approprié.
Ce que j'essaie de vous expliquez est ceci, chacun est un émetteur et récepteur, tu émanes une fréquence et tu reçois en retour le fruit de ton émanation.
Plus tu t'élèves en niveau de conscience plus ta fréquence émise reçoit la lumière. C'est la raison principale que ce monde reçoit tant de fréquence différente, il y en a pour tout les goûts.
Ce monde est une École en soi, car elle reçoit des âmes dans toutes les constellations et univers, ce qui veut dire que dans ce monde, il y a plusieurs dimensions jusqu'à 13 qui partage la même planète, dans le but d'apprendre de la dualité pour vivre l'Unité, l'UNIFICATION DIVINE.

Ces différents niveaux de consciences permettent l'ascension, car celui qui est en 3 monte en 4, celui qui est 4 monte en 5 etc...
Déjà au départ, par votre acquis vous appartenez à un Univers/Dimension/Constellation.
Plusieurs êtres humains venant de ces hautes dimensions sont en mesure d'apporter une nouvelle connaissance dans ce monde. Tout est mesurable, que ce soit l'âme en devenir, les mots, les textes, les messages, les saintes écriture, les enseignements ; tout n'est que vibration et selon votre niveau de conscience, vous adhérez à ce qui vous convient. Personne ne peut sauter d'étape, c'est une loi divine, quand l'Élève est prêt le Maître agit.

Ne demander pas à quelqu'un qui est dans la troisième dimensions de comprendre la huitième, pas à pas il va intégré pour aller dans la quatrième. Mais si votre acquis est la huitième, il est plus facile pour cette personne de vivre l'Unicité, l'unification divine et de partager son savoir.
Peu importe le niveau de conscience de chacun l'important est de comprendre que nous provenons tous de la source divine, point besoin de nom, c'est par lui que tout Évolue et prend de l'Expansion.

Merci ! Gratitude et Namaste - Namaskar

http://www.facebook.com/Flot.Rah

michel pépé ,le jour où je me suis aimé vraiment de charlie chaplin

À voir et à revoir



mercredi 15 décembre 2010

" De l'hypersensibilité à la grande sensibilité ou comment devenir l'ange que vous êtes

Par Gerrit Gielen
__________________


Beaucoup de gens sont hypersensibles. Ils ne supportent pas le bruit, l'agressivité et le rythme effréné de la société moderne. Ils souffrent souvent de troubles psychosomatiques et d'insomnies. Ce qui pour les autres semble aller de soi, par exemple : une fête de famille, est pour eux une corvée. Simplement faire ce que les autres considèrent comme normal tourne souvent au désastre pour eux.

Enfants, ils sont souvent incompris et sous-estimés. Parce qu'il leur est difficile de s'affirmer et qu'ils se réfugient dans leurs rêves, leur scolarité est pénible. Très souvent, mener une carrière et réussir selon les critères de la société ne fonctionne pas pour eux. Ils végètent alors plus ou moins en marge de la société. Le simple fait de participer aux activités courantes est vécu comme quelque chose d'épuisant. À cause de tout cela, l'image qu'ils ont d'eux-mêmes n'est pas très positive, ils se sentent souvent en situation d'insécurité et d'infériorité. Leurs pensées sont confuses, et il leur arrive de répéter sans cesse les mêmes choses.

Évidemment, ce tableau est assez caricatural. Cependant, beaucoup de gens s'y reconnaîtront (en partie). Concentrons-nous maintenant sur certains traits positifs communs aux êtres hypersensibles. Ils apprécient la paix et le calme, aspirent à vivre en harmonie avec leurs congénères. Ils sont sensibles à la beauté, surtout à celle de la nature. Ils sont très empathiques et ouverts au spirituel. Ils ont une imagination fertile. Ils attirent à leur insu les gens en difficulté qui leur demandent conseil.

Quel est leur problème ? La réponse est qu'ils ne sont pas (seulement) hypersensibles, ils sont aussi dotés d'une grande sensibilité. En fait, ce sont des anges déguisés.


Qu'est-ce qu'une grande sensibilité ?

Tout être vivant émet une certaine vibration, une aura : les fleurs, le soleil, les humains, les animaux, les plantes, ainsi que la société humaine dans son ensemble. Vous êtes d'une grande sensibilité lorsque votre vibration, votre aura, sont plus raffinées que celles de la société humaine.

Imaginez un instant un bel ange radieux qui descend du Ciel pour naître en un corps humain dans une métropole moderne. L'ange passe un moment très difficile, confronté au bruit, au chaos et à la laideur du monde qui l'entoure. Où sont passées la sérénité et la beauté de la nature ? Où sont les fleurs ? Où est la profonde sagesse intérieure ? Le sentiment d'unité avec le cosmos ? L'ange se sent anéanti, étranger. Le monde alentour ne le nourrit pas, il ne le reconnaît pas. L'ange commence à penser qu'il y a en lui quelque chose qui ne va pas, et il devient triste et déprimé. Comme il ne se sent pas chez lui ici, il vit à l'écart et aspire vaguement à une autre réalité. Les gens autour de lui le considèrent comme un rêveur qui ne veut pas affronter les réalités de la vie. La lumière de l'ange diminue. Alors qu'il était d'abord quelqu'un d'une grande sensibilité, il est maintenant devenu hypersensible.

Peut-être vous demandez-vous pourquoi cet ange s'est incarné sur Terre ?

Beaucoup d'anges s'incarnent sur Terre et chaque ange a sa propre motivation. Il existe toutefois une motivation d'ordre général : celle d'aider la Terre. Grâce à la présence de tous ces anges, la société humaine dans son ensemble gagne en lumière et en sensibilité. La présence angélique élève les vibrations du monde. C'est surtout vrai lorsque les anges se souviennent de qui ils sont et qu'ils ont retrouvé confiance en eux. Quand leur lumière brille vraiment.

Maintenant, imaginez un instant que vous êtes l'un de ces anges. Que pouvez-vous faire pour redevenir radieux, pour transformer votre hypersensibilité en une grande sensibilité ?


Première étape : Réaliser que vous êtes un ange

Réalisez que vous êtes un ange et n'ayez pas peur de le montrer. Croyez en votre lumière, en vos capacités créatrices et surmontez votre peur de vous montrer. Ceci est la première étape.

Comment ferez-vous cela ?

En vous connectant au spirituel. Voir le monde selon une perspective spirituelle, se souvenir de la sphère intemporelle d'amour et de beauté dont vous êtes originaire et à laquelle vous appartenez. Vous avez toujours été en contact avec cette réalité subtile, éthérée. À présent, faites un nouveau pas en avant et croyez vraiment qu'elle est là. À l'instant où vous entrez en connexion avec elle, vous entrez aussi en contact avec votre centre intérieur et vous commencez à réaliser qui vous êtes réellement. Vous vous souvenez que votre conscience est éternelle et que c'est une source prodigieuse de lumière et de créativité.

À partir du moment où vous réalisez que vous faites partie de cette autre sphère, qui est votre véritable foyer, le jugement que la société porte sur vous devient beaucoup moins pesant. Vous réalisez que votre séjour ici n'est que temporaire, et que cette société chaotique et trépidante va disparaître un jour et faire place à une société plus paisible, harmonieuse et heureuse. Ce que cette société pense et attend de vous est secondaire. Le plus important, c'est ce que vous êtes venus faire, comment vous allez manifester votre lumière en ce monde.

En percevant votre origine véritable, vous allumez votre lumière. La lumière est créatrice et transformatrice. Vous remarquerez que votre environnement va commencer à réagir différemment. La vie va devenir plus facile et les gens vont vous prendre plus au sérieux. Vous aurez franchi la première étape fondamentale dans la transition entre l'hypersensibilité et la grande sensibilité.


Seconde étape : Devenir conscient(e) de votre énergie masculine

Vous êtes capable de vraiment offrir votre lumière aux autres à la seule condition que vous soyez également capable de ne pas la donner. Si vous ne savez pas dire Non aux autres, votre Oui n'a pas de sens. Apprendre à poser des des limites et à vous affirmer est crucial. Si vous ne le faites pas, votre énergie s'écoule dans un trou sans fond, et vous vous sentirez en permanence faible et fatigué.

Pour empêcher cela, vous avez besoin d'entrer en contact avec votre énergie masculine. Beaucoup de gens qui sont enclins au spirituel ont une image n"négative de l'énergie masculine. Elle est associée à la violence, l'oppression, l'agressivité et elle est considérée comme n'étant pas spirituelle. En résultat de cette attitude négative envers l'énergie masculine, beaucoup de personnes de tendance spirituelle et hypersensibles se sentent impuissantes et incapables de s'affirmer.

La solution est de comprendre qu'il n'y a rien de mauvais dans l'énergie masculine, en soi. C'est le déséquilibre entre le masculin et le féminin qui est la cause du problème. En considérant comme inférieure l'énergie masculine, beaucoup de personnes affaiblissent leur propre force. C'est ce qui arrive surtout chez les femmes sensibles. Spécialement lorsque l'on traverse un processus de croissance spirituelle, il est de première importance de se connecter avec son énergie masculine.

Dès que vous aurez franchi la première étape et que vous serez plus conscient(e) de ce que vous êtes en réalité, vous allez vous distinguer énergétiquement de votre entourage. Votre lumière sera remarquée. Ce qui va attirer vers vous ce que j'appelle des sangsues énergétiques. Ce sont des personnes ou d'autres entités, par exemple l'organisation pour laquelle vous travaillez, qui se nourrissent de votre énergie. Ils vous privent de votre énergie sans rien vous donner en retour. Si vous n'êtes pas capable de vous protéger dans un tel environnement, vous êtes coincé(e).

À ce point, il est nécessaire d'utiliser votre énergie masculine. Accueillez votre part masculine, votre homme intérieur et faites-lui confiance. Laissez-le prendre la forme d'une épée qui, dans vos mains, tranche les liens entre vous et tout ce qui vous prive de votre énergie.

Un piège fréquent, lorsque vous utilisez l'épée de votre énergie masculine efficacement, est la notion d'égalité. "Nous sommes égaux et je ne devrais pas donc pas faire de distinction entre moi et les autres, et je devrais partager ce que j'ai avec eux." La notion d'égalité est vraie jusqu'à un certain point. Au niveau de l'âme, nous sommes tous égaux. Au niveau de la manifestation, toutefois, nous ne le sommes pas. Certaines personnes sont plus aptes que d'autres à laisser briller leur lumière. En ne reconnaissant pas cela, nous donnons libre accès aux sangsues énergétiques. Spécialement ceux qui rayonnent beaucoup de lumière et qui ont beaucoup à donner devraient se protéger. Faites attention à qui ou à quoi vous donnez votre énergie. Tout le monde n'est pas prêt à recevoir ce que vous avez à offrir. Ne laissez pas votre don précieux être gaspillé par des personnes ou des organisations qui ne correspondent pas à vos vibrations. Utilisez votre énergie masculine pour discerner.


Troisième étape : Réaliser que mère Terre est votre amie

Beaucoup d'êtres hypersensibles éprouvent de la résistance à vivre sur Terre. Cette résistance est en partie due au fait qu'ils ne se sentent pas chez eux dans notre société occidentale moderne. L'énergie de la société ne correspond pas à la leur et ils se sentent étrangers à cette société. Ils veulent partir. Dans leur subconscient, ils se souviennent de leur héritage spirituel et aspirent à rentrer "à la maison". Ils veulent retourner à la paix et à l'harmonie de leurs sphères célestes, qui contrastent tant avec le bruit, la peur, l'agressivité et l'anonymat de la société humaine actuelle.

À part cette raison pour laquelle ils ressentent de la résistance envers le fait de vivre sur Terre, les êtres sensibles savent aussi intuitivement ce qu'il leur est arrivé au cours de leurs vies passées sur Terre. Ils ont souvent des mémoires de guerre, de persécution ou d'autres formes d'agression. Ils se souviennent d'avoir essayé d'être bons et de faire le bien sur Terre et d'avoir été violemment rejetés pour cette raison.

Pour surmonter votre résistance à être ici, il est important de faire la distinction entre l'énergie de la société humaine et l'énergie de la Terre en elle-même. Pour ce faire, trouvez-vous un bel endroit dans la nature. Allez-y en semaine, par exemple, quand c'est calme. Ressentez l'énergie présente, la sérénité et la paix. Ouvrez votre cœur à ce lieu naturel et ressentez toutes les énergies qui y sont présentes. À part vous, il y a aussi des esprits de la nature, comme les fées et les lutins, qui travaillent en étroite collaboration avec la Terre. À présent, ressentez la Terre, cette Terre pour laquelle vous êtes venus, la Terre qui vous vient en aide et qui souhaite vous soutenir. Ouvrez votre cœur à son énergie et à son amour.

En entrant en communion avec la Terre, vous êtes capable de prendre vraiment votre place et de laisser briller votre lumière dans ce monde. Vous êtes capable de changer le monde et de le rendre plus beau. Il y a un lieu pour vous sur Terre, où vous vous sentez chez vous. Et cela deviendra un phare qui transformera le monde alentour.

Les êtres hypersensibles se cachent. La lumière de ceux qui sont d'une grande sensibilité rayonne dans le monde.


Quatrième étape : Utiliser votre énergie féminine pour devenir encore plus sensible

Votre énergie féminine peut faire la différence entre avoir peur de quelqu'un et aimer quelqu'un. Elle vous permet de regarder derrière le masque et de voir sa vulnérabilité. Dans notre cœur, nous sommes tous bons. Dieu est dans le cœur de chacun. Vous pouvez utiliser l'énergie féminine qui est en vous pour devenir quelqu'un d'encore plus sensible ; utiliser votre capacité d'empathie pour comprendre réellement comment l'autre se sent dans ses souliers. Comprendre l'autre de l'intérieur peut vous aider à relativiser ses remarques désobligeantes ou son comportement belliqueux. Cela peut vous aider à lâcher prise.

Cela devient possible quand l'énergie masculine en vous est assez forte pour protéger votre côté féminin. Quand nous sommes blessés par ce que quelqu'un nous dit, bien souvent, ce ne sont pas ses paroles qui nous blessent, mais notre interprétation trop susceptible de ces paroles. Bien souvent, les gens ne nous en veulent pas personnellement, ils ne font que nous lancer à la figure ce qui ne nous était pas destiné personnellement. Votre énergie féminine peut vous aider à ressentir ce qui se passe en réalité chez l'autre. En utilisant le don féminin de la sensibilité, nous voyons à présent pleins de lumière dans ce monde obscur qui nous entoure. Devenant encore plus sensibles, nous franchissons une étape vers le cœur de nos congénères, qui est souvent plus chaleureux et lumineux que nous le pensions. En percevant la lumière dans le cœur de l'autre, celle-ci brillera davantage.

Devenir encore plus sensible fonctionne dans deux directions : non seulement vous percevez mieux qui est l'autre, mais aussi les autres vous connaissent mieux. Ils ressentent quelque chose de sensible, de chaleureux et de beau en vous, qu'ils n'avaient pas remarqué auparavant. En reconnaissant l'autre, les autres vous reconnaissent. C'est comme cela que vous commencez à vous sentir chez vous sur Terre.


Être un ange, c'est être équilibré

Tout être humain donne et reçoit. Pour rester en bonne santé physique et spirituelle, nous avons besoin d'être en équilibre avec notre entourage. Les courants du don et de la réception ont besoin d'être équilibrés. À partir du moment où notre lumière rayonne davantage, que nous faisons la transition de l'hypersensibilité à la grande sensibilité, et que nous devenons l'ange que nous sommes, le courant du don s'accroît. Il émane de nous une belle lumière créatrice et nous la partageons avec notre entourage, souvent à notre insu. L'énergie que nous projetons dans le monde veut nous revenir sous forme d'abondance (physique).

C'est une cause de problèmes pour beaucoup de personnes sensibles. Souvent, les hypersensibles ne croient pas que la vie peut être belle, pleine de richesses et d'abondance pour eux. Ils ont l'impression que ce ne serait pas juste, qu'ils ne le méritent pas, et c'est ainsi qu'ils bloquent le courant de réception qui veut venir à eux. Des traditions religieuses qui vous enseignent qu'il vaut mieux donner que recevoir, ou bien que c'est un péché de se réjouir, renforcent cette ligne de pensée. La peur et le doute font obstacle à l'abondance naturelle qui veut venir à vous.

Soyez attentif (ve) à cela. Vérifiez si vous êtes bien ouvert(e) à ce que l'univers aimerait vous donner, à tout l'amour qui est là pour vous. Tant que vous ne dites pas Oui à ce que l'univers veut vous envoyer sur votre chemin, vous ne vous êtes pas vraiment dit Oui. Dites-vous un Oui franc et sonore, plein d'amour, à vous tout entier.

Accepter le courant de réception dans votre vie vous deviendra alors naturel. "


© Gerrit Gielen

www.jeshua.net
Message des Mayas sur les vibrations de la fin de l'année 2010



Bonjour,

En cadeau de fin d'année voici le dernier message reçu de nos amis Mayas. Ils nous parlent du mois de décembre (surtout de la fin de ce mois).

Je suis en ce moment en Espagne pour participer à un forum sur les Traditions Ancestrales et le message des Mayas.

Pour rappel, les informations qui suivent ne sont que des informations, des clés qui peuvent aider à mieux comprendre les évènements de la période actuelle en fonction du positionnement des étoiles, des planètes et de la pleine lune du 21 décembre (date du solstice d hiver).

"Le mois de décembre sera le dernier mois d'une année forte en défis.
Ce mois pourra donner l impression de passer lentement, même s'il présentera de nombreuses opportunités pour compléter le travail commencé pendant toute l année. Cette dernière période de l'année aidera à se libérer définitivement de croyances, personnes, situations et souvenirs sur lesquels nous travaillons depuis plusieurs années.

Il s agit donc d une grande période de libération.
La période actuelle et notamment la pleine lune du 21 décembre nous invite à se libérer et à prendre conscience que ce qui pouvait passer pour optionnel est désormais obligatoire.

Le solstice du 21 Décembre 2010 nous propulse vers 2012 et ses profonds changements.
La position de Mercure et de Pluton apporte une énergie hautement transformatrice qui élimine tous les obstacles pour le changement.

Le passe se libère, notamment au niveau karmique (vies passées). En effet, les circonstances énergétiques actuelles permettent d'affronter et de régler les défis de son cycle karmique.
Peu importe si vous ne savez pas réellement en quoi ils consistent, lorsqu'ils apparaîtront vous les verrez.

Une piste précieuse: soyez à l écoute de chaque chose qui arrive, de chaque personne qui pourrait vous faire réagir avec colère.
Soyez également à l écoute des situations qui pourraient entraîner du stress ou des explosions.
La pleine lune du 21 décembre va aider à libérer les blocages et a se libérer du karma.
Autour de cette période, une forte énergie de finalisation sera la. Elle invite a être a l écoute de ses relations aux autres.

L'aspect central de ce mois est de décider comment chacun souhaite entrer dans la nouvelle année.
Le mois de décembre aidera à se détacher du passé et de tout ce qui pourrait interférer avec votre chemin spirituel.

Durant ce mois de décembre, laissez de coté les remords et ne vous opposez pas à ce qui arrivera dans votre vie.

C'est une profonde libération qui s'installe et se met en place.
Beaucoup de poids du passe seront transmutés, libèrés et donnés à la Lumière.
Ainsi, restez bien concentrés sur la paix, la joie, la prospérité, l'abondance et l'amour.

Les obstacles et anciens schémas disparaîtrons d'eux même si vous êtes à l'écoute de votre être intérieur.

Il est important de prendre conscience que l'énergie qui devrait être libérée pendant le mois actuel agira de façon significative sur la pensée et la conduite de chaque être vivant sur terre.

Chacun sera forcé à se libérer des anciennes habitudes et des vieux comportements.
Les situations difficiles pourront tourner en crise et les situations fragiles pourraient simplement exploser.
Ces évènements et situations qui peuvent se déployer rapidement vont forcer les décisions difficiles et la volonté d'avancer à travers l'incertitude et les hésitations.
Pour avancer sereinement, il suffit de suivre le plus profond de son être.

Malgré ce pouvoir de transformation et de destruction, l'énergie du mois de décembre sera profondément Spirituelle et agira sur le plan émotionnel.

Nous serons face à nos limites et échecs. Nos illusions vont s'opposer à la dure réalité, motivant ainsi à changer profondément.

Les énergies ne permettront pas de retourner de façon commode à nos vieilles coutumes. Tout cela créera le désir d'obtenir une compréhension beaucoup plus profonde de nos situations et expériences ainsi qu'une forte détermination de mettre en place des changements profonds et durables.

Au fur et a mesure que nous traversons l'époque actuelle avec des combinaisons vibratoires liées au positionnement des plantes, des frustrations et des turbulences émotionnelles risquent de s'intensifier.

Pour pouvoir gérer ces fortes énergies, il est vital de réveiller la compassion et l'amour en soi.


La pleine lune de décembre a une éclipse totale qui aura lieu au moment du solstice d hiver le 21 décembre 2010. Cela donne une importance toute particulière a la pleine lune et implique que ses effets seront beaucoup plus grands que d'habitude. Son importance est renforcée par sa proximité avec le Centre de la Galaxie (Hunab Ku).

C'est une grande période d énergie, de motivation et d'intentions.


La compassion et la sincérité seront les principales énergies qui pourront nous aider. Cette éclipse lunaire nous propose une opportunité extraordinaire pour atteindre de nouvelles façons d'être en respectant ceux avec qui nous partageons la Terre Mère.
Nous sommes appellés à maintenir notre pensée dans l'unité avec tous les êtres et agir de la façon la plus authentique possible, dans le respect de toute forme de vie.
Cette fin de 2010 est essentielle pour apporter au monde un esprit de compassion sincère pour tous les êtres."

______________________
Pour les personnes qui le souhaitent, une méditation collective sera proposée a partir de 20h le 21 Décembre. Toutes les personnes qui le souhaitent peuvent se connecter et méditer, prier pour la libération et la transmutation de tous les êtres. Toutes les bougies et les flammes d'amour sont les bienvenues.

Par ailleurs, la date du 1 1 2011 est une date très importante et chaque être est invite à activer sa lumière par ses prières, danses, méditations et faire une offrande à la Pachamama (la Terre Mère) avec son coeur pour cette journée qui sera placée sous le signe de la Lumière, de la Paix, de la Joie et de l'Amour.

Ce sera une forte journée d'activation (toute la journée) et la Terre Mère a besoin de ressentir nos vibrations de Paix, d'Amour, de Joie et d'Harmonie dès le début de cette nouvelle année qui nous mènera à 2012.

Comme d habitude nous serons connectés dans plusieurs pays pour cette grande rencontre et je serai en Egypte. Nous serons tous connectés.

KUTIANECH TIN PUKSIKAL IN LAK ECH

Modite
Les étoiles du berger

Par le Collectif Ashtar
Reçu le 9 décembre 2010 par Simon Leclerc


Nous vous saluons chers amis,

Il nous fait plaisir d’être présents à vos côtés en ce jour béni. Nous saluons l’ouverture des coeurs ici présents et sommes ravis de venir vous stimuler. Cela fait quelque temps que nous n’avons pas échangé avec vous sous cette forme et nous sommes heureux de pouvoir le faire en ce moment.

Plusieurs mémoires et impressions vous confirment qu’en tant que Travailleurs de la lumière, vous avez effectué un long parcours terrestre. Vos sensations vous permettent de constater cela. Tous ces déjà-vu, toutes ces sensations de familiarité et ces retrouvailles spontanées témoignent de cette réalité. En même temps, ce parcours ne se veut pas laborieux comme certains Êtres aiment se l’imaginer, puisqu’il a été initié par une envie claire de venir apporter une fréquence d’étoile sur Terre, votre fréquence individuelle. Vous êtes des porteurs d’étoile.

Cette étoile que vous avez transportée avec vous dans vos bagages pour venir l’offrir au plan terrestre, c’est l’étoile du berger, celle qui guide les pas de vos frères et sœurs incarnés pour les mener vers les réalités supérieures, vers un autre état de conscience représenté par l’état d’union avec toute vie. La présence de cette étoile à l’intérieur de la matrice Terre témoigne de votre détermination à venir soutenir cette humanité dans son passage transitoire vers l’état de conscience de l’absolu : ouverture à un autre état de conscience correspondant à ce que vous êtes en réalité.

C’est donc par envie de servir et avec une grande détermination que vous êtes venu emprunter un véhicule terrestre à une époque bien précise, pour apporter votre fréquence individuelle à l’humanité. Époque fort lointaine pour certains et plus récente pour d’autres, mais qui vous a conduit à un certain moment du parcours à prendre une forme physique et à venir apporter votre énergie personnelle pour ensemencer cette planète de l’étoile du berger.

La détermination
Plusieurs Êtres doutent de cela parce qu’ils se disent «si véritablement cela était juste, je serais déjà porté par tant d’envie d’entraide et de soutiens, alors qu’actuellement, je suis plutôt préoccupé à sortir la tête de l’eau».

Plusieurs Êtres sont essoufflés, fatigués, épuisés d’être sur Terre. Et pourtant, le courage dont vous témoignez vous a amené à vivre ces incarnations successives avec tant de détermination, tant d’enthousiasme. Lorsque nous observons votre champ aurique, il nous apparaît évident que vous êtes épuisé, mais nous observons aussi avec tout autant de présence votre détermination à avancer et à compléter le cycle de la densité telle que vous la connaissez actuellement. Nous contemplons votre détermination à servir la Grande Œuvre Universelle et cela est magnifique.

Montrer l’exemple
Cela est magnifique d’observer la détermination dont vous avez fait preuve en venant sur Terre percer les voiles de l’oubli. Mais pour cela, il vous fallait vous-même oublier et vous avez accepté de revêtir ce manteau, afin d’apporter votre propre étoile du berger. Et une fois dans la matière, vous observez la souffrance humaine. Par compassion profonde, plusieurs ont l’impression qu’ils doivent en porter une partie sur leurs épaules, quelques fragments pour alléger le fardeau des autres. Et petit à petit, des Êtres se sont alourdis, parce qu’ils ne comprenaient pas qu’il leur fallait montrer l’exemple. Ils ont cru à tort qu’ils devaient supporter l’intolérable pour alléger le poids des autres.

D’une certaine manière, il a été pertinent qu’il en soit ainsi, parce que pour un temps, il a été utile que des Êtres comme vous sur Terre portent les poids des autres, pour les aider à traverser certaines étapes. Mais au cours de la dernière décennie, vous avez été libéré de cette responsabilité, parce que maintenant, tous les Êtres sont responsables et souverains de leur navire. Ils sont les capitaines du bateau et ont la responsabilité de franchir eux-mêmes les portails. Et les Êtres qui ont porté les fardeaux par compassion sont invités à revisiter la vision qu’ils ont de l’entraide, pour véritablement redonner à chaque Être sa responsabilité créatrice en tant qu’Âme.

La poutre
Si deux Êtres se partagent le transport d’une poutre parce qu’ils veulent qu’elle soit plus légère à déplacer, ils pourront franchir de grandes distances. Ils avanceront en parcourant de longs chemins à transporter la poutre et à faire des pauses en cours de route. Quelque pas sur les épaules de l’un, quelque pas sur les épaules de l’autre, et voilà qu’ils se partagent le poids du chargement.

Mais dans cette réalité, aucun Être ne questionne la pertinence de transporter la poutre. Pourquoi porter une poutre? «Mais parce qu’il le faut !» Et pourquoi le faut-il? «Mais parce qu’il en a toujours été ainsi !» Et pourquoi en a-t-il toujours été ainsi? «Parce que nos ancêtres l’ont fait avant nous et qu’il nous a été demandé de transporter la poutre !» Mais qui l’a demandé? C’est la conscience collective !

Les poids des autres
La conscience collective réclame que des Êtres portent les poids des autres. Les humains nomment cela l’amour et la compassion, mais en réalité, il s’agit d’un encouragement à une déresponsabilisation individuelle et collective. Chaque Être est créateur de sa vie et il devra tôt ou tard en assumer la totalité. Tant qu’un Être n’accepte pas de porter le poids de toute sa vie et de ses créations, il ne peut véritablement choisir de se délester de ce qui l’alourdit.

Convaincus que Dieu, à travers la conscience collective, leur demande de faire des efforts pour porter le poids des autres, tant d’Êtres vont transporter des fardeaux qui ne leur appartiennent pas, en croyant qu’ils soutiennent ainsi l’humanité. Et pendant ce temps, les Êtres qui voient leur fardeau porté par les autres se sentent allégés. Ils continuent de porter des poids, mais ceux-ci sont partagés avec d’autres, ce qui leur procure une sensation de légèreté temporaire. Mais dans cette équation, jamais les Êtres ne réévaluent la pertinence de transporter le fardeau. Ils croient plutôt qu’il faut le déplacer, parce que d’autres avant eux ont fait la même chose. Peut-être, mais il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’un poids inutile. Tant d’Êtres transportent des lourdeurs qui ne leur appartiennent pas, parce qu’ils croient à la pertinence de partager les poids collectifs.

Transporter les fardeaux
Si nous portions vos poids, vous n’auriez pas envie de nous côtoyer, parce que vous nous sentiriez trop lourds. «Mais quel non-sens d’être accompagnés par des Êtres aussi lourds. Que peuvent-ils bien nous offrir, autre que leurs propres lourdeurs? » Pourtant, nous vous répondrions que nous vous aidons à porter vos poids, parce que nous vous aimons. Mais la sensation en vous ne serait pas stimulante. Malgré le partage du fardeau, vous seriez alourdi par nos énergies.

Chers amis, chers amours, vous êtes sur Terre pour montrer l’exemple. Si vous vous alourdissez parce que des Êtres autour de vous souffrent, vous ne rendez service ni à vous-même, ni aux Êtres que vous croyez alléger par votre soutien. Car lorsque vous transportez leur fardeau, vous empêchez ces Êtres de réévaluer la pertinence des bagages apportés. De plus, toutes ces lourdeurs vous empêchent de vous souvenir de votre offrande amoureuse, des talents que vous êtes venus offrir aux humains, parce qu’ils sont camouflés derrière la croyance en ce que vous devez accomplir pour honorer la «volonté de Dieu». Mais vous êtes la «volonté de Dieu». Si vous êtes alourdi par les poids que vous portez, comment pourrez-vous stimuler les autres à la légèreté?

La volonté
Quelle est la volonté de Dieu? C’est celle d’être heureux, d’être joyeux, d’être léger et d’être amour. Plus vous portez de poids, plus vous vous éloignez de cette simple vérité. Le ressentiment, la colère, la honte ou le déni sont tous des éléments que les Êtres, sur le chemin de la conscience, seront invités à transmuter. Car l’attachement à ces états plus lourds empêche les Êtres de s’élever vibratoirement. À un moment ou à un autre du parcours, chacun devra accepter de laisser aller ces éléments pour s’alléger. C’est la responsabilité de tout Être en évolution de le faire et personne ne pourra effectuer ce détachement pour les autres.

Pour entrer dans les vibrations de la cinquième dimension, chaque Être doit proclamer sa souveraineté et être responsable de ses propres émanations. S’il s’accroche à ses fardeaux parce qu’ils lui permettent de se définir, il devra tôt ou tard réévaluer ses choix en fonction de ses idéaux.

Le détachement est à la base de toute forme d’évolution. L’Être est passionné de toutes les expériences qu’il vit dans l’incarnation, mais il ne se définit pas en fonction d’elles, car il sait qu’il existe au-delà la matière. Il déguste tout ce que la vie a à lui offrir, mais il sait qu’il est libre de tout attachement, car sa conscience vogue librement dans l’Univers.

Être responsable de ses créations
Plusieurs Êtres se reconnaîtront ici, parce qu’ils sont alourdis par des thématiques vécues quotidiennement. Observez votre colonne vertébrale et les douleurs au dos. Ils vous confirment que des poids inutiles sont portés. Chers amis, permettez aux Êtres autour de vous d’être responsables de leurs propres créations et choisissez vous aussi d’assumer les vôtres en totalité.

Certes, vous avez vos propres douleurs, vos zones d’ombre personnelle et nous ne vous proposons pas de les occulter. Dans la densité, tous les Êtres côtoient les limites de la matière, des obstacles et des éléments à nettoyer. Seulement, assurez-vous d’abord que ces éléments à nettoyer soient les vôtres, car nous observons que plusieurs obstacles ont été récupérés par association et par envie de soutien. Vous aurez compris qu’il s’agit là d’une distorsion, d’une envie de porter sur vos épaules le poids des autres, parce que vous avez cru que cela allait les soutenir. Mais en réalité, vous ne contribuez pas ainsi à alléger la situation. Et soyez attentifs aux sensations de culpabilité qui pourraient vous suggérer le contraire.

Les relations mère-fille sont probablement les terrains d’exploration les plus évidents de cette réalité. Plusieurs Êtres se reconnaîtront dans cette dynamique. Ce que vous nommez «les couples», les relations de duos, sont aussi des terreaux fertiles pour explorer cela. Et nous comprenons qu’il en soit ainsi, car les liens sont très intenses.

Ne vous sentez pas jugés par nos propos. Osez observer vos relations avec un regard sincère et vous comprendrez. Il y a des liens de cœur, des liens amoureux qui sont complexes à départir, et nous le comprenons. Ces liens vous amènent à souhaiter que vos proches soient allégés de leur poids. Mais les aidez-vous vraiment? Voilà la véritable question à se poser.

Vouloir convaincre
Certes, cet entretien ne vous offrira pas de réponse toute faite, mais il pointe une situation que chacun pourra observer dans sa vie quotidienne. Voulez-vous que les Êtres autour de vous se transforment davantage qu’eux-mêmes? Êtes-vous en paix avec leurs résistances et leur fermeture? Souhaitez-vous les convaincre de quelque chose? Voici des questions intéressantes à se poser.

Nous souhaitons en ce jour vous aider à inscrire en vous un autre regard sur des situations délicates qui amènent beaucoup d’Êtres à s’éloigner d’eux-mêmes, en croyant précisément se rapprocher. En posant la bonne question, vous recevrez la bonne réponse, celle de votre cœur sacré. «Suis-je devant un élément à intégrer, à décortique, un élément qui m’appartient et qui cherche mon amour, ou suis-je plutôt attiré par l’envie de sauver mon voisin, en prenant sur moi une partie de son fardeau, soit par culpabilité ou dans une illusion de compassion». Certains croient qu’ils gagneront ainsi leur ciel, pour reprendre votre expression populaire, mais en réalité, cette situation ne fait qu’alourdir les Êtres.

Peu importe qu’ils portent leurs propres poids ou qu’ils laissent les autres les porter à leur place, tous les Êtres seront prisonniers de cette situation en agissant ainsi, car ils n’arriveront pas à retrouver la lumière. Nous le répétons, chaque Âme doit être souveraine de ses énergies pour pénétrer les dimensions supérieures, et personne n’est autorisé à ouvrir la porte pour les autres. L’aide existe pour tous, mais chaque Être est invité à emprunter son propre chemin.

L’équilibre
Soyez attentifs pour ne pas interpréter de nos propos que nous vous suggérons de vous déresponsabiliser de toute forme d’aide puisque «chacun est responsable de ses poids». Cela ne veut pas dire de vous déconnecter de toute la souffrance humaine. Mais la compassion n’est pas la pitié. Vous n’êtes pas venu sur terre pour sauver les Êtres, vous êtes venu pour leur offrir votre soutien et votre aide. Vouloir aider quelqu’un et vouloir le sauver est très différent, chers amis. En voulant sauver un Être, votre intervention n’est plus dans l’équilibre, car vous vous éloignez de la neutralité, du point zéro. Lorsqu’un Être est en paix avec tous les scénarios possibles, son action sera porteuse de vie, car il ne portera pas la peur. Il propose et sait que l’Être qui reçoit est libre d’accueillir, à son propre rythme, au moment opportun.

Vouloir aider un Être est très différent que de vouloir le sauver. L’aide est un mouvement naturel vers l’avant. Le soutien est proposé et chacun est libre de le recevoir ou non. Une forme de neutralité accompagne ce mouvement. À l’inverse, vouloir sauver amène les intervenants à prendre sur eux, suggérant du même coup que l’Être est trop petit et qu’il n’arrivera pas à s’en sortir. Un jugement est ainsi émis et sans s’en rendre compte, tous les intervenants s’alourdissent. Et l’Être en situation d’être sauvé qui ne souhaite pour le moment pas émerger de son état, va plutôt utiliser les énergies environnantes pour nourrir son identification à sa souffrance, appréciant du même coup toute l’attention que son état lui procure.

L’Être au fond du puits
Imaginez un Être prisonnier d’un puits qui, au lieu d’envisager la possibilité d’en sortir, réclame qu’on le nourrisse tout au fond. «Descendez les nourritures et l’eau, lancez-moi ceci, cela» dit-il. Et tous les Êtres du village sont à son service, à sa merci pour ainsi dire. À tout moment il a besoin de ceci, de cela, et les Êtres courent pour le lui apporter en pensant «pauvre de lui, il est dans le fond d’un puits, il faut le nourrir». Ils s’imaginent combien il serait difficile pour eux de vivre au fond du puits, et par envie de compassion, ils se convainquent qu’ils doivent répondre à toutes les exigences.

Et lorsque quelqu’un vient et lui tend une corde, l’Être la refuse. Il se dit « mais, si je sors du puits, je perds tous ces avantages, ce pouvoir que j’ai sur tant d’Êtres qui sont à mon service. Quelle tristesse ! Pourquoi ne pas rester encore un peu?». Et lorsque les Êtres à l’extérieur cessent de l’alimenter ou ne le font que par stricte nécessité pour lui permettre d’aller au bout de son expérience, mais sans l’encourager, voilà qu’il requestionne son choix. Il se demande alors s’il est toujours aussi agréable d’être au fond d’un puits, prisonnier. Il évalue alors ses avantages et les bénéfices qu’il obtient de son comportement. Car il y a toujours des bénéfices à une situation, chers amis, qu’ils soient conscients ou inconscients. Et voilà qu’à un moment, après avoir vraiment réfléchi sur sa situation, l’Être réclamera lui-même la corde pour sortir du puits, constatant son envie réelle de vivre une nouvelle expérience plus légère.

Sans jugement
Pendant ce temps, d’autres Êtres, qui respectent le choix sans pour autant l’encourager, continuent de vivre la légèreté. Et lorsque l’Être du puits réclame la corde, ils viendront l’aider à en sortir. Ils l’aideront également à rattraper les expériences qu’il n’a pas pu vivre pendant qu’il était au fond du puits. Et voilà que la vie continue, sans aucun jugement. Aucun Être dans cette histoire n’ira juger, culpabiliser celui qui a vécu son expérience au fond du puits. «Pourquoi as-tu choisi cela, quelle expérience idiote, à quoi cela t’a-t-il servi?» C’était une expérience, voilà tout. Elle a été vécue pour le plaisir de comprendre la vie au fond d’un puits. Pourquoi tenter d’y voir autre chose?

Il y a un apprentissage à aller puiser ici. Seulement, l’expérience a été prolongée parce que des Êtres ont eu pitié, «pauvre de lui au fond de son puits». Et cette aventure s’est étirée de façon disproportionnée jusqu’au point où tout un village est devenu attristé parce qu’un des leurs était au fond d’un puits. Et les autres Êtres qui passaient par là ont senti.
- «N’allez pas dans ce village, les habitants y sont tristes».
- «Mais pourquoi ce village est triste?»
- «Parce qu’un Être est au fond d’un puits».

Ils ont tous choisi d’arrêter de vivre en attendant que l’Être sorte de son puits. Ils l’ont abreuvé, nourri, lui ont chanté des chansons, raconté des histoires. Ils l’ont pris en pitié. Et pendant ce temps, d’autres villages ont célébré la vie et la relation qu’ils entretiennent avec elle. Ils ont maintenu la vision de la joie, pour que d’autres puissent s’en inspirer au moment opportun.

Le karma, une expérience
Sur le chemin de la maîtrise, tous les Êtres sont souverains de leur navire. Chacun est responsable de ses créations. Il ne sert à rien de supplier l’Univers pour obtenir les faveurs. Celui-ci ne connaît pas la pitié. Ce sont les humains qui l’ont inventée.

L’Univers est un immense terrain d’exploration où les Êtres souverains proclament leur pouvoir créateur en alliance avec la vie et choisissent de créer ce qu’ils souhaitent et ressentent profondément.

Chaque Être est souverain et responsable de ses créations. Même si un Être supplie l’Univers de lui procurer l’abondance, tant et aussi longtemps que sa valeur de lui-même l’amène à se percevoir comme un mendiant, l’Univers répondra à cette demande et amplifiera la mendicité dans la vie de cet Être. D’autres Êtres diront «voilà, il est puni pour ses actions passées». Ils diront «c’est son karma». Mais le karma n’est pas une punition universelle. C’est une expérience qui n’a pas été comprise et pacifiée.

Aucun karma n’est irréversible. Tout Être qui se questionne sur la capacité de sortir d’une situation qu’il considère être une impasse est déjà en train de transformer son karma. Un karma n’est pas une fatalité, c’est une expérience qui provient d’une thématique que l’Âme souhaite expérimenter. Mais l’Âme ne se dit pas «j’ai besoin d’expérimenter cela pendant 14 vies». L’Âme se dira «j’ai besoin d’expérimenter cela, jusqu’à ce que je sois en paix avec la situation et qu’alors, je puisse transformer la création pour expérimenter autre chose». La durée n’a aucun lien avec la mémoire karmique. Dès que l’Être transmute le regard qu’il a face à une expérience, il s’ouvre à vivre autre chose. C’est ainsi que la vie fonctionne.

Retrouver son pouvoir créateur
Dans le passage actuel et prochain, vous découvrirez beaucoup d’Êtres suppliants l’Univers de répondre à leur prière. Vous serez invités à les éduquer sur le fait qu’ils SONT l’Univers et qu’ils SONT le Dieu qu’ils prient. Qu’est-ce que cela veut dire? Les Êtres ne peuvent se dissocier des situations qu’ils vivent, puisque c’est eux-mêmes qui les ont créées, même lorsqu’elles sont inconfortables. S’ils prient pour s’en élever en se dissociant de ce qu’ils ont créé, ils nient ainsi une partie de leur pouvoir créateur. La reconnaissance de sa paternité-maternité face à toutes ses créations est essentielle pour pouvoir les transformer.

L’Être qui supplie l’Univers pour l’aider à transmuter une situation qui l’alourdit doit se réassocier d’abord à elle pour qu’elle cesse de le maintenir vers l’arrière. Il doit d’abord accepter qu’il en est le créateur. C’est le premier pas vers tout changement. L’Être pourra ainsi proclamer son alliance universelle, parce qu’il reconnait qu’il est créateur souverain de tout ce qu’il expérimente. Et voila que dans cette attitude d’assumer 100% la paternité-maternité de ses créations, l’Être retrouve la capacité d’orienter sa vie dans la direction de ses intentions. Il retrouve son plein pouvoir créateur.

Dans la transition actuelle, tous les Êtres seront invités à retrouver leur pouvoir souverain. Et personne ne pourra le faire pour les autres. Chacun est responsable de ce qu’il crée. Vous qui connaissez la vérité, vous serez invités à la partager avec vos frères et sœurs incarnés. Vous êtes les messagers du Nouveau Monde, les étoiles du berger. Maintenant, vous savez. L’Univers sait. Toute la planète sait.

Que les Êtres comprennent aujourd’hui qu’ils sont les Dieux créateurs de l’Univers, que tout doit revenir à l’Être en tant que souverain de son propre univers, relié en permanence au Grand Univers.

Chers amours, nous vous remercions d’avoir ouvert vos cœurs à nous accueillir. Nous recevons avec gratitude vos présences amoureuses. Nous allons maintenant compléter cet entretien.

Salutations à vous.

Le Collectif Ashtar et la Grande Fraternité Universelle

--------------------------------------

Reçu le 9 décembre 2010, par Simon Leclerc www.psychologiedelame.com

Vous pouvez partager librement ce message à la condition d'en conserver l'intégralité, sans rien modifier ni enlever, y compris sa provenance et ces quelques lignes. Merci

Sil-te-plaît, pardonne moi

L'effet de vos pensées, de vos paroles

Et si nous créerions le monde autrement...

Méditation guidée

Méditer

Vibration de Saint Germain Le beau Danube bleu

Vibration du Maître ascensionné Saint Germain La valse de l empereur