Jésus a dit "Le Royaume de Dieu est en toi et tout autour de toi, pas dans des palais de bois ou de pierre"

Jésus dit "Fend le bois je suis là; soulève la pierre et tu m'y trouveras!"

www.unisson06.org/dossiers/religion/ecrits_spirituels/christianisme/evangile_thomas.htm

mardi 21 juillet 2009

IL L’AIME TANT

Hier lors de ma méditation quotidienne, connecté à ma fontaine de cristal, Éther m'a, tel que promis il y a quelques semaines, présenté à un Être de Lumière nommé Forbemia qui m'accueilli pour me faire visiter l'intra-terre.

J'ai visité en compagnie de l’Être lumineux silencieux mais qui répondit à mes questions, cela avec une grande sagesse.

On me montra la technologie de tous les moyens naturels mis en place pour alimenter, chauffer, nourrir, abriter les habitants, très sereins d’ailleurs, humains et non humains y habitant.

Il me montra également le lieu qui nous est réservé, un immense paysage à perte de vue, de terre à l'herbe luxuriante, contenant des étendues d'eau, des animaux heureux et libres, de magnifiques papillons.

Il me fis voir ce que sera la prochaine vie de ceux ayant pris le chemin de la Lumière. Cette vie devenue celle des Atlantes, des gens méditant en groupe, des gens échangeant entre eux calmement dans le respect mutuel, d'autres s'affairaient à jardiner, à peindre ou à faire toute activité qui leur plaît.

Pas d'argent ni bâtiment, ni usine, ni pollution, pas de voiture.

Tout est échange de service dans l'amour le plus total.

Je pourrais élaborer car c’est ma deuxième visite en ce lieu magnifique, mais aujourd'hui le point est qu'au retour de ma visite, Ether me dit que demain Aurélia aurait une surprise, je savais que son tour était arrivé et effectivement aujourd'hui Aurélia à visiter ce lieu magnifique en méditation, mené à ce lieu par Ether qui était au r-v.

L'article d'aujourd'hui va vous décrire plutôt, ce qu'Ether en attente du retour d'Aurélia, me montra lorsqu'il pris place en moi, tenant tout au long, la miniature de la planète entre ces mains, IL L’AIME TANT.

Dans une canalisation précédente, il avait dit QU'AVEZ VOUS FAIT?? QU'AVEZ VOUS FAIT !! à plusieurs reprise parlant de la condition actuelle de notre terre.

Comme il aime voir le jour, je me suis tourné vers une fenêtre, lorsqu'il a ouvert les yeux il put admirer les beaux arbres matures logeant face à chez moi. Puis, je ramena sa vision sur les beaux lys que ma fille m'a offert la semaine dernière, car je sais qu'il aime les fleurs également (tenant cela de ces précédentes visite, citées sur le blog)

Le voyage commence ici, TOUT, je dis tout ce que je lui ai montré avec mes yeux, il m'a fait faire un voyage à reculons dans le temps de la vie, de ce qu'il posait les yeux dessus, me demandant des précisions sur la fonction de tel ou tel objet, ensuite il me montra la provenance des tous les matériaux les composants.

Pour les lys, je vis ma fille les placer dans un vase, ensuite, les couper dans sa plate-bande, les semer, puis se procurer les plants.

Je vis la vie de ma fille à reculons, rajeunir, revenir dans mon utérus, moi durant la grossesse, le moment de la procréation, son père, la vie, que lui et moi avons eu ensemble, notre jeunesse à nous courtiser, nos enfances séparément, puis dans l'au-delà au moment de notre choix de revenir ici en incarnation encore une fois.

Fantastique! mais continuez...

La suite c'est qu'il posa les yeux sur mon meuble d'ordi. sous la fenêtre, la tour, l'écran, le clavier, les hauts parleur, toutes les formes de matières plastiques dans tout ceci, l'imprimante, le modem, le cellulaire posé à coté, la cam, le répondeur, le meuble en bois, la table bistro en bamboo au dessus de verre, un verre de cristal, les pattes de table en métal, les cadres en composite de bois, la toile de la chaise sur laquelle Aurélia était étendue

et...L'ÉNERGIE que tout cela prend.

J'ai vu les chemins que l'électricité prend, tous ces fils, câbles souterrains et en surface, les tours de la compagnie d’électricité, les tours de radio, de cellulaire ect qui désorganisent le magnétisme naturel de la terre, j'ai vu à reculons jusqu'au barrages hydro électrique (ça il a trouvé ça moins dramatique, mais il ne connaît pas les histoires d'expropriations, la noyade des rives et de tous ces habitants du règne animal, végétal, insectes ect et la perte des habitats, pour créer ces bassins, ces réserves d'eau pour nous fournir encore en ÉNERGIE)

Nous avons croisé au passage des usines d'eau embouteillée et toute la pollution y étant liée, le gaspillage d'eau, les bouteilles de plastique (encore le PÉTROLE) jetées partout augmentant le volume des dépotoirs, (a t-on banni les sacs de plastiques pour faire place aux bouteilles?!! Faudrait penser à le demander à nos dirigeants)

Le PÉTROLE, du produit fini au pompage, montrant tout les dommages que ces usines font par les rejets de polluant dans l'air, l'eau, la terre.

Les minéraux et métaux tirés de ces entrailles à grand coup de dynamitage, délaissant le vide créé ou le remplissant de déchets en remerciement de cet autre don, à notre PROFIT.

Pour chaque composante il me ramena à sa fabrication, sa transformation, son exploitation, son extirpation d'origine ET d'où provient chacun d'eux?

Je l'ai mené à mon prochain appart., fière de lui montrer le champ agricole voisin, outch dans les dents, il me montra les pesticides, les herbicides, l'eau souterraine contaminée, les terres dévastées, sans arbres, ni animaux, il m'a montré l'ampleur de la déforestation.

De retour à mon appart., il visita le logement dont la salle de bain, il me fit suivre les canalisations de l'arrivée d'eau mais à reculons toujours, je me suis ramassée dans une usine d'épuration en voyant en passant toutes les fuites d'eau usées qui s'infiltre dans la terre par les canalisations brisées.

Ensuite les bacs à déchets, outch encore, il me fait voir du haut des airs les millions de site de déchets sur la planète.

Voilà le constat de notre manque de respect pour notre terre mère nourricière, nous soutenant, nous abritant, j'ai vu la terre de là-haut comme un immense dépotoir, l'air, l'eau, la terre, sur-utilisée, malmenée, ces ressources que nous avons tirées jusqu'à la dernière goutte en créant des guerres de POUVOIR pour le contrôle de l'ÉNERGIE que l'on en a extirpé, sans le moindre respect, sans ménagement, sans la protéger, ni tenter de la sauvegarder, de la nourrir en retour ou lui redonner ne serait-ce qu'un peu, non l'EGOisme humain à pris le dessus même sur notre planète la terre, de son nom Gaïa.

Non l'humain, à son image, se détruit et détruit tout et tous autour de lui.

Ce n'est pourtant pas cela que notre créateur avait planifié pour nous.

Le message de la fin fut clair, il faudra payer pour ça.

La visite se fit sans émotions, mais au retour, raconter cela n'était pas sans.

Nous avons rendu notre terre faible et malade, lui soutirant toute vie, elle se meurt et doit se ressourcer, et ce n'est pas avec nous sur son dos qu'elle le ferra, ça c'est clair, nous lui avons démontré tout l'amour que nous avons pour elle en la tuant comme nous nous entretuons au quotidien avec des gestes, des mots, des actions visant délibérément à nuire au lieu d'aimer, servir, partager et respecter.

Un mélange de tristesse et de colère retenue habitait Ether durant la visite...lui qui était heureux de voir le jour et de faire une surprise à Aurélia...

Puis il revint à moi, dans mon corps pour me dire, "Aurélia est de retour" (de sa visite d'un "paradis", qu'en adviendrait-il?).

La seconde suivante Aurélia lança un soupir, signant le signe de son retour parmi nous.

ÉNERGIE, un bien beau mot (maux)?

dimanche 19 juillet 2009

Le Seigneur Jésus me remet des grains de semence

Une journée cette semaine une amie et moi allions dans le village au centre de ressourcement spirituel l'Horeb de Saint-Jacques acheter quelques chandelles.

Du fait que je trouvais que mes énergies spirituelles n’étaient pas au beau fixe cette semaine, je demandais si l‘église était fermée, et bien sur elle est barrée comme toutes les autres depuis que des malfaiteurs les pillent.

Mais la dame, sœur Carmen qui s'occupe entre autre de la petite boutique d'objets religieux ou nous étions, nous informa que la chapelle, est toujours ouverte et nous y invita et nous y reconduit.

Je dois vous raconter ceci, cette expérience spirituelle m’étonna du fait que mes croyances ne vont pas vers la seule religion catholique mais bien de ma propre spiritualité, mélange d’un peu de plusieurs différentes croyances et religion tel l'hindouisme, le bouddhisme etc.

Passant le pas de la porte de la chapelle, comme en toute église, un état de recueillement si fit sentir tout de suite.
La sœur retira le petit panneau plaqué en bois du devant du boîtier en forme de triangle, placé sur l’autel, contenant l’eucharistie, et elle dit, « voilà, vous êtes en sa Présence, il ne sera pas seul ce midi », dit-elle gentiment puis elle quitta après nous avoir demandé de replacer la devanture du boîtier avant de repartir.

Nous voilà Stéphanie et moi, agenouillées chacune sur un Prie Dieu face à l’hôtel.

Je parlerai pour moi à partir d’ici.

Dès que j’eus fermé les yeux, je vis de façon flou comme habituellement une statue de Jésus, elle était gravée dans la pierre et reculé comme dans le creux d’une façade de cathédrale.

Remerciant abondamment de ressentir sa présence en ce lieu, je resta en état de recueillement, m’adressant à Jésus, lui demandant de veiller sur son humble serviteur et de me protéger.

Je tentais alors de me brancher sur mes chackras pour les purifier, ce qui me sembla, appartenir à une tout autre ordre d’idée, n’appartenant pas à la croyance et l’énergie de ces murs supposais-je.

Je tentais alors de comprendre si les Univers, notre univers et les croyances religieuses étaient dissociées!
Ce qui me sembla être une réponse à ce que je vivais.

Quelques minutes plus tard, je vérifia auprès de mon amie si elle était d’accord pour que je prenne le temps de faire ma méditation du jour en ce lieu, pour savoir si elle avait ce temps devant elle. Échangeant quelques phrases elle me dit qu’elle aussi avait vu Jésus.

Alors placée bien droite sur la chaise, les mais paumes vers le haut, je fis ma méditation du jour, une vingtaine de minutes, qui consistait à brancher visuellement mon cœur christique à ma fontaine de cristal (conscience du collectif d’esprit de l’humanité) chackra situé à 80 cm environ au-dessus de la tête. Ce que je n’eus pas de mal à tenir malgré mon expérience ultérieure.

Vers la fin avant de revenir de ma méditation, alors que je remerciais Jésus de sa présence en ce lieu et avec nous, je vis, toujours les yeux fermés, une vision claire comme jamais, Le Seigneur Jésus, vêtu d’une longue toge d’un blanc immaculée, de longs cheveux bruns , très soyeux, tombant du coté de son visage, sans dire un mot il pris de sa main droite ma main droite et y plaça quelques grains secs qu’il tenait dans la sienne.

Émue, sans trop en comprendre le sens sur le coup je le remercia et revint à moi lentement.

Stéphanie et moi avons commencé à bouger sur nos chaises en même temps marquant la fin de la méditation pour chacune de nous, vingts minutes s'étaient écoulées.

Ces grains étaient des grains secs de semence, j’en ai déduit qu’il me confiait ces grains afin de semer, j'en comprends aujourd'hui que c’est ma foi qu’il me demande de semer, c’est ce que je fais en partageant ceci avec vous.

Le Seigneur est ressuscité en chacun de nous, c’est ce que je crois fermement, car Jésus se manifeste à plein de gens, est ce nouveau? je n’en sais rien, je ne crois pas, mais sur de très nombreux sites web ces temps-ci, je vois plein de témoignages de personnes qui vivent des manifestations de Jésus dans leur vie. Comme on dis le Maître se présente lorsque l'élève est prêt.

Je vous encourage donc à méditer dans le but d'aller à la rencontre de votre Âme de votre Esprit de l'Esprit-Saint et ainsi ressentir cet amour immense inimaginable indescriptible.
Comprendre que Dieu n’est pas le Dieu vengeur des évangiles, mensonges créés pour contrôler la population tout comme les messages des religions excluant la féminité des églises.

Je vous aime, comme les frères et sœurs de Lumière que nous sommes.

Jacynthe

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Discours en paraboles : le semeur

1ère lecture, Ex 16, 1-5.9-15
Toute la communauté des fils d'Israël partit d'Élim et atteignit le désert de Sine, entre Élim et le Sinaï, le quinzième jour du deuxième mois après sa sortie d'Égypte. Dans le désert, toute la communauté des fils d'Israël récriminait contre Moïse et son frère Aaron. Les fils d'Israël leur dirent : « Ah ! Il aurait mieux valu mourir de la main du Seigneur, au pays d'Égypte, quand nous étions assis près des marmites de viande, quand nous mangions du pain à satiété ! Vous nous avez fait sortir dans ce désert pour faire mourir de faim tout ce peuple assemblé ! » Le Seigneur dit à Moïse : « Voici que, du ciel, je vais faire pleuvoir du pain. Le peuple sortira pour recueillir chaque jour sa ration quotidienne, et ainsi je vais le mettre à l'épreuve : je verrai s'il obéit, ou non, à ma loi. Mais, le sixième jour, quand ils feront le compte de leur récolte, ils trouveront le double de la ration quotidienne. » Moïse dit ensuite à Aaron : « Ordonne à toute la communauté des fils d'Israël : 'Présentez-vous devant le Seigneur, car il a entendu vos récriminations.' » Aaron parla à toute la communauté des fils d'Israël ; puis ils se tournèrent du côté du désert, et voici que la Gloire du Seigneur apparut dans la nuée. Le Seigneur dit alors à Moïse : « J'ai entendu les récriminations des fils d'Israël. Tu leur diras : 'Après le coucher du soleil, vous mangerez de la viande et, le lendemain matin, vous aurez du pain à satiété. Vous reconnaîtrez alors que moi, le Seigneur, je suis votre Dieu.' » Le soir même, surgit un vol de cailles qui recouvrirent le camp ; et, le lendemain matin, il y avait une couche de rosée autour du camp. Lorsque la couche de rosée s'évapora, il y avait, à la surface du désert, une fine croûte, quelque chose de fin comme du givre, sur le sol. Quand ils virent cela, les fils d'Israël se dirent l'un à l'autre : « Mann hou ? » (ce qui veut dire : Qu'est-ce que c'est ?) car ils ne savaient pas ce que c'était. Moïse leur dit : « C'est le pain que le Seigneur vous donne à manger. »

Psaume, Ps 77 (78), 17-19.22.24-2
Nos pères ont péché contre Dieu, dans les lieux arides ils bravaient le Très-Haut ; ils tentaient le Seigneur dans leurs coeurs, ils réclamèrent de manger à leur faim. Ils s'en prennaient à Dieu et demandaient : « Dieu peut-il apprêter une table au désert ? » Car ils n'avaient pas foi en Dieu, ils ne croyaient pas qu'il les sauveraient. Pour les nourrir il fit pleuvoir la manne, il leur donna le froment du ciel ; chacun se nourrit du pain des Forts, il les pourvut de vivres à satiété. Sur eux il fait pleuvoir une nuée d'oiseaux, autant de viande que de sable au bord des mers. Ils mangèrent, ils se sont rassasiés, Dieu contentait leur envie.

Evangile selon St Matthieu, chapitre 13, 1-9
Ce jour-là, Jésus était sorti de la maison, et il était assis au bord du lac. Une foule immense se rassembla auprès de lui, si bien qu’il monta dans une barque où il s’assit ; toute la foule se tenait sur le rivage. Il leur dit beaucoup de choses en paraboles :« Voici que le semeur est sorti pour semer. Comme il semait, des grains sont tombés au bord du chemin, et les oiseaux sont venus tout manger. D’autres sont tombés sur le sol pierreux, où ils n’avaient pas beaucoup de terre ; ils ont levé aussitôt parce que la terre était peu profonde. Le soleil s’étant levé, ils ont brûlé et, faute de racines, ils ont séché. D’autres grains sont tombés dans les ronces ; les ronces ont poussé et les ont étouffés. D’autres sont tombés sur la bonne terre, et ils ont donné du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un. Celui qui a des oreilles, qu’il entende ! »

Prières
Prière d'introduction
Seigneur, depuis ta prédication en Galilée, les temps sont passés, mais le comportement intime des personnes est resté le même. Aujourd’hui, chaque baptisé est appelé à être un autre Christ et à annoncer le Royaume qui vient. Tu me demandes de vivre ma vie de baptisé et de témoigner au milieu d’un monde qui te refuse. Je sais que c’est toi et toi seul qui convertiras ceux que tu mettras sur mon chemin. Seigneur, donne-moi ton courage et ta force : tu es là et ta grâce me suffit !

Demande
Seigneur, dans ta bonté, accorde-moi la grâce d’avoir l’attitude d’humilité de Bernadette Soubirous, qui répondit sans se troubler le moins du monde au Curé Peyramale qui doutait de ses paroles, qu’elle, elle était chargée de transmettre le message mais pas de le faire comprendre.

Points de réflexion
1. La foule des auditeurs : Les personnes qui se rassemblent en foule pour écouter Jésus ne diffèrent pas beaucoup de celles que nous côtoyons aujourd’hui. Elles sont plus ou moins intéressées par ce qui se passe autour d’elles mais, très souvent aussi, elles sont bien plus poussées par leur curiosité que par un réel désir de recevoir un enseignement : diversité d’individus, diversité de cultures, diversité d’âges et de mentalités, diversité en tout. Avec ceux qui écoutent attentivement et ceux qui écoutent de façon distraite, il y a ceux qui écoutent, mais qui oublieront rapidement ; il y a aussi les contestataires et les réfractaires, les cœurs fermés, ceux qui écoutent avec l’intention de contester et de semer le doute au milieu du bon grain. Jésus le sait et c’est une des raisons de son discours en paraboles. S’il veut faire passer le message que le Père l’a chargé de révéler, la diversité des sensibilités est telle que, pour se mettre à la portée de tous, des intellectuels comme des simples, il est obligé d’agir comme il le fait. C’est justement cette différence d’ouverture à la Parole, que Jésus veut expliquer en parlant de terrain et de semence. Les personnes représentent le terrain où le grain, la Parole de Dieu, est semée par le semeur, celui qui annonce la Parole.
De plus, le message de salut est pour tous les hommes, de tous les temps et de toutes les cultures : la culture juive du temps du Christ et les cultures contemporaines, dans lesquelles nous vivons...

2. Le terrain : le bord du chemin et le terrain rocheux qui ne produiront pas une récolte abondante, ce sont ceux qui écoutent d’une oreille distraite ou qui reçoivent la parole sans préparation et de façon superficielle. Le chemin, c’est l’endroit où tout les gens passent, c’est la raison et la sensibilité des hommes tellement « piétinées » par tous les soucis ou les évènements du quotidien, que rien ne peut pénétrer. La semence qui tombe sur le sol pierreux ne pourra pas porter de fruit parce que les oiseaux vont tout manger ou parce que le sol était encombré de mille choses du monde et la semence ne peut pas s’enraciner : il n’y a pas assez de terre.
Le grain qui tombe dans les ronces et les épines, c’est celui qui tombe sur un sol encombré d’épines, de contestations, d’idées fortement enracinées qui ne laissent pas la place à la graine. Elle ne peut ni germer ni vivre.
Le grain qui tombe dans un terrain bien préparé, que le semeur a labouré, entretenu et auquel il a mis l’engrais nécessaire, est le grain qui produira une moisson abondante : la moisson pour le Royaume.

3. « Celui qui a des oreilles, qu’il entende ! » : Pourquoi cette dernière exclamation ? Jésus sait que le temps du salut est arrivé. Il sait que les promesses de Dieu vont s’accomplir et que déjà le soleil brille à l’horizon. Le salut est arrivé pour les hommes de bonne volonté, mais beaucoup parmi ses auditeurs ne veulent pas croire en lui : leurs yeux sont obscurcis : ils ne veulent pas se convertir et croire à l’amour que Dieu leur manifeste en Jésus-Christ. Leurs oreilles restent fermées.
Peut-être aussi les Paraboles sont-elles une provocation pour les pharisiens et un appel à l’espérance pour les disciples. Le Seigneur est venu apporter le salut à tous et il ne se lasse pas de « provoquer » l’intelligence des contestataires et des récalcitrants, pour qu’ils reviennent à lui et se convertissent.
Mais Jésus ne s’adresse pas uniquement à ses opposants, il s’adresse aussi au cœur de chacun de ses auditeurs. Il sait qu’il y a toujours besoin de mettre de l’engrais dans le terrain labouré... il sait aussi que dans ces cœurs, il y a du bon grain et de l’ivraie et il invite chacun à retirer l’ivraie qui est en lui, pour que la moisson soit belle et abondante.

Dialogue avec le Christ
Merci Seigneur de venir frapper à ma porte pour que je me convertisse et sache te présenter un cœur sans partage, prêt à se laisser transformer par ta grâce et ta présence.

Résolution
Lors d’une rencontre avec d’autres, savoir dire ce que j’ai à dire et donner ce que j’ai à donner et, au lieu de tenir tête aux contestataires, prier pour eux « afin de devenir fils du Père qui est dans les cieux ».

A propos de Catholique.org

Méditations écrites par un prêtre ou séminariste légionnaire du Christ
Copyright Légion du Christ - 2013 - Tous droits réservés.
Textes du jour : Copyright AELF - Paris - 1980 - Tous droits réservés

samedi 18 juillet 2009

Voir l'essence même de la nature

Hier, par une rare belle journée, en partie du moins, étendue dans le hamac près du ruisseau au fond de la cour arrière ou j'habite, regardant les quelques fleurs que le voisin arrière à fait pousser le long de la berge, je cherchai à entrer en contact visuellement avec l'énergie des végétaux que j'aime beaucoup.
Depuis quelques semaines auparavant ou un ami étendu sur la pelouse, les yeux rivés au ciel, s'écria "hey! Je vois une pluie de lumière tombé du ciel", depuis ce jour cette expérience me fascinait.
Ayant lu que l'on pouvait voir comme de la poudre d'étoile tombée du ciel, je me mis donc, assise dans mon hamac, en état de réceptivité comme lors de mes méditations quotidiennes à l'intérieur.
Je me suis alors branché sur mon cœur Christique, celui placé derrière le cœur physique.
J'imagine pour cela un cœur d'émeraude lumineux qui diffuse une belle lumière vert jaune doré dans ma poitrine. Ensuite je vois cette lumière monter le long de ma colonne vertébrale, traverser mes chackras en direction de celui de la couronne et ensuite se rendre à mes chackras supérieurs. Je désirais avant tout voir avec les yeux du cœur, donc je fixais le feuillage du haut de l'arbre face à moi.
Délaissant la vision physique de mes yeux, je fixais mon attention sur mon 3e oeil tout en restant branché sur l'énergie de mon cœur d'émeraude. La vision devenant floue c'est ainsi que j'arrive à voir l'énergie autour des gens.
Cette fois je voulais voir l'énergie autour des arbres, des plantes vivants au bord du ruisseau. Je ne perçut pas l'énergie des végétaux.
Par contre, je me rendis compte qu'en fixant ainsi l'arbre, ma vision se fixa dans le vide entre moi et cet arbre, c'est la que je vis comme une très fine pluie, blanchâtre tirant légèrement sur le gris, tomber et valser au gré de légères brises. On aurait dit qu'il pleuvait de la poudre, d’innombrables très fines gouttelettes un peu allongées, partout, sans grand espace entre elles, tombaient du ciel, un peu comme un immense banc de petit poissons tournoyant en symbiose, et ce dans tout mon champ visuel.
Oh, merci, comme à chaque fois ou je perçois une réalité autre que terrestre, je remerciais et remerciais encore.
Je revins à mes yeux physiques et cela disparut. Mais l'instant d'après, me rebranchant sur ma vue extra corporelle je revis cette pluie d'énergie.
Je crois que c'est de cette énergie que nous pouvons nous nourrir, comme la dame qui ne mange pas depuis des années, qui se nourri de Prana seulement.
Si vous faites une recherche sur U-tube vous y trouverez des infos la-dessus.
Donc j'admirais et remerciais et alors se fie entendre, Le Son, un de ces sons sacrés qui compose les univers, la nature.
Le Si. Ce Si que j'entendais est très aiguë, tellement aiguë que je ne pourrais le reproduire comme lors de nos séances ou nous montons le taux vibratoire du lieu, avec des chandelles, le l'encens et en chantant à trois reprises le son SI.
Bien entendu les prochains Si seront bien plus aigus lors de nos prochaines pratiques maintenant.
Ce son, je l'écoutais, en remerciant encore et encore la nature de se révéler ainsi à moi.
Pour un moment, j'écoutais et observais avec Amour, et je sus que j'étais vraiment à ce moment branché sur mon cœur de Lumière.
Comme tout le monde, le doute m'habite à l'occasion, à savoir si je fais les choses comme il se doit, la, à ce moment, aucun doute, je savais que j'y étais.
Plus tard, retournant vers le bâtiment, je portais attention si j'entendrais désormais ce son partout.
Me dirigeant vers mon logement, il se dissipa.
Passée le pas de la porte extérieure, il disparut.
Je sut alors que mon Âme, qui elle de tout temps, est restée branché sur tout ceci prend soin de moi.
Elle qui m'habite, anime mon corps, sait, elle se nourrit de cette énergie et est rester branché sur les sons sacrés également.
Je sais comment faire pour lui faire plaisir désormais.
Quelle paix m'habitait alors, en ce moment de grâce, de gratitude.

Comme pour plusieurs de mes expériences, je sentais que je devais la partager avec vous.
Plusieurs sont en quelques mots, notées dans un calepin, attendant que je développe, que je prenne le temps de les relater.
Il y a longtemps que mes guides de lumière m'ont demandé d'écrire, en rêve.
Me voilà partageant avec vous aujourd'hui, non seulement mes expériences de médium avec les gens, mais aussi de mes expériences en méditation et en contact avec notre essence. Mes voyages astraux, mes visites de l'au-delà, mes contacts avec les êtres et les maîtres de la Lumière, yeux ouverts ou fermés.
Je partagerai désormais en toute humilité ce que je vois, ce que je ressens, les lieux que je visite, les lieux ou je suis amené par les êtres, les guides, les maîtres de la Lumière.
Dans le but de vous aider à voyager, à demander, à recevoir et à savoir que vous n'êtes pas seul et vous n'êtes pas fou.
Personnellement, cela m'a aidé de pouvoir lire sur quelques sites crédibles les récits de personnes qui font de semblables exercices.
J'espère que cela vous apportera lumière et guidance dans vos propres voyages et expériences. Il faut savoir que chacun est mené ou il a besoin d'être mené par ces guides, alors rien n'est faux par ce qu'il n'est pas pareil aux autres.

Je vous souhaite bon voyage et vous pouvez toujours me rejoindre pour partager vos expériences ou poser des questions.

Il est encore beaucoup plus compréhensible maintenant pour moi de savoir que l’ont fait partie d'un Tout, de l'Un, je savais, mais j'ai maintenant le vécu, nous sommes aussi l'une de ces particules qui fait partie du Tout, de l'Un.

Je vous aime, comme les frères et les sœurs d'Âmes que nous sommes.

Jacynthe

La vie est merveilleuse



1. La vie est
merveilleuse .

2. Avec du coeur et de la
persévérance , tout est possible.

3. Ce que tu crois fait ta réalité, choisis tes croyances.

4. Pour avancer sûrement, faire des petits pas de bébé.

5. Prends soin de toi, sur tout les plans.

6. Devant les conflits, fait le choix entre: Avoir raison ou être heureux.

7. Libère ton passé dans le lâcher prise.

8. La vie est courte ! Investie ton temps à la bonne place !

9. Ne compare pas ta vie à celle des autres.

10. Dans l'hésitation, laisse ton coeur choisir à ta place.

11. Les
synchronicitées sont des clins d'oeil de Dieu. Reste à l'affût !

12. Maintenant est le bon moment pour décider d'être heureux.

13. Crois en les miracles. Ils sont déjà là.

14. Ce que les autres pensent de toi n'a aucune importance.

15. Fait ce qu'il faut et puis lance toi avec confiance.

16. Ta vie est ton cadeau, de Toi à toi.

17. Prend le temps de prendre le temps...

18. Soit intègre, face à toi-même et les autres.

19. La vérité ne fait jamais mal, c'est
effondrement de l'illusion qui fait mal.

20. Au yeux de Dieu, tu es parfait. Son Amour est sans limite.

21. Célèbre la Vie à tout les jours.

22. Pardonne-toi et pardonne aux autres. Pardon veut dire Paix.

23. Tu es bien accompagné, n'abandonne jamais.

24. Tu es responsable de ton bonheur.

25. Vas dehors à tout les jours.

26. Laisse la guérison se faire. Ne force pas les choses.

27. Il n'y a que UN. Plus ton sens du UN grandit, plus les douleurs et les déceptions vont s'éclipser de ta vie.

28. Profite de chaque instant pleinement.

29. L'épreuve nous fait grandir.

30. Tout est changement. Accueille en paix.

31. Nous sommes tous Divin.

32. Élimine tout ce qui est vieux ou endommagé, ça laisse la place pour le nouveau et le beau.

33. Dit aux autres que tu les aimes, que tu les apprécies.

34. Pour savoir si tu es dans le juste, passe par le Coeur.

35. Tu as déjà tout ce qu'il te faut.

36. Respire ! Revois ta façon de respirer...

37. Toute réussite passe d'abord par l'être. Soit pour trouver le faire. Tu es un être humain, pas un faire humain !

38. Le meilleur reste à venir.

39. Nous avons tous le droit à
l'inspiration Divine. Nous sommes tous connectés au Divin. Nous sommes le Divin.

40. Retombe en amour avec ta Divine Présence Je Suis, Elle te le rendra au centuple.

41. Tu es Qui-tu-Es. Tu n'es pas ce que tu fais ou les expériences de ta vie.

42. Tu peux être en paix à tout instant. Tu es libre de faire ce choix.

43. Vise haut en tout. Toujours.

44. Tout est question de perception.

45. Dieu ne dit jamais non.

46. Entretient toujours un regard noble sur la vie.

47. Tes sentiments et tes pensées sont des tremplins puissants.

48.Les rencontres dans ta vie sont comme des échanges de cadeaux. Prend bien soin d'offrir ce qui est approprié et reçois les cadeaux que les autres t'offrent avec gratitude.

49.Tu es une partie de Dieu, entre toi et Lui, aucune séparation possible.


50. Aime.


http://divinecopine.blogspot.com

dimanche 5 juillet 2009

Canalisation christique, Coeur du Christ

Canalisation christique
Coeur du Christ

Présentation du Coeur du Christ


Le Coeur du Christ est une canalisation énergétique qu'un ensemble d'Êtres, que j'appelle le collectif christique, m'a incité à mettre en place de manière mensuelle.

Ce collectif christique est composé entre autres de Jésus, du maître ascensionné Saint-Germain et de l'archange Michael.

Ils m'ont bien sûr expliqué en quoi consiste selon eux le Coeur du Christ. C'est un enseignement précieux. Il peut être compris... et surtout reçu du collectif christique si vous demandez à recevoir cette belle canalisation.


Les qualités du Coeur du Christ


La canalisation christique "Coeur du Christ" est destinée à transmettre une qualité particulière de l'énergie christique. Cette énergie ne se limite ni au concept catholique qu'elle évoque pour de nombreuses personnes ni aux qualités de coeur qui paraissent évidentes - comme l'amour et la compassion. En réalité, l'amour et la compassion ne sont qu'un aspect du Coeur du Christ.

Il faut comprendre le Coeur du Christ comme l'ensemble des qualités christiques essentielles. De ce point de vue, on pourrait aussi l'appeler essence christique ou essence spirituelle du Christ. Il s'agit d'un joyau à trois facettes : amour, force intérieur et joie / créativité.

  • Amour. C'est l'aspect du Coeur du Christ le plus connu. Il est aussi lié au pardon, des autres mais aussi de soi-même, à la compassion, à la tolérance et au bonheur profond.

  • Force intérieure. Le Coeur du Christ rayonne une grande force intérieure. De nombreuses qualités en sont l'expression : estime de soi, dignité, stabilité, autorité naturelle et charisme.

    Établi dans sa propre force, le Coeur du Christ fait preuve de discernement et ne se laisse ni duper, ni corrompre ni influencer.

    Cette qualité du Coeur du Christ manque terriblement sur terre à l'heure actuelle. Il est indispensable que l'humanité trouve le juste milieu entre faiblesse et soumission d'une part et abus et domination d'autre part.

    En rétablissant cet équilibre dans son propre coeur, chacun peut trouver plus de paix intérieure et contribuer à la paix mondiale.

  • Joie. À l'image des enfants dont on admire la fraîcheur et la spontanéité, le Coeur du Christ est d'une joie profonde, emplie d'innocence, de pureté. Cette simplicité est aussi la base de l'intuition, de l'inspiration et de toute créativité artistique véritable.

    Bien sûr, cette pureté de coeur n'a rien à voir avec une impulsivité excessive due à une certaine instabilité émotionnelle. Elle est bien loin aussi de la naïveté dont peuvent faire preuve les enfants ou certaines personnes trop crédules. En effet, cette joie née d'un coeur pur repose sur l'une des autres qualités du Coeur du Christ : la force intérieure.

    On comprend donc que les trois qualités essentielles du Coeur du Christ sont interdépendantes et que leur intégrité dépend de leur parfait équilibre.

Le Coeur du Christ est une canalisation visant à infuser, en nous et sur terre, un équilibre harmonieux des trois qualités christiques essentielles : amour, force intérieure et joie


Tiré du site
http://www.activations-energetiques.com/



samedi 4 juillet 2009

L'estime de soi

Hier matin lisant un texte décrivant la vie d'homme de Jésus, il me vint à l'Esprit, un de mes défauts de caractère que j'essaie de guérir de mon propre pouvoir humain et cela sans succès.

L'estime de soi. Sans vous raconter les raisons qui dans ma tendre enfance déjà ont ancré en moi la fausse croyance de ma piètre valeur aux yeux des autres, j'imprimai alors dans mon esprit que je ne valais pas d'être aimer.

Malgré de nombreuses thérapies, de toutes sortes, des lectures de psychologie, du travail personnel sur moi, rien n'y a fit.

Bien sur j'ai fait plusieurs mauvais choix, en lien bien avec cette croyance, ce qui renforça au long de ma vie cette fausse croyance qui finalement se cristallisa en moi, puisque j'y que je l'ai si bien et si longtemps nourri.

Rendu ou j'en suis dans ma vie, il fallait que quelques choses viennent éveiller en moi ce souvenir du moment ou j'en avais décidé ainsi, un pour m'en rendre compte, deux pour prendre une décision et trois, à point, bien cuite, avec le bon outil à porté de main, pour m'en libérer.

Ayant commencer dans ma vie, il y a 18 ans à tomber sur mes genoux, soit pour remercier, rendre grâce pour ce que je considère des petits miracles dans ma vie, sois par pur abandon à ma Lumière intérieure, pour demander une faveur ou implorer Le Père de m'aider, ce matin la réalisant que j'en suis encore à ne pas m'aimer, réalisant l'obstacle majeur que ça doit être pour vraiment accepter d'être aimer sans tout saboter à cause de cette croyance erronée, je fis ce que je savais être la seule action efficace, lâcher prise.

Lâcher prise sur mon propre pouvoir humain.

Remettre le pouvoir à la Lumière divine qui m'habite.

Je me suis donc centré en mon lieu intérieur sacré, ce lieu ou je me réfugie à l'intérieur de moi ou je suis seule avec moi, en état de recueillement, dans mon cœur, Christique (derrière le cœur physique dans la poitrine), à cet endroit personnellement je m'assoie en bouddha, les mains jointes à la hauteur de mon cœur.

C'est en fait une caverne, situé en mon intérieur, mon jardin secret.

Elle est couleur ambre doré, une faible lumière illumine ce qui me sert de siège, un creux dans le rock, juste de la grandeur qu'il me faut pour m'y installer pour prier dans ma position favorite.

Donc je me mis en état de recueillement, centré en mon cœur, l'énergie que je vois en émanée est verte, comparable à vert bouteille mais lumineuse. (c'est la couleur du chakra du cœur).

Comme je me sentais émotivement impuissante et abattu par ce que je venais de me rendre compte, j'étais enfin prête à lâcher prise et à confier à La Source du Tout ce que je n'arrivais pas à régler avec ma propre volonté, le manque d'amour propre.

Ce qui me dérange au plus haut point avec ce problème c'est que ce faisant je nie ce que JE SUIS.

Un esprit, digne du grand Amour du Père, cette parcelle divine qui anime mon corps, qui est venu faire cette expérience incarnée afin de grandir dans le but d'être plus près de LA Source.

Aussi avec un tel état de pensée, je m'impose un karma de mal aimée, de manque d'Amour donc, j'ai demandé pardon de tout mon cœur à qui? à moi, je me suis fait cela, personne d'autres ne me l'a fait, je me suis fait cela, quelque en soit la raisons, j'en ai déduit que je ne méritais pas l'amour, je me suis imposé des choix en lien avec mes croyances, consciemment ou non, je me suis fait cela.

Donc je pardonnais ainsi à ceux qui par leur comportement consciemment ou non m'ont porter à croire ceci et me suis pardonner d'en avoir fait un credo dans ma propre vie, en avoir fait souffrir beaucoup avec cela, et ai demandé à Dieu sont pardon d'avoir vécu une partie de ma vie me croyant indigne de son amour et de l'avoir refusé tant de fois.

Je lui ai demandé de prendre cette déficience et de m'en libérer.

M'offrant tant de fois et moi refusant l'amour qu'il m'a si souvent offert, passant par les personnes placées sur mon chemin, dans son grand Amour, lui n'avait pas renoncé.

Moi j'ai balayé du revers de la main toutes les occasions ou il m'a tendu la main. Ces cadeaux je l'ai ai lancé au loin.

Sachant que Le Père ne veux que notre plus grand bonheur, je fis ma demande en tout sincérité, dans ma foi la plus profonde.

Je sais que si je lui confie, dans sa bonté, son Amour incommensurable pour l'humain il m'exaucera.

Je n'avais qu'à lui confier, lui remettre et l'oublier.

Je sais que je n'ai pas à lui demander à plusieurs reprises, ni le comment, ni le ou et le quand à part de MAINTENANT ET POUR TOUJOURS, autrement c'est comme si je ne lui faisais pas confiance.

La Source n'oublie pas, je n'ai qu'à savoir et porter attention à comment cela se manifestera dans ma vie, car cela sera.

Voici ce qui arriva d'extraordinaire:

Une impulsion d'énergie m'envahit graduellement en quelques secondes le corps tout entier de la tête jusqu'au pied.

Si cela avait été, comme nous le connaissons, le courant électrique, je me serais consumée certainement.

C'est un courant d'énergie qui m'a traversé, si fort, si puissant que je pensais en tomber inconsciente, et je suis devenue bien sur très étourdie avant et après ceci accompagné d'une nausée.

Pour quelques instant j'eus ce malaise physique, ce qui je savais ne pouvait être autres choses que l'énergie provenant d'une réponse immédiate à ma prière, dans ma grande foi, j'ai remercié La Source de m'avoir entendu et exaucée.

La puissance de l'énergie qui m'a traversé fut, je le sais, à la mesure de ce que mon corps peu endurer, mais intense au point que je ne puisse douter de ce qui venait de se passer.

Vient le moment ou je manifesta ma gratitude, à genoux, je me suis mise et il me fut dis," écris, vas, écris cette expérience, partage là afin que tous sachent, que JE SUIS parmi vous, en vous et autour de vous, là, maintenant et pour toujours, vous avez ce choix, ce libre arbitre de m'avoir à vos cotés en tout temps".

Car oui vous êtes comme moi un instrument de sa paix, de son Amour, de sa sérénité, de sa compassion pour l'humain, de l'abondance qu'il nous offre, car par nous il se manifeste pour prendre dans ces bras, pour consoler, pour tendre quelques dollars à une personne démunie, pour écouter celui qui est en détresse ou fait un appel d'urgence.

Mais comment puis-je agir humblement en son nom si je suis dans mon égo, démesuré, mon propre 'power' et que je ne lui cède pas la place, si je me centrais quelques secondes avant d'agir et intérieurement lui demandant, "dis moi ce que tu veux que je fasse", je recevrais cette inspiration et ce que j'appliquerais comme solution n'aurait aucun égal sur les résultats du comment moi j'aurais fait en tant que simple humain, malgré toute ma bonne volonté.

Les résultats sont là, l'humanité déconnectée, vivant seulement dans la dualité au quotidien, est dans ce que nous pouvons constater sur la planète, notre destruction.

Nous sommes entrain de nous détruire et tout ce qui nous entourent et tout ce qui nous nourri, nous abreuve et nous porte (notre terre)

Pourquoi, par ce que nous n'avons pas compris l'essence de qui nous sommes, ni n'avons pas laissé place à l'expression de la flamme divine qui habitent nos corps, notre Esprit, qui lui est toujours branché sur ce qui nourri en nous notre flamme divine, La Source, par qui nous devrions toujours agir.

Essayer ceci

Devenez conscient de chaque pensée, chaque geste, chaque action.

Soyez dans L'Amour dans tout ce que vous faites, dites, ou penser.

Que L'Amour soit votre bouclier !

Nulle autre chose que l'Amour et la Lumière ne doivent être dans vos pensées, dans vos actions, dans vos actes et dans vos repos.

Sil-te-plaît, pardonne moi

L'effet de vos pensées, de vos paroles

Et si nous créerions le monde autrement...

Méditation guidée

Méditer

Vibration de Saint Germain Le beau Danube bleu

Vibration du Maître ascensionné Saint Germain La valse de l empereur