Jésus a dit "Le Royaume de Dieu est en toi et tout autour de toi, pas dans des palais de bois ou de pierre"

Jésus dit "Fend le bois je suis là; soulève la pierre et tu m'y trouveras!"

www.unisson06.org/dossiers/religion/ecrits_spirituels/christianisme/evangile_thomas.htm

samedi 30 mars 2013

Inscrivez-vous à l'école de la prière par Mamadou Karambiri - La Pensée du Jour


"Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez et l'on vous ouvrira." Matthieu 7.7

Tout parent désireux de bénir son enfant inscrit ce dernier à l'école pour qu'il y soit enseigné, instruit, équipé pour la vie, pour son avenir. L'école de la prière est un formidable institut de trois cycles d'où vous sortirez parfaitement équipé !

1. Cycle primaire : demander et recevoir.

Tout enfant apprend dès le bas âge à découvrir les mains de sa maman, des mains de sécurité, de protection, de soins… Dès que le bébé crie (demande) il est instantanément exaucé (reçoit) par sa mère. Vous avez découvert la main de Dieu dès les premiers jours de votre conversion à Christ. Comme un bébé et sa mère, des liens forts d'émotions, de sentiments se sont développés entre vous et le Seigneur. Dans ces premiers temps de votre vie chrétienne, vous ne cherchez que sa main de bénédiction.

2. Cycle secondaire : chercher et trouver.

Vous avez grandi et maintenant vous êtes devenu adolescent ; vous découvrez que demander n'est plus suivi automatiquement de recevoir. "Demander" se transforme en "Chercher". "Recevoir" devient "Trouver". Les notions de temps, de patience, d'efforts entrent en compte… car chercher inclut ces trois éléments. L'insatisfaction qui est en vous maintenant vient du fait que vous êtes au lycée où l'algèbre a remplacé le calcul mental (2 x 2 = 4). Vous voulez voir la face du Père et pas seulement sa main. Vous êtes prêt à rester dans sa présence jusqu'à découvrir ses délices, ce qui illumine de joie la face du Père. Alors la joie du Père devient votre joie.

3. Cycle universitaire : frapper et l'on vous ouvrira.

Vous êtes un homme affermi, mature et poli. Vous ne pouvez frapper à une porte fermée à clé et ensuite enfoncer cette même porte, sans attendre que l'on vous ouvre. Le seul moyen pour que la porte vous soit ouverte c'est de persévérer et d'importuner le maître de la maison jusqu'à ce qu'il se lève et vous ouvre. Frappez avec persévérance au cœur du bon Père céleste. Il se lèvera, vous ouvrira son cœur et vous en donnera les bons trésors : le pain (la nourriture), le poisson (les minéraux), l'œuf (les vitamines), les vêtements (la justice)… et la présence permanente du Saint-Esprit.

Une prière pour aujourd'hui

Seigneur, aide-moi à grandir en acceptant ta formation. Que je sois un homme, une femme de Dieu, prêt (e) à toute bonne œuvre. Au nom de Jésus. Amen.

 

Mamadou Karambiri


__._,_.___

__,_._,___

mardi 26 mars 2013

Des pirates dans votre cerveau



Je suis sûr que ça vous est arrivé. Vous êtes en réunion. L'atmosphère est électrique. Vous devez défendre votre projet et vous sentez que vous perdez du terrain. Vous parlez plus fort. Vous coupez la parole d'un collègue avec un rictus de plus en plus crispé. Il monte d'un ton à son tour et vous faites un geste en sa direction, prenant tout le monde à témoin que c'est vous qui avez raison.


A ce moment-là, ce n'est plus vraiment vous qui parlez. Votre corps et votre bouche ont pris leur indépendance. Vous êtes littéralement « en dehors » de vous-même. En termes de neurochimie (la chimie du cerveau), vous êtes victime d'un détournement. Votre cerveau est au main de pirates de l'air !

Dans les situations de stress important, de peur et de défi, une hormone, qui est aussi un neurotransmetteur (qui active la communication entre les neurones et les cellules nerveuses) inonde le cerveau : c'est le cortisol. Les fonctions de notre cerveau liées à la raison, à la réflexion, à la prudence, à la compassion, au long terme, sont provisoirement bloquées. Et l'amygdale, notre cerveau instinctif, prend le contrôle. Le corps produit des substances chimiques pour se protéger de la honte et la perte de crédibilité et, en conséquent, devient incapable de réguler ses émotions ou de gérer la différence entre ses attentes et la réalité. Pris de panique, il n'a que quatre actions réflexes parmi lesquelles choisir : le combat (continuer la dispute), la fuite (s'en remettre à la décision du groupe), le silence (abandonner la partie et se taire), ou l'apaisement (se réconcilier avec l'adversaire en se soumettant entièrement à lui).

Chacune de ces options est mauvaise car elle exclut que les informations et les opinions de chacun soient partagées et prises en compte de façon honnête et utile à tous. Mais, ayant travaillé depuis 18 ans dans des entreprises de toutes tailles, je peux vous dire que le réflexe du combat est, de loin, le plus nuisible à votre carrière et à vos relations avec vos collègues. C'est aussi, malheureusement, le plus répandu.

Cela est dû un autre phénomène neurochimique : lorsque vous discutez et « gagnez », votre cerveau est envahi d'adrénaline et de dopamine, des hormones qui vous donnent une sensation de bien-être, de force, et même de domination. Vous vous sentez invincible. C'est cette sensation que chacun de nous cherche à se provoquer, une nouvelle fois. Lorsque se présente une nouvelle occasion de discuter (en vieux français, « disputer » était synonyme de discuter), nous cherchons à nouveau à combattre. Nous devenons « accrocs » au fait d'avoir raison.

Un très grand nombre d'hommes politiques et de dirigeants d'institutions souffrent de cette addiction. Ils deviennent extrêmement forts à ce jeu de défendre leur point de vue et de triompher de leurs adversaires en manipulant les arguments. Chaque fois, ils ressentent d'intenses bouffées de plaisir mais ne mesurent pas l'impact de leur comportement sur les personnes qui les entourent. En fait, ils finissent par se nuire à eux-mêmes en écrasant leurs collaborateurs, qu'ils poussent à choisir eux aussi entre ces réactions de combat, fuite, silence ou apaisement qui, ainsi que je l'ai expliqué plus haut, diminuent les effets bénéfiques de la collaboration.

Heureusement, il existe une autre hormone qui nous procure le même plaisir que l'adrénaline : l'ocytocine. Sa production est déclenchée par la proximité avec d'autres êtres humains, et nous fait éprouver le bonheur d'être ensemble. Elle active les zones de décision dans notre cerveau rationnel, ou cortex préfrontal, augmentant encore notre capacité à faire confiance et à nous ouvrir aux opinions des autres. Votre but, dans vos fonctions de leader (dans votre famille, vos activités, votre métier...), est des stimuler votre production d'ocytocine, et celle des personnes qui vous entourent, tout en évitant les pics de cortisol et d'adrénaline.

Voici quelques exercices à faire au travail pour vous libérer (et libérer les autres) de l'« addiction » à vouloir toujours avoir raison :

  • Enoncez les règles en début de réunion : au moment de commencer une réunion qui risque d'être tendue, commencez par édicter clairement des règles de communication entre les participants. Demandez à chacun de suggérer des moyens de rendre les échanges productifs et respectueux, et écrivez ces règles sur un tableau pour que tout le monde les voie. Par exemple, vous pouvez prévoir des séquences plus longues pour permettre à chacun d'exprimer ses idées et être écouté sans être jugé ni interrompu. Prenez soin de prévenir les participants de la possibilité qu'une dispute commence, et donnez la procédure à mettre en route pour la stopper avant que les choses ne s'enveniment. A la fin de la réunion, revenez sur les moments de la réunion qui ont été « chauds ». Le fait d'en parler ouvertement permettra de réconcilier (au moins partiellement) les personnes qui se seront, malgré tout, impliquées de façon trop passionnée.

  • Ecoutez avec empathie : dans les échanges en face à face, faites un effort délibéré pour parler moins, et écouter plus. « La parole est d'argent, mais le silence est d'or ». Plus vous en apprendrez sur votre interlocuteur et sur son point de vue, plus vous aurez de chance de sentir de l'empathie pour lui. Et si vous faites cela avec les autres, ils auront envie de le faire pour vous, créant un cercle vertueux.

  • Distribuez la parole : dans les cas où vous savez quelle est la personne qui va probablement dominer le groupe, prévoyez un temps de parole pour que chacun puisse s'exprimer. Demandez à chacun d'indiquer qui, dans la salle, a des informations et des idées importantes à partager. Faites en une liste au tableau, et inscrivez-y les contributions de chacun.

  • Parlez le plus tard possible : lors d'une réunion, comme d'un débat à la télévision, la personne qui assiste calmement aux échanges, sans rien dire, imposera facilement le silence, et sera bien écoutée par tous, au moment où elle finira par prendre la parole. Plus les autres auront parlé longtemps, plus son avis sera écouté. C'est un avantage tactique considérable, car c'est souvent le dernier point de vue exprimé qui marque le plus les esprits, et aura le plus de chances d'être retenu.

Vous reprendrez les manettes de votre cerveau, pour des relations familiales, sociales, et professionnelles, plus agréables, épanouissantes, et productives. Et vous aiderez également les autres à se débarrasser, eux aussi, des pirates.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis


lundi 18 mars 2013

[Source-de_Joie] " Les paroles s'envolent, les écrits restent " !

Merci infiniment Sylvie et merci à tes guides de Lumière.
J'aime beaucoup recevoir vos textes.
Ils me touchent à chaque fois.
Namasté
Carole / Jacynthe 
-----------------------

 

«  Les paroles s'envolent et les écrits restent » !

Voici une vérité, souvent avancée dans vos sociétés, qui nécessite, cependant, quelques précisions. En fait, rien ne disparaît vraiment et ce n'est pas parce que vous ne pouvez plus « entendre » ces paroles, « voir » les choses, « observer » les personnes, les faits, que tout a disparu. Leurs manifestations, dans le plan où vous êtes, se seraient, pensez-vous, dissipées ? Non, elles sont bien présentes, nous pourrions dire sous d'autres formes comme : imprégnations, souvenirs, ressentis, dans vos pensées etc. Le canevas illimité, ineffaçable, indestructible, de tout ce qui est, demeure à jamais.

Dans « les paroles s'envolent » vous entendez et vous constatez, également, que les mots que vous venez de prononcer ne se répètent pas d'eux-mêmes, ne se mémorisent pas dans leur totalité sauf si vous décidez de les répéter à nouveau. Les « écrits demeurent » car couchés sur le papier ils ont un support tangible, on pourrait dire que le papier « les retient » jusqu'à ce qu'il soit lui-même détruit. Tout cela reste logique pour les humains.

Dans la réalité, comme nous vous le précisions plus haut, RIEN NE SE PERD car tout est toujours là mais sous une forme différente qui ne peut être perçue par vos sens. Ceci est exact pour la plupart d'entre-vous ?

A présent, tout change et si vos efforts de purification, d'amélioration de vos comportements, si vos croyances s'affinent tout en s'ancrant dans une totale certitude, il vous est possible de voir, de ressentir, parfois même de toucher, d'entendre, tout ce qui, jusqu'ici, restait dans le domaine de « l'inimaginable » ! Les temps sont venus où vos sens innés ont la possibilité de se réveiller du long sommeil dans lequel ils étaient plongés et de vous offrir «  Le merveilleux de la Vie » ainsi que la compréhension de Grandes Vérités qui, jusqu'ici, étaient enfuies dans votre intériorité.

Ouvrez les yeux, enfants, car la porte s'ouvre et le passage étroit attend que vous vous y engagiez.

Observez, enfants, car tout est en train de changer autour de vous et vos perceptions, en s'affinant, vous font goûter d'autres sensations.

Réjouissez-vous, enfants, car tout vous est donné si vous possédez la clef ouvrant votre « coffre aux trésors ». Il renferme tout ce que vous avez accumulé, tout au long de vos incarnations, récompenses de vos bonnes actions, de vos actes désintéressés, de l'amour largement offert, de la fraternité vécue et partagée, de tous ces actes nobles qui ont fait ce que vous êtes devenus.

Vous allez dire, comme le fait à l'instant notre « petit scribe », que tous les êtres ne sont pas des saints, que vous aussi n'êtes pas si désintéressé, si aimant, si noble, si pur ?  Bien sûr, c'est tout à fait vrai, mais en partie et en apparence seulement car, intérieurement, vous êtes, l'avez-vous oublié, de filiation divine ! Beaucoup se sont, plus ou moins, éloignés du chemin lumineux et ont vécu des vies douloureuses, ont affronté des expériences difficiles.

Souvenez-vous, la pierre la plus belle, la plus pure, la plus étincelante, subit beaucoup de transformations avant de parvenir à cette perfection.

Le bloc de marbre informe, sous les coups répétés du sculpteur, laisse apparaître une œuvre magnifique.

Petits exemples pour vous faire comprendre où nous vous menons.

Êtes-vous tous prêts à nous suivre, sans retenue, en toute confiance ? Alors, ouvrez-vous à nous, croyez en vos Frères Aînés, ne résistez plus à l'appel venu du plus profond de votre Être et, tout ce que vous souhaitez, espérez, viendra jusqu'à vous.

 

Les guides de Sylvie.

La diffusion et la circulation de ce message sont  vivement conseillées. L'heure est venue pour faire rayonner à une plus grande échelle, ces énergies nouvelles, porteuses de Joies !

 

 

Pour recevoir automatiquement les messages des guides de Sylvie envoyer un courriel vide à

Source-de_Joie-subscribe@yahoogroupes.fr 

Ou aller directement sur le site :

http://fr.groups.yahoo.com/group/Source-de_Joie/

 

Vous pouvez diffuser ce message à condition que l'intégralité en soit conservée et que la source ne soit pas modifiée.  Merci.

 

 


__._,_.___

__,_._,___

mercredi 13 mars 2013

INREES | A ne pas manquer ce mois-ci...

Si vous ne visualisez pas ce message, rendez-vous sur cette page


INREES - Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires

Vous ne pouvez pas stopper les vagues de la vie, mais vous pouvez apprendre à les surfer...
Notre civilisation est en crise... Et si c'était l'opportunité de faire émerger d'autres fondements, plus spirituels ?
Comment vivre sans peur, dans le contexte socio-économique actuel ?
En quoi tient cette expérience de se réveiller le corps bloqué, la conscience inondée de perceptions étranges?
Pour qui s'intéresse, même de loin, au chamanisme, le nom de Castaneda sonne comme une légende...
La transe chamanique peut-elle modifier le comportement des circuits de notre cerveau ? Le parcours de Corine Sombrun.
La France propose d'intégrer la méditation au domaine de la santé avec l'introduction d'un nouveau diplôme universitaire.
Et si la révolution des consciences était la clé pour transformer le monde ?
Si « l'effet placebo » peut avoir un impact positif sur la santé d'un patient, qu'en est-il de son contraire, « l'effet nocebo » ?
L'équipe INREES,

www.inrees.com


Vous êtes actuellement abonné à la newsletter de l'INREES - inrees.com
Pour vous désinscrire : cliquez sur ce lien



dimanche 10 mars 2013

" Unifiez-vous à votre Moi " !


 


 " Unifiez-vous à votre Moi " !

Conserver sa nature profonde et lui permettre de s'exprimer, sans subir les diverses influences liées à votre dimension, vous oblige à fournir un certain travail d'introspection suivi d'une volonté inébranlable, pour la laisser émerger et s'épanouir.
Bien sûr, ce n'est pas aisé car vous l'avez, jusqu'ici, plutôt effacée en pensant qu'il était de bon ton de donner l'image conforme à ce que vous imaginiez que les autres en attendaient.. Et c'est ainsi que, petit à petit, vous êtes devenu, en apparence seulement, quelqu'un d'autre, quelqu'un n'ayant plus ou très peu de rapport avec ce que vous êtes réellement.
Il est temps, maintenant, de cesser ce « théâtre » et de vous unifier à votre Moi profond. Retrouvez et laissez ressortir, jusqu'à prendre toute la place, votre identité la plus vraie, celle liée au Divin, celle faisant de vous un Être Humain. Nous voyons encore beaucoup trop d'enfants se laisser abuser par des leurres entretenus par ceux, voulant conserver leur emprise sur eux. Si vous êtes trop faible, vous subirez, mais si vous vous réveillez et prenez conscience de votre force, alors le jeu du « chat et de la souris » cessera rapidement et vous pourrez donner le meilleur de vous-même, sans être retenu par : « ce que les autres penseront de vous » ! Ainsi, libéré de ces innombrables chaînes qui vous maintenaient, depuis si longtemps, en dépendance, vous vous sentirez léger et vous serez prêt à aider, à donner, ce que vous aurez reconquis afin d'en faire profiter d'autres frères et sœurs qui, à leur tour, feront le nécessaire pour retrouver cette liberté si chère, vers laquelle vous vous tendez tous, à chaque instant de votre vie.
L'Amour, qu'avec force vous vous attirerez, portera en son centre votre « passeport » vers la liberté, pas celle des opprimés, mais celle toute puissante de l'AMOUR ETERNEL et INCONDITIONNEL.
Ceci est possible, ceci doit s'accomplir et nous sommes persuadés que vous avez toutes les possibilités pour y parvenir, encore en cette vie.
Au travail mes chéris, dans la Joie et l'Enthousiasme qui vous porteront sans cesse et favoriseront votre transformation.
Allez en Paix et dans les ailes de l'Amour qui soulageront vos difficultés et vous entraîneront chaque jour un peu plus loin sur le chemin de votre retour.

Les guides de Sylvie.

La diffusion et la circulation de ce message sont vivement conseillées. L'heure est venue pour faire rayonner à une plus grande échelle, ces énergies nouvelles, porteuses de Joies !

Pour recevoir automatiquement les messages des guides de Sylvie envoyer un courriel vide à Source-de_Joie-subscribe@yahoogroupes.fr
Ou aller directement sur le site :
http://fr.groups.yahoo.com/group/Source-de_Joie/


__._,_.___

__,_._,___

Le culte personnel: un privilège par Rick Warren - La Pensée du Jour

La Pensée du Jour

 



Top Messages - La Pensée du Jour
[TopChretien]

Le culte personnel: un privilège

"Tu me feras connaître le sentier de la vie ; il y a abondance de joies devant ta face, des délices éternelles à ta droite." Psaumes 16.11


Qu'est-ce qui fait de notre culte personnel un tel privilège que nous ne le manquerions pour rien au monde ? Voici quatre des bienfaits de ce temps que nous passons avec Dieu.

Nous pouvons lui manifester notre amour et notre adoration. "Voici : je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui et lui avec moi" (Apocalypse 3.20). Il est notre créateur, notre rédempteur, notre conseiller, notre consolateur, celui qui pourvoit à nos besoins et nous maintient en vie. Dieu mérite notre adoration. Nous n'aurions rien sans lui. Et surtout, Dieu désire notre amour, il veut passer du temps avec nous.

Dieu nous dirige. "Éternel ! fais-moi connaître tes chemins, enseigne-moi tes voies. Fais-moi cheminer dans ta vérité et instruis-moi ; car tu es le Dieu de mon salut, en toi, j'espère tous les jours" (Psaumes 25.4-5). Vous et moi avons chaque jour besoin de direction. Dieu veut nous diriger, mais pour cela, nous devons passer du temps avec lui. Le culte personnel est l'occasion d'effectuer des ajustements quotidiens de notre trajectoire.

Nous découvrons une plénitude de joie en sa présence. "Il y a abondance de joies devant ta face, des délices éternelles à ta droite" (Psaumes 16.11). Passer du temps avec Dieu nous rend plus heureux. C'est pendant notre culte personnel que nous pouvons véritablement jouir de Dieu. La connaissance de Dieu est le secret de la joie.

Nous grandissons à la ressemblance de Dieu. Plus nous passons de temps avec Dieu, plus son image se forme en nous. Si nous passons du temps devant la télévision, nous finissons par ressembler à ceux que nous regardons. Si nous passons du temps à étudier la Parole de Dieu et à prier, notre caractère est façonné par celui de Christ.

Passez-vous chaque jour du temps avec Dieu ? Faites-le, ce sera la meilleure décision que vous ayez jamais prise.

Une réflexion pour aujourd'hui

Dans quel domaine allez-vous demander la direction de Dieu aujourd'hui ? Avez-vous remarqué que votre journée se déroule différemment si vous la commencez par un temps de culte personnel ?

Rick Warren

__._,_.___

__,_._,___
-->

jeudi 7 mars 2013

INREES | S'émerveiller pour être heureux...

Si vous ne visualisez pas ce message, rendez-vous sur cette page


INREES - Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires

Savez-vous que s'émerveiller est bon pour l'esprit, mais aussi pour la santé, et que cela nous permettrait de vivre plus longtemps ? Explications avec trois experts en la matière : Bertrand Vergely, philosophe, Florence Servan-Schreiber, journaliste, et Morvan Salez, astrophysicien.
Lire l'article




Et s'il était possible de communiquer avec l'esprit d'un défunt grâce à une variante de l'EMDR ?
Comment retrouver un peu de sérénité ? Christophe André nous donne une des clefs: le lâcher prise.
D'après Richard Wiseman dans « Comment mettre la chance de votre côté ! », la chance pourrait en réalité être cultivée...
L'équipe INREES,

www.inrees.com


Vous êtes actuellement abonné à la newsletter de l'INREES - inrees.com
Pour vous désinscrire : cliquez sur ce lien



lundi 4 mars 2013

INREES | Itinéraire d'un médium/guérisseur

Si vous ne visualisez pas ce message, rendez-vous sur cette page


INREES - Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires

Le parcours de Pierre Yonas : un enfant abandonné, qui très tôt perçoit des êtres qu'il est le seul à voir, des couleurs ou de la lumière autour des gens, et qui se met rapidement à soigner des animaux qu'on lui amène. Entre visions et dons extraordinaires, Pierre Yonas a toujours été un homme à part. Chemin de vie d'un guérisseur animal et instinctif, également médium.



La voie spirituelle peut-elle soigner ? Exploration de cette question majeure avec Jacques Vigne, psychiatre français engagé depuis plus de vingt-cinq ans en Inde.
Peut-on être heureux dans un monde malheureux ? Le philosophe Frédéric Lenoir nous fait explorer les origines de la crise mondiale que nous vivons aujourd'hui.
Et redécouvrez plus
de 60 évènements en vidéos
et en podcasts
L'équipe INREES,

www.inrees.com


Vous êtes actuellement abonné à la newsletter de l'INREES - inrees.com
Pour vous désinscrire : cliquez sur ce lien



Sil-te-plaît, pardonne moi

L'effet de vos pensées, de vos paroles

Et si nous créerions le monde autrement...

Méditation guidée

Méditer

Vibration de Saint Germain Le beau Danube bleu

Vibration du Maître ascensionné Saint Germain La valse de l empereur