Jésus a dit "Le Royaume de Dieu est en toi et tout autour de toi, pas dans des palais de bois ou de pierre"

Jésus dit "Fend le bois je suis là; soulève la pierre et tu m'y trouveras!"

www.unisson06.org/dossiers/religion/ecrits_spirituels/christianisme/evangile_thomas.htm

mardi 29 décembre 2009

Mantra guérissant


Voici le lien aboutissant à une vidéo du mantra du bouddha de la medecine avec l'explication des paroles dans la même page :

http://tafodart.com/?p=2007

Tibetan Buddhist Mantra – To eliminate not only pain of diseases but also help in overcoming the major inner sickness of attachment, hatred, jealousy, desire, greed and ignorance.
Bon Cheminement spirituel.
Azzam

LA PRATIQUE DU BOUDDHA DE GUERISON
composée et traduite par Kyabjé Lama Zopa Rinpoché

Introduction
Si vous avez de l'amour et souhaitez vraiment apporter du bonheur, à vous-même et aux autres, apprécier la vie ainsi que toute réussite, il est très important d'ouvrir votre cœur et votre esprit.
Etudiez et analysez les philosophies et les religions avec lesquelles vous n'êtes pas familiers comme celles de l'Orient, particulièrement celles qui parlent de l'esprit. Le bouddhisme explique de façon claire et complète, comment l'esprit peut à la fois être source de souffrance et comment il est possible de l'entraîner pour en éradiquer la souffrance et ses causes. Ces enseignements sont pour vous l'opportunité de vous libérer à jamais de la mort, de la renaissance, et de tout autre problème.
On apprend beaucoup, rien qu'en observant combien de gens passent leur temps à collecter des statistiques sur des choses telles que l'incidence du goitre dans un pays spécifique. S'il existe quelque valeur dans une telle étude, il en existe certainement une bien plus grande dans l'étude des techniques de philosophie et de méditation qui comprennent des descriptions complètes et infaillibles de la nature de l'esprit, de la guérison de la maladie et de sa cause, et des moyens d'échapper définitivement à la souffrance.
En Occident, les études sur l'esprit se poursuivent et ses paramètres sont définis. Ce qui a été établi et est en vogue aujourd'hui, changera avec l'évolution de ces mêmes études. Toutefois, puisque les définitions données par l'être Pleinement Eveillé recouvrent chacun des aspects de l'existence de l'esprit, il n'est nécessaire ni de les revoir, ni de les mettre à jour. Les enseignements du Bouddha sur l'esprit expliquent la base, le chemin, et le résultat d'un bonheur qui perdure, et en les étudiant, vous pourrez trouver un grand bonheur, et l'apporter également à autrui. Un nombre toujours grandissant de personnes à l'esprit ouvert et instruites, aussi bien en Orient qu'en Occident, apprécient l'extrême bienfait de telles études, et je les encourage à poursuivre cette recherche.
[Vous pourrez télécharger ci-dessous] la pratique du Bouddha de Guérison, ou Bouddha de la Médecine, un Bouddha pleinement éveillé, et la raison de l'entreprendre est claire et simple. Lorsque vous êtes souffrant, peu importe le nom que votre médecin va donner à la maladie ; quant à votre bonheur, le plus important est de trouver un remède, et surtout que ce dernier ne produise pas d'effets secondaires. Au lieu de vous laisser prendre par des désignations et des théories compliquées, visualisez simplement le Bouddha de Guérison et pratiquez cette méditation dont le but est de guérir les maladies dont vous faites peut-être l'expérience en ce moment, tout en prévenant le développement de tout autre maladie.. Il est préférable de faire cette pratique à l'aube, mais vous pouvez également la faire quand vous le souhaitez.
Motivation
Quoique vous fassiez, il est essentiel d'engendrer une motivation positive. Aussi pouvez-vous penser : « Le but de ma vie est de libérer tous les êtres de leurs problèmes et des causes de ces problèmes qui se trouvent dans leur esprit, et d'apporter paix et bonheur à tous les êtres, particulièrement le bonheur incomparable qu'ils recherchent désespérément. Afin de réaliser cela, mon esprit et mon corps doivent être parfaits, purs et sains. Ainsi vais-je pratiquer cette méditation de guérison pour le bien de tous les êtres vivants dont le nombre est aussi vaste que l'espace. »


Thangka de Peter Iseli

Méditation
Visualisez-vous sous votre forme habituelle, avec le cœur au milieu de la poitrine et en position inversée, c'est-à-dire pointe dirigée vers le haut. à l'intérieur de votre cœur se trouve un lotus blanc à huit pétales. En son centre, un disque lunaire sur lequel est assis le Bouddha de Guérison dans son aspect de transformation suprême. Son corps sacré est clair et de la nature d'une lumière bleu foncé ; dans sa main droite, il tient une plante aroura ; dans sa main gauche, un bol à aumône.
Devant le Bouddha de Guérison se trouve une déesse de médecine blanche, La Sagesse Accomplie ; à sa droite se trouve la déesse de médecine jaune, Richesse Simultanée ; derrière lui se trouve la déesse rouge de la forêt, Gorge de Paon ; à sa gauche se trouve la déesse verte des arbres, La Radieuse. Chaque déesse, de la nature de la lumière radiante de la félicité, a un visage et deux bras, tient dans sa main droite une plante aroura, et dans sa gauche, un vase décoré d'ornements variés. Les quatre déesses sont assises, jambes croisées, sans être complètement dans la position du vajra, mais dans une attitude exprimant du respect pour le Bouddha de Guérison.

Faites ensuite cette requête : « Ô Destructeur, Accompli dans Toutes les Qualités et Allé Au-Delà, et vous quatre, déesses de médecine, veuillez apaiser les maladies qui m'affligent maintenant et m'aider à éviter toute maladie dans le futur. »De chacune des cinq divinités à votre cœur émanent des lumières de la couleur leur correspondant.
Votre cœur et votre corps s'emplissent d'une lumière de félicité qui purifie entièrement de toutes maladies, de la malfaisance des esprits, et de toutes actions négatives et de leurs empreintes. Des rayons de lumière à cinq couleurs irradient de tous les pores de votre corps, tandis que du nectar coule du bol à aumône du Bouddha de Guérison et des vases tenus par les quatre déesses, remplissant complètement votre cœur et votre corps.
Générez la forte certitude que vous avez vaincu définitivement toutes les maladies et que vous ne serez plus jamais malade.
Tandis que vous vous concentrez en un point sur cette visualisation, récitez le mantra court ou le mantra long du Bouddha de Guérison, sept, vingt-et-une, cent huit fois, ou plus.
Le long mantra du Bouddha de Guérison
Om Namo Bhagawaté Békadzé / Gourou Bèndourya Prabha Radzaya / Tathagataya / Arhaté Samyaksam Bouddhaya / Tayatha / Om Békadzé Bekadzé / Maha Békadzé Békadzé Radza / Samoungaté Soha
Le court mantra du Bouddha de Guérison
Tayatha / Om Békadzé Békadzé / Maha Békadzé Békadzé Radza / Samoutgaté Soha
Si vous êtes malade, après avoir récité le mantra, mettez de la salive sur la paume de votre main gauche, frottez-la avec le bout de votre annulaire droit, placez le bout de ce doigt à l'ouverture de vos narines droite et gauche, là où se trouve le nerf appelé Le Nerf Roi Tout-Actif, et appliquez la salive aux parties affectées de votre corps. Récitez ensuite autant de mantras des voyelles et des consonnes sanskrites que possible, ainsi que le mantra du Cœur de l'Origine Dépendante.
Voyelles sanscrites
Om A Aa I Ii Ou Ou Ou Ri Rii Li Lii E Ai O Au Am Ah Soha
Consonnes sanscrites
KA Kha Ga Gha Nga / Tsa Tsha Dza Dzha Nya / Ta Tha Da Dha Na /
Ta Tha Da Dha Na / Pa Pha Ba Bha Ma / Ya Ra La Wa / Sha Cha Sa Ha Ksha Soha
Le Cœur de l'Origine Dépendante
Om Yé Dharma Hétou-Prabhava Hétune Tékène Tathagato Hy Vadat /
Tékène Tsa Yo Nirodha / Evam-Vadi / Maha Sramana Yé Soha
Cette pratique, un « trésor du Dharma » (Tib. Térma) de Padmasambhava, vous protège aussi bien des maladies qui vous affligent maintenant que de celles que vous n'avez pas encore contractées.
Dédicace
Grâce à toutes mes actions positives passées, présentes et futures, sources de bonheur, puisse le bon cœur ultime qui chérit tous les êtres vivants et est à l'origine du bonheur des trois temps de moi-même et des autres, naître dans l'esprit de ceux où il n'est pas encore apparu, et s'accroître dans l'esprit de ceux où il est déjà apparu.
Grâce à mes actions positives des trois temps et de celles de tous les êtres saints, dont l'attitude est la plus pure, puissent tous les êtres, nos pères et nos mères, trouver le bonheur. Puissé-je seul, par mes propres efforts, en être la cause, et puissent les trois royaumes inférieurs être vides pour toujours.
Puissent les prières de tous les êtres saints, ceux qui consacrent leur vie au bonheur des autres, être immédiatement exaucées, et puissé-je, par mes propres efforts, en être seul la cause.
Grâce à mes actions positives des trois temps et à celles de tous les êtres saints, puissé-je atteindre le bonheur incomparable de l'éveil suprême, l'état d'esprit libéré de toute erreur et dont toutes les qualités positives sont accomplies, et guider tous les êtres à cet état.
Colophon
Cette pratique de méditation de guérison a été traduite en anglais par Lama ZOPA Rinpoché à Tara Institute - Melbourne en Australie le 1er septembre 1991. La motivation et la dédicace des mérites ont été ajoutées au texte original.
La traduction française a été faite à l'Institut Vajra Yogini (Tarn) en juillet 1999 par Sylviane Taufine et Yéshé Pémo.
GUERIR VOTRE ESPRIT ET VOTRE CORPS
Il existe une autre méthode pour vous protéger des maladies. L'expérience a montré que des maladies, comme le cancer et le SIDA, apparaissent quand l'esprit est obsédé par le désir sexuel, etc. Dû à cet attachement aux plaisirs de ce monde, vous créez des actions erronées qui nuisent à vous-même et aux autres, produisent un sentiment de culpabilité qui se manifeste en cancer, arthrite, etc. Tout cela provient de l'attitude incorrecte de votre propre esprit.
Puisque de tels problèmes sont causés par un esprit indiscipliné et les actions qu'il engendre, une des choses les plus importantes à faire est de vivre une vie d'éthique morale. Ne vous méprenez pas en pensant qu'il ne s'agit là que d'un point de vue religieux ; c'est une vraie protection.
Par exemple, si vous laissez dériver votre esprit jusqu'à devenir fou, votre vie n'est pas protégée. Prévenir votre esprit de la folie est la manière de protéger votre vie. Voyez tout simplement combien de problèmes accablent un pays où la discipline morale manque. La façon de protéger, ou de guérir votre esprit et votre corps, est de purifier les causes des problèmes que vous avez déjà créées et qui demeurent dans votre esprit. Pour ce faire, vous devez pratiquer une ou plusieurs des techniques de purification que l'on trouve dans le bouddhisme tibétain.
Il existe d'autre Bouddhas de Guérison puissants, tels Vajrapani et Logyunma, un Bouddha de Guérison féminin revêtu de feuilles, reconnue pour son pouvoir d'opposition sur les maladies épidémiques. J'ai moi-même vu des gens malades se rétablir complètement grâce à ces deux pratiques.
Une autre façon d'apporter la pureté dans votre vie est de prendre un engagement devant un être saint tel que le Bouddha de Guérison ou tout autre être spirituellement avancé de votre choix. Si vous ne voulez pas prendre un engagement devant des êtres éveillés et des saints, prenez-en un avec tous les êtres. Cet engagement est celui de ne pas faire de mal aux autres : nuire aux autres ne fait que vous nuire à vous-même. Engagez-vous à éviter de commettre les dix actions non-vertueuses, ou autant d'entre elles que possible.
Ces méthodes du Dharma sont la seule vraie solution. à moins que nous ne transformiez votre esprit dans un état positif, soit par le médicament externe des actions, soit par le médicament interne de la méditation, vous continuerez constamment à prendre médicament et poison en même temps.
J'ai ajouté ce conseil car beaucoup de gens, particulièrement en Occident, mènent une vie tellement misérable parce que leur esprit passe sans cesse d'un extrême à l'autre !

courriel reçu d'Azzam. merci Azzam
il est venu à point, je désire la partager avec vous.
Jacynthe

lundi 21 décembre 2009

Pourquoi gaspillez-vous votre vie


20 décembre 2009

"Pourquoi gaspillez-vous votre vie à courir après des acquisitions qui ne sont pas aussi importantes que la vie elle-même ? Si vous pensiez d’abord à la vie qui est en vous, afin de la protéger, de la conserver dans la plus grande pureté, vous auriez de plus en plus de possibilités pour réaliser vos meilleurs désirs. C’est justement cette vie illuminée, éclairée, intense, qui peut tout vous donner.
Du moment que vous avez reçu la vie, vous croyez que vous pouvez en faire n’importe quoi… Eh non ! Quand vous aurez travaillé des années pour satisfaire vos ambitions, vous vous retrouverez un jour tellement épuisés, blasés, que si vous mettez en balance ce que vous avez obtenu et ce que vous avez perdu, vous vous apercevrez que vous avez presque tout perdu pour gagner très peu. Est-ce que c’est intelligent ?… Désormais, efforcez-vous de travailler uniquement à embellir votre vie, à la purifier, à la sanctifier. Seule la vie pure, harmonieuse, intense, peut aller toucher, dans les régions subtiles de l’espace, des courants, des entités qui viendront vous aider et vous inspirer."


Omraam Mikhaël Aïvanhov

dimanche 20 décembre 2009

Extraits des livres de Matthieu

C'est un recueil de vérités intemporelles sur votre vie physique et spirituelle au sein de notre famille universelle et de votre patrie la planète dans un contexte universel._____________

Divers extraits tirés de Matthieu, "Raconte-moi ta vie au paradis"]

11. La vie prend tout son sens, mère ! Il y a une extase, une ferveur chez les gens ici. Nous avons un travail important à réaliser, des études quasi illimitées, des visites à nos familles sur la Terre, de la musique merveilleuse, des voyages extraordinaires, et nous sommes entourés d'une beauté incomparable. Ce que nous vivons ici dépasse de loin l'image d'une existence bienheureuse en esprit que l'on associe au ciel ! Nirvana est le nom qu'il convient de donner à ce royaume. (...)

12. Il n'existe pas de « paradis » comme tel, pas plus qu'il n'y a un « enfer ». Ce que les gens vivant sur la Terre appellent le ciel et l'enfer correspond en réalité à leur manière d'aborder les situations où ils se trouvent et à ce que chacun manifeste comme circonstances de sa vie. Ici, chaque âme crée son propre environnement, et chacun est différent, même avec des éléments de « décor » qui sont apparemment similaires aux yeux de ceux qui partagent de près cette existence. Ce sont nos perceptions personnelles qui créent le monde propre à chacun de nous, et il nous est possible de choisir comment nous désirons percevoir tous les aspects de notre vie ici. Il est tout aussi facile de créer les splendeurs que tu attribues au paradis que de générer les horreurs que tu associes à l'enfer, et ces deux conditions sont engendrées ici même ! Tu as déjà entendu des gens dire qu'un individu « crée son propre enfer » ou bien que « le ciel et l'enfer coexistent sur Terre ». C'est parfaitement juste ! Mais ni l'un ni l'autre, tels que perçus sur la Terre, n'existent en ce royaume spirituel. (...)

13. L'âme qui s'est incarnée sur Terre n'est pas soumise aux mêmes limitations caractérisant la troisième densité que ne le sont le corps physique et la psyché, et elle est donc libre de voyager où bon lui semble durant le sommeil ou chaque fois que l'on se trouve dans un état de méditation profonde. Lorsque des âmes ont de grandes affinités, l'énergie d'amour qui les relie alerte les autres - y compris toutes celles qui se sont réincarnées - quant à l'imminence de la transition de l'une d'entre elles. Voilà pourquoi elles peuvent être disponibles pour l'accueillir à son arrivée ici. Souvent, l'une d'elles ou même plusieurs peuvent être vues par cette personne peu avant sa mort physique, et ainsi elle peut comprendre, dans un moment de béatitude, qu'elle les rejoindra très bientôt.

14. Il est toujours possible à ces âmes de se rencontrer ultérieurement dans ce royaume, et la plupart des visites ont effectivement lieu ici, mais elles peuvent aussi se rencontrer n'importe où dans l'univers où leur fréquence énergétique leur permet de se rendre. L'âme qui s'est réincarnée est totalement libre de voyager, et l'énergie qui la relie à d'autres âmes n'importe où ailleurs rend possible ces réunions chaque fois que toutes les âmes intéressées le désirent, et ce, dans les limites permises par leur énergie. (...)

15. Tes pensées et tes sentiments d'amour et de sollicitude à l'égard des autres constituent des prières. On peut faire une prière à tout moment et en tout lieu, avec ou sans mots, et même simplement sous forme d'émotions. Les effets d'une prière sont directement liés au but et à l'intensité des pensées et des sentiments exprimés. Les effets des prières sont-ils diminués si les gens ne vont pas à l'église, même s'ils savent l'importance de l'énergie de groupe ? Dieu n'a jamais voulu que les églises soient des bâtiments de quelque nature que ce soit. Les magnifiques cathédrales sont une idée de l'homme et non de Dieu. Le temple se trouve tout entier à l'intérieur de l'âme. Être dans le temple, c'est éprouver un sentiment de vénération, de gratitude. C'est élever son esprit jusque dans l'amour et la Lumière de Dieu. Ainsi, pour être dans cet espace sacré, il suffit d'une seule prière assez fervente pour toucher l'univers entier. (...)

16. Tout ce qui EST, nous le savons déjà sur le plan de l'âme. Comme nous sommes inséparables de Dieu et du Créateur, nous sommes donc inséparables de l'esprit universel. Le voyage de notre évolution au fil de toutes nos vies a pour but de raviver en nous le souvenir conscient de tout ce que nous savons déjà. C'est la complétude de toutes les expériences d'apprentissage et le retour dûment mérité au Créateur qui, de toute éternité, constituent la culmination de la promesse de perfection. L'accomplissement de cette vie éternelle se réalise grâce au voyage d'éveil et de croissance de l'âme.

[Divers extraits tirés de "Révélations pour une ère nouvelle"]

17. Ce qui se ressemble s'assemble ! De puissantes forces sont à l'œuvre dans l'univers qui sont « pour » ou « contre » le bien de la Terre. Les formes-pensées que vous émettez attirent celles émanant d'entités universelles dont la puissance cérébrale est beaucoup plus grande que la vôtre. Conformément à la loi universelle, ces entités doivent recevoir une invitation de votre part avant de pouvoir venir à vous, et elles ont bel et bien été invitées ! Ce sont vos intentions qui sont à l'origine de cette invitation. Les intentions exercent un grand effet sur vous et sur votre planète, car c'est de celles-ci que les formes-pensées émergent. Qu'une intention soit « bonne » ou « mauvaise », elle a pour effet d'inviter les esprits ayant des intentions similaires à se joindre à vous et à vous dynamiser. (...)

18. Les choses ne paraîtraient pas si complexes si tout le monde savait que chaque personne porte en elle une étincelle divine et que l'énergie d'un seul être humain est si puissante qu'elle a le pouvoir d'influencer une multitude de gens. Voilà pourquoi il est si important de convertir toute attitude négative en sa contrepartie positive. Considérons, par exemple, une simple conversation informelle. Le ton des échanges peut être teinté d'optimisme ou bien carrément pessimiste, et celui-ci exerce non seulement un effet correspondant sur les personnes qui conversent, mais ce qu'elles éprouvent a également des effets bénéfiques ou nuisibles d'une portée considérable autour d'elles. Un simple sourire est irrésistible ! La réaction naturelle des gens à un sourire suscite un mouvement d'énergie positive capable de dissiper la négativité qui maintient les psychés humaines sous son emprise. Ce genre d'attitude positive peut faire davantage pour aider la Terre dans les difficultés qu'elle traverse que toute autre action que tu pourrais entreprendre. En souriant, tu rayonnes de la bonté tout autour de toi, et ce simple geste a des répercussions incalculables pour améliorer les choses. (...)

19. L'âme est l'essence même de la vie telle qu'elle a jailli du Créateur à l'origine. C'est une entité d'énergie lumineuse indestructible qui peut occuper un corps physique, éthérique ou astral, ou même exister uniquement sous la forme d'un esprit libre. Nos âmes, manifestées par Dieu grâce aux pouvoirs de cocréation qu'Il partage avec le Créateur, sont des expressions de l'Amour et de la Lumière de Dieu, de véritables microcosmes recelant chaque aspect de Son essence. Quelle que soit la forme qu'elle adopte, l'âme est un être indépendant et inviolable, tout autant qu'elle est inséparablement liée à Dieu, au Créateur et à toutes les autres âmes du cosmos. (...)

20. Le corps est un véhicule très éphémère utilisé par l'âme, qui est infiniment plus forte et plus durable que tout corps de la dimension de troisième densité comme ceux de l'humanité terrestre. Il est important de comprendre que l'âme n'est pas contenue dans le corps, mais plutôt que celle-ci crée le corps en fonction de l'image correspondant au type d'expériences qu'elle choisit de vivre dans chaque nouvelle incarnation. Lorsqu'une âme est libérée de ce qui la rattache au corps physique, son corps éthérique est libéré au même instant, et c'est dans celui-ci que l'âme effectue sa transition éclair de la Terre au Nirvana, effectuant ainsi le passage d'une vie physique à une vie sous la forme d'un esprit que vous appelez la « mort ». (...)

21. L'âme est le pouvoir à l'origine de tout ce qui existe sur Terre. C'est la force de vie présente en toutes choses qu'elle crée afin de pouvoir vivre des expériences toujours plus enrichissantes. À chaque niveau de la spirale de l'évolution, chaque fragment de l'âme universelle est une entité indépendante ayant une intelligence, des caractéristiques, des choix, des objectifs et tous les autres éléments de la vie faisant de chaque personne un être unique. Chaque existence vécue par une âme constitue l'un de ses personnages. La somme de tous les personnages incarnés par une âme forme ce que nous appelons l'âme cumulative, et tout le savoir acquis par l'ensemble de ses personnages est disponible à chacun d'eux. Ainsi, chaque fois qu'un personnage se fusionne à l'âme cumulative, apportant alors la sagesse résultant des expériences de toute une vie, chacun des personnages formant cette âme cumulative évolue, tout autant que cette dernière. (...)

22. Le karma n'a pas uniquement pour but d'offrir l'occasion à des âmes de parvenir à l'équilibre, puisqu'il repose sur une relation symbiotique entre les âmes incarnées et la Terre. En tant que microcosmes de la Terre, les âmes redressent peu à peu leur équilibre karmique à mesure qu'elles évoluent au fil des leçons qu'elles ont choisi de vivre, et ceci accroît l'intensité de la Lumière que la Terre dégage en retour à l'intention de ses habitants, ce qui a pour effet de les encourager à atteindre l'équilibre. Les leçons karmiques peuvent se présenter aux âmes n'importe où dans cet univers. Bien que le fait d'aller vivre des existences sous d'autres formes physiques et sur d'autres mondes soit essentiel au progrès dans la réintégration au Créateur, la Terre est habituellement l'école où les âmes vivent tout le karma encouru depuis le début de la vie humaine sur la planète. Lorsque cette étape est complétée avec succès, les âmes poursuivent leur évolution en d'autres formes de vie ailleurs dans l'univers où le degré d'intelligence et de conscience spirituelle surpasse de loin celui auquel l'humanité a accès sur Terre. (...)

23. L'espèce humaine n'est pas apparue spontanément sur Terre, comme cela est présenté dans la légende d'Adam et Ève. Et l'homme ne descend pas non plus du singe, selon la théorie attribuée à Darwin. Les similarités entre ces deux espèces s'arrêtaient à leurs tailles respectives et au fait que les deux adoptaient une posture verticale en marchant. Toutes les espèces faisant partie de l'ordre des primates sur votre planète se sont diversifiées à partir de ces espèces primitives de singes. Quant à l'humanité, elle a évolué jusqu'à son aspect actuel grâce au développement parallèle des protohumains introduits par vos ancêtres extraterrestres. L'acquisition d'une importante capacité cérébrale et d'un fragment de Dieu dont seul l'Homo sapiens a bénéficié constitue la différence fondamentale entre les deux lignées évolutives. (...)

24. Les continents « perdus » de l'Atlantide et de la Lémurie ne sont pas un mythe fantaisiste. Ils ont été le théâtre des premiers pas de la civilisation humaine, et la plupart des âmes incarnées sur Terre aujourd'hui y ont vécu au cours des périodes les plus turbulentes de leur histoire. (...)

25. Ce monde est bien davantage qu'une petite planète ordinaire faisant partie d'un système solaire quelconque, dans une galaxie mineure, parmi les milliards de galaxies que compte notre univers. Cette planète était l'une des favorites de Dieu, car elle était un véritable paradis édénique. Son aura radieuse et sa beauté virginale faisaient d'elle un modèle exemplaire dans cette partie de l'univers où elle témoignait du pouvoir conjoint de cocréation de Dieu et du Créateur. Cette planète représentait l'antithèse du fléau monstrueux de tout ce que les forces des ténèbres avaient engendré dans l'univers, et sa conquête devint leur principal objectif. (...)

26. Par leur présence, les baleines contribuent à ancrer l'énergie lumineuse transmise en direction de la Terre à partir de sources éloignées, et leur aptitude à stabiliser cette énergie dans les profondeurs des vastes océans crée une longueur d'onde avec laquelle les forces des ténèbres ne peuvent s'accorder. Dans ce contexte, tu peux comprendre pourquoi il était si important pour ces êtres maléfiques d'inciter les humains à exterminer les baleines. Pour faire contrepoids à cette influence négative, certains humains ont entrepris, inspirés en cela par leur âme, de déployer bravement tous les efforts nécessaires pour sauver les baleines de l'extinction. La récente hausse marquée du nombre de baleines dans le monde vise à élever les vibrations planétaires alors que la Terre ascensionne et que la Lumière divine guérit son corps et facilite l'illumination spirituelle de l'humanité. (...)

27. L'énergie de la conscience animale ne s'incarne pas toujours dans une forme animale, mais elle peut le faire durant de nombreuses vies successives tandis qu'elle apprend à reconnaître sa valeur au sein du grand Tout universel. L'essence de Lumière du Créateur est la source de toute énergie manifestée, et tout comme la vie humaine est sacrée et inviolable, celle des animaux l'est tout autant. L'âme de chaque animal vient séjourner ici, au Nirvana, après sa vie terrestre et, comme l'âme humaine, elle choisit sa prochaine incarnation sur la base des expériences de sa précédente existence. Plus le degré d'intelligence d'un animal est élevé, plus il a conscience de l'inséparabilité de toute vie et du lien direct unissant tout ce qui existe à Dieu et au Créateur. (...)

28. Au cours de leur évolution, certaines espèces animales peuvent être habitées par une âme de source humaine. Bien que le phénomène soit rare, il peut arriver qu'une âme humaine désireuse de connaître l'expérience d'une vie animale s'incarne dans une espèce d'un ordre supérieur afin de combler ainsi un besoin dans son cheminement évolutif. Dans un tel cas, le choix de l'âme se porte alors habituellement sur une espèce animale bénéficiant le plus souvent d'un bon traitement, plutôt que sur une espèce susceptible de subir de mauvais traitements ou d'être élevée uniquement pour la consommation humaine, ou encore n'ayant jamais aucun contact avec les humains. (...)

29. Voici une analogie permettant de comprendre comment une âme peut orienter un flux d'énergie pour que sa prochaine incarnation soit une vie animale ou humaine. On peut comparer une âme à un étang dans lequel on lancerait un caillou pour ensuite observer comment les rayons du soleil se reflètent sur les ondulations de l'eau, créant ainsi d'innombrables points de lumière. La réfraction de la lumière et l'énergie des rides en mouvement à la surface de l'eau représentent les flux d'énergie de l'âme humaine que cette dernière peut utiliser pour manifester, au choix, une vie animale ou humaine, selon ce qu'elle estime nécessaire pour réaliser l'équilibre en elle.

____NdT: Les extraits ci-dessous, nous ont été transmis gracieusement par Jean Hudon, qui a traduit en français les deux premiers livres de Matthieu pour les éditions Ariane. Cependant deux extraits du troisième livre "Illuminations for a New Era" , pas encore traduit en français, vous parviendront une fois que je les aurai moi-même traduits, d'ici peu.)

mercredi 16 décembre 2009

Les dix décrets de l’Archange Michaël

Les dix décrets de l’Archange Michaël

* J’abandonne chacune de mes attentes à propos de mon évolution spirituelle et de mes progrès. Je vis chaque jour dans le moment en concentrant mes efforts sur un but : ramener l’équilibre et l’harmonie dans mon corps, mon esprit et mes émotions, le tout avec mon sur-moi.

* Je romps tous les accords avec ma mère, mon père, mes enfants, mes beaux-enfants, mon mari (ou ma femme), mon ex-femme (ou ex-mari) ou toute autre personne qui me retiendrait dans la réalité de la 3ème dimension.

* J’abandonne tous concepts invalides à propos de ma valeur, de ma perception de l’Amour, de la Joie, de la Paix, de la Sécurité, de l’Harmonie, de l’Abondance, de la Créativité, de la vitalité, de la Jouvence, de la Santé et du Bien-être, de la Vieillesse et de la Mort.

* J’abandonne ce besoin de vouloir sauver le monde ou toute autre personne s’y trouvant. Je réalise que ma mission est d’accepter ma maîtrise et de vivre comme un exemple vivant et aimant pour tous sans attente aucune de leur part.

* Je me libère de tout pré conditionnement et de mémoires cellulaires à propos de ma forme corporelle. Je réclame mon droit divin à la beauté, à la vitalité, la santé et le bien-être sachant qu’ils sont mon état naturel et que je n’ai qu’à suivre les incitations de l’esprit pour manifester cette perfection.

* J’abandonne toute attente à propos de ma créativité et de mon travail. Je travaille et crée pour le plaisir et je sais que l’abondance et les ressources viennent de l’Esprit et de ma foi en moi, pas uniquement de mes efforts.

* J’abandonne tout élément de la 3ème dimension que les structures gouvernementales ou autres veulent m’imposer. Ils ne me contrôlent pas, tout comme ils ne contrôlent pas mon abondance ou ma sécurité.

* Je suis totalement capable de manifester la sécurité, d’être indépendant et en contrôle de ma propre destinée.

* Je me libère de tout résidu ou dette karmique ainsi que des énergies inadéquates se trouvant en moi ainsi que dans les corps physique, émotionnel et astral. Je résous tous les conditionnements avec grâce et aisance pour étendre la lumière et rejoindre les co-créateurs du Paradis sur Terre.

* Je me libère de toutes conceptions erronées à propos de ma capacité à attirer la connaissance, la sagesse et des informations pertinentes en provenance de l’Esprit et des dimensions suprêmes. J’attire ainsi de nouvelles connaissances, concepts et sagesse afin d’apprendre, grandir et servir d’exemple vivant.

* J’abandonne tout jugement, toute idée préconçue ou attente des Autres, sachant qu’ils sont à leur place et évolution parfaites. Je leur donne l’Amour et les encouragements et me contente de leur offrir les informations seulement quand ils me le demandent en prenant la précaution de leur rappeler que ma vérité peut ne pas être la leur.

Source inconnue

mercredi 9 décembre 2009

Posséder Notre Nouveau Pouvoir

Créer La Vie De Nos Rêves


Dans ce message AILES, découvrez comment cette semaine nous nous sommes emparés de notre nouveau pouvoir, ce qui a créé d’étranges séparations tandis que nous nous y accrochions fermement, comment nous manifestons désormais nos croyances rapidement, en quoi consistent certaines de nos manifestations alors que nous traversons cette étape, et comment la séparation des mondes nous affecte encore.



Bienvenue !



Cette semaine, nous avons entamé la prochaine phase de la création de notre paradis sur terre, et j’ai dû rire, car cela s’est manifesté de plusieurs manières très étranges et intéressantes. Un peu désorientée au début, et puis un peu embêtée par le changement soudain de l'énergie, je n’ai pu que me mettre à rire après avoir réalisé ce qui se passait. J’avais la certitude que nous étions nous-mêmes en train de créer cette dernière énergie, mais pendant un moment, je ne savais pas trop pourquoi diable nous ferions ce que nous étions en train de faire !



Le week-end des 28 et 29 novembre, nous est arrivée une quantité plus grande d’énergie nouvelle de vibration plus élevée. On pouvait la sentir par la douleur de la jambe et du pied désormais familière (puisque nous sommes encore en train de nous enraciner dans la nouvelle Terre), par des douleurs lombaires, de la sinusite ou une douleur de la face, un sentiment de légèreté (je ne pouvais m’empêcher de rire), peut-être l’impression d’être ivre ou étourdi, des symptômes grippaux, et le besoin de faire la sieste ou de dormir.

Immédiatement après, nous avons pu avoir des difficultés à dormir, et de l’anxiété ou de la tension arrivèrent bientôt. Comme nous nous préparons à créer un nouveau paradis sur Terre, nous commençons aussi à être et à vivre dans les vibrations plus élevées. De ce fait, même si nous pouvons ne pas en être conscients, nous créons désormais plus facilement. Et comme toujours, c’est simplement par les croyances que nous portons en nous que nous créons le plus rapidement.



Ainsi, nous nous sommes installés dans un nouvel espace, sachant au niveau de notre âme ou au niveau de notre soi plus élevé qu'il était temps de commencer à avoir la vie de nos rêves et, par conséquent, nous nous sommes installés dans une nouvelle sphère de « prise en charge de notre vie ». Nous commencions la phase de possession de notre pouvoir, et donc en quelque sorte, nous avons pu nous sentir plus puissants, plus affirmés, aux commandes de nos affaires, et détenteurs certains de la position de « directeur » de notre nouvelle réalité et de notre nouvelle vie.



La partie amusante et peut-être troublante de tout ça fut la conséquence de cette soudaine position de « vivre notre propre réalité ». Étant donné que chacune et chacun d'entre nous voit les choses à travers ses propres filtres, ou perceptions particulières de la réalité, ou plutôt de notre don particulier ou de notre contribution à l'ensemble, c'est à cela que nous nous sommes accrochés et que nous avons infusé beaucoup de notre énergie.



Ainsi donc, il est possible que nous ayons été en relation avec d'autres qui tout simplement ne nous entendaient pas, ou c’est peut-être nous qui n’avons pas entendu certains autres. Nous avons pu ne pas être d’accord ni même vaguement comprendre où ils voulaient en venir. C’était comme si tout le monde vivait dans sa propre bulle de réalité, comme si chacun s’agrippait subitement à son propre point de vue ou à sa propre perception, et s’y tenait tellement que nous n'avions pas d'interaction ni de connexion aux énergies différentes qui nous entouraient.


Il s'est passé la chose suivante. Nous avons emménagé dans le nouvel espace de création de notre propre réalité... la réalité de nos rêves... et nous lui avons insufflé tant d’énergie, à cet espace nouvellement arrivé... que nous en avons été « é-pui-sés ». Trop de bonnes choses, pour ainsi dire. Et du coup, cette nouvelle situation a pu nous donner une certaine impression d’obscurité, nous faire penser que nous avions vu des choses qui n'étaient même pas réellement en train de se produire, ou encore que nous manifestions des choses issues de nos peurs ou des expériences habituelles du passé. En outre, la séparation peut toujours donner une impression d’obscurité, et étant donné que nous étions séparés les uns des autres pendant ce temps parce que nous étions catégoriques dans nos propres filtres ou contributions, les choses nous semblaient vraiment très étranges. Des hauts et des bas, des hauts et des bas... Ce processus n'a pas été sans heurts pendant un certain temps !



Nous avons donc expérimenté les réalités de nos propres états d’esprit. En d'autres termes, nous avons créé ce que nous croyions être vrai. Aujourd'hui, je déjeunais dans un restaurant local, et le « propriétaire/cuisinier » a commencé à discuter avec moi. Il me demandait ce que je faisais dans la vie, et je lui ai dit que j'étais un écrivain spirituel. Il a poursuivi en me disant qu'il était très doué pour deviner le signe astrologique des gens, parce qu’il pouvait lire leur énergie. Il m’a dit que j'étais Balance ou Bélier (je suis Taureau). « Hmmm...» répondis-je. Il m'a alors demandé où j'avais grandi. « Sud Californie », lui dis-je. Il répondit que je possédais en effet l'énergie de quelqu'un qui aimait la plage (je suis rarement allée à la plage pendant toutes mes années là-bas car c’était trop loin !). Il voyait midi de sa propre porte.



Je me suis ensuite arrêtée à une nouvelle banque, car je devais ouvrir un nouveau compte (qui accepterait les devises étrangères envoyées si gentiment par certains d’entre vous). Sur le chemin je me disais : « Aujourd'hui, j’aimerais vraiment interagir avec des énergies différentes et qui me voient vraiment. » La commerciale chargée des nouveaux comptes a consacré beaucoup de temps pour faire ma connaissance. Elle a même pris des notes sur mes animaux de compagnie, sur mes futures nouvelles activités, sur mon opinion au sujet des banques, et sur le nombre de mes petits-enfants ! « Cherchez-vous toujours autant à connaître vos clients ? » lui ai-je demandé. Son attention pour moi était extraordinaire. Un peu plus tôt, j'avais aussi pensé à me remettre à m’occuper de chevaux. Eh bien, devinez quoi ? Lorsque nous avons eu terminé, cette femme exceptionnellement attentive et amicale était toute excitée de me dire : « Pour l'ouverture d'un nouveau compte chez nous aujourd'hui, nous vous offrons un cheval en peluche ! » Expérimenter les réalités de nos propres états d’esprit.


En outre, parce que nous voyons les choses à travers nos propres filtres particuliers, nous pouvons constater que nous nous disons les uns aux autres : « Non, ceci se produit pour cette raison », tandis qu'un autre dira : « Non, c’est vraiment pour cette raison que cela arrive ». Nous pouvons donc constater que nous nous heurtons étrangement avec les autres, ou même qu'ils ignorent qui nous sommes, ou ce que nous essayons de leur dire. Nous pouvons sembler coincés dans nos propres casiers de réalité individuelle, car cette nouvelle énergie nous encourage à revendiquer notre pouvoir et à rester fidèles à qui nous sommes et à ce qui nous concerne. Ce sont des manifestations du retour de notre pouvoir.



L’expérience de l’obscurité peut accompagner cette nouvelle phase, lorsque nous rencontrons une énergie qui s’accroche très fermement à une perception de vibration plus basse ou à une manière plus basse de gérer son énergie. Cela provoque ce choc d’énergies désormais familier, qui résulte d’une énergie de vibration rapide entrant en contact avec une énergie de vibration beaucoup plus lente. Et donc, même si nous sommes désormais dans le monde nouveau, et si nous avons laissé l’ancien loin derrière nous, il reste de nombreux niveaux ou échelons dans ce monde nouveau, ce qui entraîne des différences de croyances et de perceptions.



Alors que nous pénétrons maintenant dans le nouveau domaine où enfin nous commençons à créer une fois de plus, j’aimerais préciser quelque chose qui est passé mais qui peut encore affecter certains d’entre nous. Personnellement, je pense que cette situation était si profondément ancrée chez beaucoup d'entre nous, qu'elle a besoin d’être à nouveau mise en lumière.



Lorsque nous avons connu « l'échec » du plan d'ascension d'origine, et quand les choses semblaient aller de travers pendant si longtemps, nous avons vraiment été choqués aux niveaux de l'âme. Beaucoup d'entre nous étaient arrivés sur cette planète dans le seul[1] but de faire éclore le plan de l'ascension et de l’expérimenter, ou plutôt d’aider la planète à élever sa vibration afin que nous puissions tout recommencer encore une fois, puis renaître en un tout nouvel univers après avoir restauré celui-ci.



Tout ce qui existe aux niveaux de notre âme est extrêmement profond. Vraiment très profond. Au niveau de l'âme, tout vient du centre de notre être et de notre existence, et l’emporte sur toute autre forme de création. Depuis très longtemps nous étions d’accord avec ce plan gravé au plus profond de nos cœurs. Nous avions pris des décisions dans nos vies, tout en sachant que les choses se passeraient d’une certaine manière spécifique et en nous y attendant. Ainsi, avec chaque fibre de notre être, nous avons eu confiance que les choses étaient dans un ordre divin parfait. Depuis le moment de notre naissance nous étions tendus vers ce résultat et lui avons tout donné. Nous n'avions jamais imaginé que les choses prendraient la tournure qu’elles ont prise.


Beaucoup d'entre nous sont encore abasourdis par le résultat. Nous ne nous sommes pas encore complètement ajustés. Nous chancelons encore sous le choc de la séparation des mondes et du changement d’un plan dont nous étions si certains qu’il réussirait. Après tout, nous sommes venus de partout dans le cosmos, avec des idées précises, car la plupart d'entre nous sont de vieilles âmes qui ont été là pendant des éons. Pour ce qui est de créer et d’expérimenter, nous sommes des maîtres et des vieux sages. Ajoutez à cela le nombre colossal d’âmes qui ont participé, et l'échec n’était donc même pas envisageable.



Ainsi donc, nous nous sommes avancés en confiance et en sachant que notre guidance spirituelle nous maintiendrait sur la bonne voie, et qu’elle produirait le résultat que nous attendions. Certains d'entre vous qui ont été mes lecteurs depuis un certain temps, se souviennent peut-être de mon bref premier mariage il y a peu d’années. On m’avait précisé ce qui allait arriver et comment cela arriverait, même si au départ j'ai eu des doutes. Mes guides étaient catégoriques, et la manière dont les choses ont progressé au début leur a donné raison. Comme la plupart d'entre vous le savent, cela n'a pas duré. Mes guides m’ont alors dit qu'ils avaient « fait une erreur de calcul ». Bien que je n'aie jamais fait de commentaires à ce sujet dans mes écrits, car je voulais respecter la vie privée de mon partenaire, cette expérience a ébranlé ma confiance dans ma guidance spirituelle, et il m’a fallu un bon moment pour me retrouver et me remettre en selle. Cette explication est la même pour une grande partie de ce qui est arrivé ces deux à trois dernières années, et bien sûr en ce qui concerne le plan de l'ascension. Aux niveaux de l'âme, nous avons « fait une erreur de calcul ». D’où les promesses en apparence brisées et les résultats qui finalement n’avaient plus aucun sens.


Je partage avec vous cette histoire, car je sais que beaucoup d'entre vous ont connu la même expérience. Nous faisions ce que nous « savions » être juste, et puis les résultats que nous attendions de toutes les fibres de notre être ne se produisaient pas. Alors maintenant, nous voici à un tout nouveau tournant sur la route... à un tout nouveau commencement. De ce fait, nous pouvons nous sentir encore hésitants à sauter une nouvelle fois, à commencer à désirer, à commencer à créer, en étant confiants que les choses se passeront différemment cette fois. Ces deux ou trois dernières années, beaucoup d'entre nous n'ont connu que l'obscurité, la douleur, prendre des coups, voir que tout semble aller de travers, et « attendre ».



Étant donné que nous expérimentons désormais les réalités de nos propres états d’esprit, et étant donné que nous pouvons encore nous sentir négatifs, cyniques, et très certainement dans une ornière, une habitude d’avoir des expériences désagréables (puisque c’est tout ce que nous avons connu depuis quelques années), nous savons maintenant que nous devons être attentifs à ce que nous attendons de voir se produire. Ainsi donc, comme nous sommes en train de créer encore une fois, ce que nous attendons c’est ce que nous sommes en train de créer. Si nous pouvons être gentils envers nous-mêmes, si nous pouvons apprendre à faire confiance à nouveau, si nous pouvons savoir que nous sommes de nouveau en possession de notre pouvoir comme jamais auparavant, et si nous pouvons surtout nous unir à nos frères et sœurs afin de garantir une magnifique expérience créatrice, je crois que nous pouvons vraiment trouver notre nouveau paradis sur Terre.



Donc, ce qui a tout récemment eu lieu cette semaine, c'est que nous nous préparons pour créer de nouveau, mais que nous nous accrochons si fort que nous sommes en danger de créer dans une boîte, sans considérer ceux qui nous entourent ni interagir avec eux. Cela se calmera avec le temps. Nous ne pouvons pas créer le nouveau dans cette nouvelle réalité, à moins de nous unir à nos frères et sœurs et d’associer nos énergies et nos talents.


En ce qui concerne la séparation des mondes, certains d'entre nous ont également connu de grands changements de résultats à l'égard de ceux avec lesquels ils devaient se retrouver, et même avec l’endroit où ils devaient résider ou à la forme que prendraient les choses pour eux. En fin de compte, nous avons eu des partenaires prédestinés pour cette phase du plan. La phase où nous nous sommes finalement retrouvés en terre promise, ou dans notre paradis sur Terre. Mais étant donné que le plan a créé quelques résultats qui ont été mal calculés, ceux qui devaient être nos partenaires peuvent avoir changé aussi. Comme au jeu des chaises musicales, nous sommes actuellement en train de nous rallier à des choses nouvelles et différentes et à des personnes nouvelles et différentes, tout cela dépend de qui a atterri de ce nouveau côté-ci. Le plan a changé en raison du fait que nous avons tous notre libre arbitre. Ainsi donc, certains de nos partenaires prédestinés n'ont pas traversé avec nous, car ils ont choisi de rester coincés, ils ont été endommagés ou trop surchargés par les défis que le processus de l'ascension a créés, ou ils n’ont pas grandi ou ne se sont pas développés comme ils l'avaient prévu.



De ce fait, nous avons reçu de tout nouveaux partenaires « ultimes ». Ces nouveaux partenaires - ou connexions - sont néanmoins toujours très sincères et très intenses. Mais étant donné que tant de choses ont changé au dernier moment, ou au moment de la séparation définitive des mondes, quelques âmes ont littéralement sauté au-dessus de l'abîme au tout dernier moment. Elles se sont accrochées désespérément, et maintenant, elles ont beaucoup à rattraper. Ces âmes vivent actuellement à la limite entre les dimensions, et hors de notre portée, mais avec le temps, nous nous unirons à elles en totalité... dans deux ans, ou plutôt en 2012. Parce qu’elles ont traversé au tout dernier moment, beaucoup d'entre elles doivent encore achever l’écriture de leurs scénarios d’âme avant d’être libres de vivre leur paradis sur Terre, et donc de nous rejoindre sur tous les plans.



Comme la terre est maintenant à sa juste place dans le cosmos, nous sommes nous aussi à notre juste place. Ainsi, même si il y a eu tant de changements et de restructurations, tant de grand mouvement du fait de tous ces changements soudains, les choses sont vraiment en train de se mettre en ordre, même si c’est d'une manière nouvelle et différente. Nos nouveaux partenaires légitimes vont une fois encore nous faire ouvrir nos cœurs. Ils détiennent les clés qu’ils sont seuls à pouvoir détenir pour nous. Et tandis qu’ils atteindront chacune des fibres de nos cœurs, nous connaîtrons une joie, une excitation, un repos et une gratitude presque impossibles à décrire.



Nous créons donc maintenant à partir de nos cœurs. Nous suivons le chemin de notre cœur, même si cela n'a pas de sens. Nous pouvons savoir avec une certitude absolue, que si nous permettons à nos cœurs de nous guider et de nous montrer la voie, nous finirons par connaître notre paradis sur Terre dans la période qui arrive.

Toute mon amitié et ma gratitude,

Karen Bishop

http://www.emergingearthangels.com/2009/wings12.5.2009.html

mardi 1 décembre 2009

Visez votre souveraineté

O.M. AÏVANHOV - 2/2

1er novembre 2009
Question : que faire avec les images que je reçois pendant les soins qui font le lien avec l'origine de la problématique ?
J'ai entendu, tu as employé le mot : ça sert à faire des liens. Tu as tout compris.
Question : que faire, alors, de ces images ?
Surtout pas les dire à la personne. Le principal c'est de faire disparaître ce qui existe, n'est-ce pas ? De transcender les choses et d'amener les gens vers l'Unité. C'est pas en les dépolarisant sur ce qui existe dans le passé que vous allez mettre dans l'instant présent. L'instant présent c'est l'instant présent, vous devez vous y mettre vous-même, mettre les mains ou mettre la Lumière ou mettre les énergies du 3ème œil, du Cœur, ce que vous voulez, mais dans l'instant. À partir du moment où des informations arrivent (venant, comme je l'ai dit, par exemple, tout à l'heure, sur quelqu'un, par rapport à un traumatisme passé), quelle importance ça va avoir d'aller remonter à la Source ? Ça, c'est votre croyance binaire particulièrement liée à certains médecins qui ont poussé à l'extrême ce raisonnement, de dire que nous sommes le résultat de notre passé et donc de tout expliquer par des traumatismes ou des évènements survenus dans le passé. C'est effectivement vrai mais, aujourd'hui, vous n'êtes plus dans ces modes de fonctionnement là. C'est ça qu'il vous faut dépasser. Vous avez toujours besoin de trouver une justification dans l'action / réaction, dans vos vies et dans les gens qui vous sont confiés. C'est fort logique pour la Conscience humaine de fonctionner comme ça, mais, aujourd'hui, vous devez fonctionner autrement. Si vous voulez être dans la Joie de l'instant, vous pouvez pas aller dans le passé, de l'autre ou le vôtre. Vous ne pouvez pas transcender votre passé parce que vous êtes le résultat de ce passé, bien sûr, mais vous ne pouvez pas trouver le présent en étant la conséquence de votre passé, c'est aussi simple que ça. Vous avez une voie qui est la voie linéaire horizontale : vous êtes la conséquence de votre passé. Et vous avez une voie verticale qui est l'arrêt du passé, la fulgurance, l'Illumination, la transfiguration. Mais tant que vous dépolarisez votre système à vouloir chercher une explication dans le passé, que ce soit la filiation par rapport à votre lignée, que ce soit par rapport, même, à la raison précise d'un problème, ... Imaginez un exemple, sans chercher des trucs très compliqués : imaginez, je me casse la jambe parce que quelqu'un m'a donné un coup dans le tibia, c'est lui qui me casse la jambe. Dix ans après je m'aperçois que ça a entraîné des problèmes précis, des conséquences si vous voulez, des séquelles de cette fracture. Alors, je vais essayer de penser à ce qui m'est arrivé. Je vais essayer d'aller réparer, x années après, ce qui s'est passé dans le passé. Mais ça m'éloigne de l'instant présent. Si je reste dans l'instant présent, si je transcende, par la Vibration, mais l'anomalie, quelle qu'elle soit, n'a plus de raison d'être. Quand vous trouvez l'Unité, toutes les maladies disparaissent, sans exception. Donc, à partir du moment où vous êtes en route vers l'Unité, vous allez vous apercevoir, vous-même, sur vous-même, que nombre de pathologies, nombre de désagréments, disparaissent, parce que dans l'Unité, il y a pas de place pour la maladie. Et l'Unité, c'est ici et maintenant, c'est pas le passé. La Lumière, elle est ni dans le passé, ni dans le futur, elle est dans l'instant présent. Donc, vous ne pouvez pas prétendre chercher la Lumière et aller sans arrêt dans le passé ou dans le futur. Ça s'appelle : ici et maintenant. Quand vous faites plein de choses, vous faites pas autre chose. Si vous cherchez la Lumière, vous êtes dans la Lumière. Mais vous cherchez pas la Lumière par rapport à un passé ou par rapport à des mémoires qui vont vous gêner, soi-disant pour trouver. C'est votre Conscience qui gêne, c'est pas la mémoire parce que votre Conscience est axée sur le passé, parce que vous êtes conditionnés, depuis très longtemps, à vous considérer exclusivement comme le résultat de votre passé. L'erreur, elle est là, il y a pas à chercher d'autre erreur. Si vous étiez capables de vous mettre dans l'instant, ce qui correspond à ce que Uriel manifeste quand il descend avec certaines entités ... Quelque part, quand vous faites les OD ER IM IS AL, quand vous accueillez la Lumière Christ en Vérité et en Unité, quand vous faites vos méditations, à certains moments, vous captez que c'est juste. Est-ce que, à ce moment-là, vous pensez à vos souffrances pour votre passé ? Vos souffrances reviennent dès que vous sortez de cet état. Alors, bien évidemment, si vous avez quelque chose qui fait très mal, vous n'arriverez pas à vous centrer dans l'instant parce que la douleur, elle vous rappelle au passé. Mais vous qui n'êtes pas malades, ou qui avez des troubles qui n'entraînent pas de douleurs invalidantes, profitez de la Vibration, de la Lumière qui est là pour entrer en Unité. En Unité, il y a pas de maladie. La maladie est une Création, la maladie, en absolu, est une croyance et rien d'autre parce que vous vous considérez, au niveau spirituel, comme le résultat de votre passé. Mais vous n'êtes pas le résultat de votre passé. Ça, c'est une Illusion, aussi.
Question : comment faire, alors, pour les personnes qui viennent consulter ?
Si, toi, tu changes et tu rentres en Unité, ceux qui viendront te consulter seront pas les mêmes personnes : principe d'attraction et de résonance. Alors, la solution c'est de rentrer toi-même en Unité et tu auras, par principe d'attraction et de résonance, comment dire, apporté à toi ce qui doit être. Si vous êtes dans l'Unité, vous n'avez pas à vous poser de question : l'Intelligence de la Lumière pourvoit à tout, strictement à tout. Donc, tu dois te libérer de tout ce qui a été appris. À un moment donné, il faut désapprendre. Que vous ayez été médecin, ingénieur, scientifique de renom, vous ne pouvez prétendre trouver l'Essence de l'Être sans tout perdre. Mais quand on dit tout perdre, ça veut dire vivre l'instant et l'instant n'a que faire de vos titres, de vos fonctions. L'instant n'a que faire de vos souffrances. L'instant, c'est l'instant. À ne pas confondre avec le moment. Le moment, c'est les mots qui mentent. L'instant, c'est ce qui est présent.
Question : après un stage avec la Présence d'Êtres de Lumière, il m'est arrivé de ne plus me sentir dans l'énergie du Cœur au cours de soins que je donne. Que s'est-il passé ?
Alors, chère amie, c'est très clair. Je vais te faire deux réponses. La première, elle va te faire bondir. Mais je vais expliquer ensuite, par la deuxième, et tu comprendras. La première, c'est bien fait. La deuxième réponse : à partir du moment où vous vivez des moments particuliers, dans des instants de fulgurance de la Lumière, et si vous avez intégré la Lumière, au sens Intelligence de la Lumière, votre volonté n'a plus à s'exercer. Vouloir guérir et vouloir diriger l'énergie à tel endroit, parce qu'il faut guérir, ce n'est plus être dans l'Être, c'est déjà s'en éloigner. Donc, la leçon est effectivement de continuer ce que tu fais mais de l'envisager de manière plus neutre. Quand je dis, plus neutre, d'être simplement le canal de la Lumière mais pas le canal qui va prendre la Lumière pour la diriger où il veut et faire ce qu'il veut mais la laisser agir jusqu'au bout. Les résultats seront profondément différents. Donc tu as été mise face à quelque chose qui était que la Lumière ne peut passer parce que ta volonté fait obstacle à la Lumière nouvelle qui coule en toi.
Question : l'abandon total provient de la mise de côté de la personnalité ?
Vous ne pouvez pas décider de mettre de côté votre personnalité. Pourquoi ? Parce qu'elle va refuser. Parce que si vous dites : « je mets ma personnalité de côté », qui est-ce qui dit « je » ? C'est la personnalité. L'abandon à la Lumière peut être comparable à un acte de foi total en l'Intelligence de la Lumière. C'est vraiment, à un moment donné, l'expérience vécue par le Christ sur la Croix. Et avant la croix, il disait : « mais, Père, pourquoi, moi, je dois vivre cela ? éloigne cette coupe de moi ». Sur la croix même, il a dit : « mais, pourquoi, m'as-tu abandonné ? ». Et puis, il s'aperçoit qu'il ne l'a pas abandonné, à partir du moment où, lui, s'abandonne. Vous voyez la différence ? Elle est très subtile. Mais vous n'êtes pas obligés d'aller jusqu'à la crucifixion, aujourd'hui, parce que les choses sont beaucoup plus aisées. Mais, néanmoins, ce pas fondamental, vous avez à le réaliser vous-mêmes. L'abandon à la Lumière est parfois difficile parce que, tant que vous n'avez pas vécu l'énergie du Cœur, vous avez beau être spirituel, avoir des actions thérapeutiques, connaître tous les Mystères de l'univers mais vous n'êtes pas dans le Cœur. Et tant que vous n'êtes pas dans le Cœur, vous êtes dans l'ego. Et l'ego va entrer, de plus en plus, en réaction contre le Cœur parce qu'il ne veut pas lâcher, l'ego et vous ne pouvez pas le faire lâcher. Si vous dites : « je lâche », et bien, vous lâcherez pas parce que c'est votre ego qui dit ça. L'abandon est un acte de basculement extrêmement précis qui vous fait pénétrer, de plain-pied dans l'Unité. Donc l'abandon à la Lumière n'est jamais un acte conscient de décision. Le mot qui a été employé par l'archange Anaël, et par d'autres, c'est le mot de « pas », « faire un pas ». Osez faire ce pas. Osez traverser et c'est difficile à expliquer avec des mots parce que ce n'est pas une décision de la personnalité. C'est le moment ultime où l'impulsion de l'âme et de l'Esprit est tellement forte qu'elle submerge la personnalité, qu'elle va éliminer, même temporairement, toutes les peurs, toutes les appréhensions, tous les jeux du mental, tous les jeux du pouvoir, tous les jeux de la séduction : le moment où on redevient souverain, où on abandonne tous les systèmes de contrôle, extérieurs et intérieurs. C'est pour ça que des êtres qui ont vécu ce que vous appelez les états Mystiques ou les expériences de mort imminente, arrivent à cet état, parce qu'ils sont hors du corps et qu'ils vivent la Lumière. Ils n'ont plus les moyens de réagir au niveau de la personnalité ou du corps, puisqu'ils sont hors de ce corps et ils sont dans la Vibration d'une autre Dimension. Donc, c'est à ce moment-là que se produit l'Illumination et, quand ils reviennent, ils sont différents. D'ailleurs, à la suite de ça, des maladies peuvent disparaître, des anomalies peuvent disparaître totalement. Mais, vous, en tant qu'êtres qui recevez la Lumière par le haut du corps, il vous faut la conduire dans le Cœur. Mais vous avez bien des expériences autour de vous, même vous-mêmes, où vous recevez les énergies, vous essayez de descendre les énergies dans le Cœur, mais vous sentez pas le Cœur. Pourquoi vous sentez pas le Cœur ? Parce que votre ego s'oppose à cela parce qu'il sait très bien que si l'énergie, la Lumière, descend dans le Cœur, c'en est fini, Inconsciemment et consciemment. La peur empêche la Lumière de descendre. Le pouvoir empêche la Lumière de descendre. Et c'est pour ça que Saint-Jean disait : « il y aura beaucoup d'appelés et peu d'élus ». Les appelés sont ceux qui reçoivent la Lumière dans la tête mais, pour pouvoir être élus, il faut être humble et simple, il faut que la Lumière arrive au Cœur. C'est la fusion de la Couronne Radiante de la tête et du Cœur. Alors, ceux qui ont eu la chance de sentir, par le corps, les Vibrations au niveau du Cœur, savent que la solution, elle est là. Alors, bien évidemment, les fluctuations de vos vies, les gens que vous rencontrez, les oppositions que vous pouvez rencontrer, de par la dualité de ce monde, vous éloignent du Cœur mais, là aussi, il y a un apprentissage. Au fur et à mesure que vous arriverez à stabiliser la Conscience au niveau du Cœur et à vivre dans le Feu du Cœur, suffisamment longtemps, vous en vivrez le Feu de l'Amour c'est-à-dire le Feu de l'Unité retrouvée. Mais c'est pas une décision qu'on prend comme ça, en décidant « je veux aller dans le Cœur ». Il y a une culture, je dirais, de l'humilité, de la simplicité. Toute une culture du renoncement au pouvoir. Je vous assure que vous ne pouvez pas pénétrer le Cœur tant qu'il restera la moindre volonté personnelle, tant qu'il restera la moindre volonté de pouvoir. Mais, néanmoins, toutes les décisions Vibratoires sont réunies, depuis septembre, surtout depuis la fin des Noces Célestes, pour vous permettre d'aller dans le Cœur. Mais si vous voulez faire descendre l'énergie dans le Cœur et qu'elle ne descend pas, il faut pas accuser l'énergie. Il faut pas vous accuser non plus, ça sert à rien de culpabiliser, mais ça veut dire qu'en vous, il existe encore des résistances qui peuvent être liées à la peur, qui peuvent être liées au poids du passé, c'est-à-dire que vous n'avez pas dépassé le passé. Ça peut être lié à des circonstances familiales, ça peut être lié à des jeux de pouvoir, ça peut être lié à des choses fort variées, en fait. Mais le jour où vous descendez la Vibration dans le Cœur, vous savez que vous êtes presque arrivés parce qu'à partir du moment où vous avez allumé le Cœur, il ne peut plus jamais s'éteindre définitivement. Mais il faut faire le premier pas.
Question : Anaël a dit qu'il faut éloigner les Maîtres. Or, j'ai rencontré une personne éveillée qui m'a procuré de la Joie, m'a fait me sentir dans le Cœur.
Oui, parce vous êtes, vous-mêmes, des Êtres de Lumière. Mikaël vous l'a répété longuement : la période des Maîtres est révolue. De mon vivant, on m'appelait Maître Mikaël Omram Aïvanhov. C'était une certaine époque. Aujourd'hui, à cette époque, la Lumière, elle est pas dans les Maîtres. La Lumière elle est là, partout autour de vous, donc vous n'avez pas à trouver un Être porteur de cette Lumière. Vous avez, vous-même, à devenir ce Porteur de Lumière. Le problème c'est que pour la maîtrise, dans des temps pas si vieux que ça, il fallait trouver un Maître pour « vivre » la Vibration qu'il était capable de nous transmettre. Aujourd'hui, vous devenez des grands. Vous n'avez plus besoin de quelqu'un d'extérieur à vous pour être parfait, pour être en Unité. Et d'ailleurs, Bouddha disait : « il faut tuer tous les Maîtres, tous les modèles ». Alors, bien évidemment, ça peut être extrêmement séduisant de se sentir dans le Cœur et dans la Lumière auprès de quelqu'un. Mais si, dès que tu t'éloignes de la personne, tu n'es plus dans la Lumière, ça veut dire quoi ? Il faut être extrêmement prudent sur la relation de dépendance. Le vrai Maître, c'est celui qui vous libère, c'est celui qui ne vous demande rien et qui vous renvoie chez vous. C'est pas celui qui vous prend comme disciple, même si c'est un vrai éveillé. Le vrai éveillé, ce n'est pas celui qui va mobiliser les foules, c'est celui qui vous renvoie à vous-même. C'est comme si, de son vivant, je sais pas, le Christ avait voulu avoir plus de douze disciples et avait voulu attrouper les foules, avec lui, pour se faire adorer. Ce qui ne veut pas dire que les Êtres ne sont pas à fréquenter quand ils sont éveillés, bien au contraire. Vous pouvez avoir des rencontres avec eux, échanger avec eux, mais vous devez les considérer comme des égaux à vous. Vous n'êtes ni inférieurs, ni supérieurs. Vous êtes simplement à des instants différents. Le problème c'est que, si vous considérez cela comme une possibilité d'éveil, vous vous trompez. Montrez-moi un seul exemple existant d'un Maître ayant été reconnu au siècle passé c'est-à-dire avant cette période de trente ans, ayant été capable de déclencher le même éveil chez d'autres Êtres. Ça n'existe pas. Seul existait, dans la tradition orientale, la transmission de Conscience totale d'un Maître qui mourait envers son disciple qui allait devenir le Maître : la filiation spirituelle totale. Celui qui s'éveille, il s'éveille tout seul parce qu'il a fait le pas mais aucun être ne fera le pas à votre place. Ni la source, ni le Christ, ni Bouddha, ni personne d'autre. Donc, la recherche de Maîtres, même si vous vibrez très fort avec un Maître, c'est peut-être pour vous aider à franchir des étapes, pour vous apporter un réconfort, certes utile, je ne le nie pas, mais les temps, aujourd'hui, sont différents. La Lumière, elle est partout. Elle n'est pas obligée de passer par quelqu'un d'autre que vous. Vous devez récupérer votre souveraineté. Maintenant, si vous avez besoin d'un Maître, de vivre dans l'atmosphère Vibratoire d'Amour d'un Être éveillé, faites-le, mais ne perdez pas votre temps. Vous perdez un certain temps par rapport à votre propre souveraineté. Vous ne pourrez jamais trouver votre souveraineté auprès d'un Maître. Vous pouvez trouver une filiation mais même cette filiation, à un moment donné, il faut la transcender parce que, pour devenir soi-même, dans l'Unité, vous êtes obligés de vous défaire de toute dualité. Or, le Maître est extérieur à vous, même s'il vous prend dans son orbe, même si, quand vous êtes en sa Présence, dans son rayonnement ou dans sa prière ou dans sa Conscience, vous percevez un état d'Unité. Mais cet état d'Unité, est-ce qu'il est définitif en vous, comme il l'est, en lui ? Je ne crois pas. Sans ça, cela se saurait et vous seriez, tous, éveillés sur la Terre.
Question : ce que vous venez de dire dans la relation du Maître à l'élève, ça peut s'appliquer de la même manière dans la relation entre deux âmes-sœurs ?
Mais, évidemment, ça s'applique à toutes les relations. La particularité de la relation humaine, c'est d'être systématiquement déséquilibrée : il y a toujours un gagnant et un perdant. Alors, je sais qu'avec l'énergie qui s'est déployée depuis presque trente ans, vous avez des âmes-sœurs qui se retrouvent, des flammes jumelles, des reconnaissances karmiques qui vous mettent en Joie, qui vous mettent en Unité mais ce qui vous met en Unité, c'est la résonance, c'est pas la personne. Parce que, si vous devenez dépendant d'une personne, vous n'avez rien compris à la maîtrise. C'est exactement la même chose. Les relations doivent vous rendre libres. La relation n'est pas un lien. La relation doit vous faire demeurer souverain par rapport à n'importe qui. Si vous vous mettez sous la dépendance de quelqu'un, ne venez pas, après, vous plaindre que vous n'avez pas trouver l'Unité. L'Unité se trouve en Soi, par Soi, et par la Source et certainement pas par un être humain, soit-il un grand gourou, un grand Maître ou une âme-sœur, ou une flamme jumelle. La maîtrise vous renvoie systématiquement à vous-même. Ne demandez pas à quelqu'un d'autre de faire le pas pour vous. Un gourou est là pour exercer son rôle de gourou. Un sauveteur est là pour exercer son rôle de sauveteur. Une victime est là pour être une victime. La souveraineté c'est surtout pas être un de ces trois-là. Et vous ne pouvez pas prétendre à la souveraineté si vous jouez un de ces rôles, que ce soit avec la famille, que ce soit avec n'importe quel autre être humain. Rentrer en Unité se fait seul. Il faut que vous conserviez votre pouvoir. Vous ne devez remettre votre pouvoir à personne, sauf à la Lumière, sans ça, vous risquez d'être confrontés, dans les époques qui viennent, à des désagréments importants. Si vous admettez que l'Unité c'est se libérer, se libérer ce n'est pas se lier. Vous êtes d'accord. Ce qui ne veut pas dire être indifférent, ça ne veut pas dire qu'il faut abandonner les enfants, abandonner les parents, abandonner les amis, les femmes, et tout. Ça veut dire se rendre libre, au niveau de la Conscience de la Vibration. Ça veut dire ne pas dépendre Vibratoirement de quelqu'un, et encore moins à d'autres niveaux, familiaux, sexuels ou autres. Vous devez retrouver l'indépendance c'est-à-dire la souveraineté et vous vous apercevrez que, quand vous aurez fait ce pas vers la souveraineté, vous pouvez établir des relations avec tout le monde parce qu'à ce moment-là, ces relations sont libres, elles n'entraînent pas de réactions ou de liens. Tout ce qui vous fait aller vers votre souveraineté, vers votre libération, vous rapproche de l'Unité et, à ce moment-là, le Cœur s'ouvre. Mais vous ne pouvez pas prétendre ouvrir le Cœur, même si vous sentez le Cœur, quand vous êtes avec quelqu'un, en bénéficiant du Cœur de l'autre. Il vous met face à vous-même, simplement, mais aussi face à vos insuffisances, fut-il un Maître ou un parent ou un enfant, une relation, quelle qu'elle soit. La vraie relation est une relation libre où chacun est souverain. Elle se fait de souverain à souverain, dans une relation d'indépendance et de fraternité, de cœur à cœur, sans rien d'autre.
Question : quand on a connu un Maître, la relation reste, même après la mort de ce Maître ?
S'il y a réellement une filiation, oui.
Question : un nom donné par un Maître spirituel garde son importance, aujourd'hui ?
À partir du moment où vous donnez un nom à quelqu'un, surtout si c'est pour quelque chose de spirituel, n'est-ce pas, vous le baptisez. Qu'est-ce qui se passe quand vous nommez ? Vous créez mais vous créez quoi ? : une relation. À vous de savoir si cette relation est libre. Ce n'est pas la même chose que les petits noms : vous pouvez vous appeler mon chat, bisounours, mon nounours, mon petit chaton, ça, c'est pas baptiser, c'est un diminutif, n'est-ce pas. Mais donner un vrai nom à quelqu'un c'est lui donner une autre identité que la sienne. Votre identité au sein de cette Vie, c'est votre nom et votre prénom. Vous avez un nom, bien évidemment, spirituel, mais il n'est jamais révélé par un être extérieur. Quelqu'un qui vous dirait que vous vous appelez comme ceci ou comme cela fait déjà preuve d'un grand pouvoir par rapport à vous. Alors, je sais que beaucoup de médiums reçoivent des noms : « tu t'appelles comme ceci ». Votre nom spirituel est révélé par votre Ange Gardien ou par votre Conscience Unifiée et par personne d'autre. Jamais il ne viendrait à l'idée de quelqu'un qui est en Unité de vous donner un autre nom que le vôtre. Je suis désolé de dire ça mais se laisser nommer, appeler autrement que ce que vous êtes, c'est déjà quelque chose qui vous éloigne de votre propre Unité. Maintenant, il y en a qui se baptisent avec des noms. Vous-mêmes, pourquoi pas ? Mais attention à ce que vous faites. Moi, vous le savez, je m'appelais Omram Aïvanhov. Après un voyage important en Inde, j'ai décidé d'adjoindre Mikaël, pour une raison précise mais je n'ai pas changé, j'ai rajouté quelque chose. C'est très important ce que je vous dis : vous pouvez rajouter une Vibration mais vous n'avez pas le droit de changer votre Vibration. Vous êtes ce que vous êtes et, si vous voulez demeurer alignés et toucher à votre Essence, vous êtes obligés de remonter la chaîne Vibratoire de votre nom et votre prénom, jusqu'à la Source. Maintenant, vous pouvez rajouter quelque chose. N'oubliez pas aussi que, mesdames, quand vous vous mariez, vous prenez un nom, en tout cas, dans ce pays, mais vous prenez aussi la Vibration du nom que vous prenez, ça semble évident. Donc si vous vous appelez Danièle et que vous voulez vous appeler Lumière Suprême de l'Unité, ça fait quand même un sacré changement de Vibration et ça crée aussi une certaine distorsion.
Nous n'avons plus de questionnements. Nous vous remercions.
Alors, chers amis, je vous remercie de m'avoir écouté aussi longuement et je vous souhaite à tous une bonne route vers votre Unité, vers votre souveraineté. Abandonnez tout ce qui vous contrôle. Vous devez devenir souverain. Vous devez vibrer dans le Cœur. Après, bien évidemment, vous avez l'impression que ça nécessite de tout changer. C'est vous qui devez changer, c'est pas l'extérieur. L'extérieur se modifiera en fonction de la Vibration que vous allez obtenir ou toucher, n'est-ce pas, et ça c'est le plus important, tout le reste se fera naturellement. Et quand je vous dis (et ça a été dit à de nombreuses reprises) que tout est du domaine de la croyance qu'on vous a inculquée, que vous vous êtes inculqué. Si je vous disais que même le corps que vous habitez est une croyance à laquelle vous avez adhéré et, moi aussi, j'y ai adhéré, bien sûr. Mais, quand on atteint certaines Dimensions et qu'on regarde ça d'un peu plus haut, on a envie de rire. Mais heureusement que, comment appeler ça, cette expérience, c'est une expérience importante, malgré tout. On peut pas la réfuter parce qu'il en sort quelque chose et, heureusement, il sort toujours quelque chose d'une création mais ça sert à rien d'avoir généré tant d'énergie de dissociation, tant d'énergie de friction. Il y a des moyens beaucoup plus simples et beaucoup plus légers d'aller vers ce que vous Êtes. Déjà, de retrouver ce que vous Êtes. Alors, vous qui Êtes, bientôt, accrochez-vous et décrochez-vous, les deux à la fois, mais attention à quoi vous vous accrochez et attention de quoi vous vous décrochez. Sur ce, je vous souhaite des bons crochets et je vous dis à très bientôt. Portez-vous bien.

tiré du site
www.autresdimensions.com

Sois qui tu es!

Sois qui tu es
Accueil > MESSAGES A LIRE- Mise à jour du 24 novembre 2009 > O.M. AÏVANHOV - 1/2
O.M. AÏVANHOV - 1/2
1er novembre 2009

Et bien, chers amis, je suis extrêmement content de vous retrouver et de voir aussi que nous avons des personnes que j'ai encore jamais aperçues ici. Alors, si vous voulez bien, je viens parmi vous car nous avons eu un certain nombre de petits inconvénients durant le mois de septembre mais, depuis le mois d'octobre, les choses sont en cours et s'accélèrent grandement. Alors, maintenant, je vais pas vous parler des évènements extérieurs parce que, tout cela, vous le savez, c'est en cours de déconstruction. Nous allons nous attacher, si vous voulez bien, à parler de ce qui se passe en vous et de ce qui va se passer, pour beaucoup d'êtres humains, durant la période qui s'étale de novembre jusqu'à la fin de votre année. Le Feu de l'Amour va se manifester de plus en plus, j'allais dire, bruyamment, je dirais plutôt, puissamment, à l'Intérieur de vos structures et de vos cocons de Lumière. Beaucoup d'êtres humains vont vivre le réveil à leur réalité, à leur Vérité, en Unité. C'est-à-dire, au sein même de ce corps de personnalité que vous habitez, beaucoup de choses vont se transformer. La transformation, elle est pas une vue de l'Esprit, bien évidemment, elle concerne surtout vos structures, c'est-à-dire que vous allez être parcourus par des nouvelles Vibrations. La particularité de ces Vibrations c'est qu'elles vont être de plus en plus rapides à l'Intérieur de vos structures et de vos cocons. Vous allez sentir l'accélération, même, de l'énergie. Vous allez avoir des distorsions ou des modifications des perceptions au niveau de la Conscience, aussi bien au niveau de l'environnement matériel que de l'environnement spirituel. Vous allez devenir, en quelque sorte, de plus en plus sensibles aux radiations et aux Vibrations émises par les êtres humains mais aussi émises, d'une manière générale, par l'ensemble de votre environnement. Alors, pour certains d'entre vous, je dirais que c'est déjà habituel. Pour d'autres, ça va être quelque chose qui va être nouveau, en quelque sorte. Rappelez-vous que les énergies, les Vibrations, les Consciences que vous allez capter, percevoir et ressentir, sont extrêmement fonction de votre capacité, à vous aussi, de vibrer et de percevoir cette Vibration et surtout l'effet des différentes Vibrations, que ce soit des personnes, des environnements, des évènements qui vont survenir, maintenant, en accéléré, à la surface de cette planète. Vous devez faire attention à une chose, être attentifs à une chose, qui est d'être toujours centrés et alignés. Vous avez de très nombreuses techniques qui vous permettent d'être centrés et alignés parce que, quand vous êtes centrés et alignés, quelque soit les circonstances, les évènements, les Vibrations que vous allez rencontrer, vous allez pouvoir vous adapter au mieux de votre propre Vibration pour ce qui est bien pour vous. Et la Vibration essentielle c'est de percevoir et de capter, au moment où les énergies se modifient à l'Intérieur de vous et à l'extérieur de vous, d'en observer, non pas l'énergie elle-même (bien évidemment, c'est fabuleux de ressentir une énergie qui accélère) mais le plus important c'est de ressentir quel est l'effet que cela produit au niveau de votre Cœur et non pas au niveau de votre Conscience. Rappelez-vous que vous allez vivre des phénomènes que je qualifierais de paranormal mais le paranormal n'est pas le Cœur, bien évidemment. Alors, le plus important, quelque soit ce que vous ayez à vivre ou à rencontrer comme énergie, le plus important va être de vous centrer dans le Cœur et de savoir si ce que vous rencontrez vous correspond, bien sûr. Et c'est un apprentissage que vous allez réaliser face aux personnes, face aux situations, face aux rayonnements cosmiques et aussi face, je dirais, à des manifestations de nature particulière au sein de votre atmosphère. C'est-à-dire que beaucoup de choses risquent d'arriver au niveau Vibratoire, au niveau visuel, au sein de votre environnement et il vous faudra, au sein de cet environnement, essayer de capter quel est l'effet, non pas sur la Conscience (parce que, ça, y'en aura un) mais surtout au niveau Vibratoire, au niveau de votre Cœur. Cet apprentissage est extrêmement important pour vous de manière à vous assurer, à titre personnel, d'être toujours alignés avec votre Cœur et avec l'intégralité de vos différentes structures (physiques, éthériques et autres). Ça, c'est fondamental.Maintenant, je vous laisse la parole, si vous avez des questions.

Question : sur le plan physiologique, comment peut-on ressentir les Vibrations ?
Je suis pas sûr d'avoir capté la question. Une Vibration, elle est perçue. Elle est liée à l'activation d'un certain nombre de récepteurs au niveau même du corps physique. Maintenant, la Conscience aussi a la capacité de capter des Vibrations situées au-delà du corps : au niveau du corps éthérique, du corps mental et encore au-delà. C'est pas, à proprement parler, physiologique. C'est un processus, avant tout, lié à la Conscience. Donc je suis pas sûr d'avoir compris cette question.

Question : quelles peuvent être les manifestations physiques, de ces Vibrations ?
Et bien, ça fait comme des guilis-guilis. C'est comme si vous étiez au soleil, avec une température de 50º, sans aucune protection sur la peau. Simplement, vous sentez comme une brûlure. Vous sentez comme des rayons qui vous pénètrent mais, néanmoins, vous ne brûlez pas et, parallèlement à ces sentiments de brûlure, sans brûlure réelle, la Conscience se modifie. Si vous voulez, c'est comme quand vous êtes dans le désert et que vous avez soif, des hallucinations, sauf que, là, c'est pas des hallucinations, c'est une modification importante des seuils de perception, je dirais, conscients (de votre propre Conscience) qui captent des choses qu'elle ne captait pas auparavant. Donc, c'est un processus qui est au-delà du physiologique. Bien évidemment, vous avez des nerfs, c'est-à-dire que vous allez capter, au niveau sensitif, un certain nombre de Vibrations. Maintenant, il est important de savoir, en vous plaçant, au niveau Conscience, dans le Cœur, quel est l'effet sur vous de ce que vous captez c'est à dire de ne pas rester dans l'analyse de la perception, dans l'analyse de ce qui est vu, dans l'analyse de ce qui est perçu mais bien de regarder ce que cela fait, directement au niveau du Cœur. Est-ce que c'est quelque chose qui va vous comprimer, vous resserrer ou est-ce que c'est quelque chose qui va vous ouvrir ? Et, ça, c'est pas une vue de l'Esprit, c'est : est-ce que vous avez l'impression que la poitrine s'ouvre, se dilate ou est-ce que c'est quelque chose qui se referme. Et, ça, vous pouvez le tester par rapport à un autre être humain, par rapport à un lieu et par rapport aux énergies que vous allez rencontrer au sein de votre environnement. On va prendre un exemple très simple : vous savez, quand il va y avoir un tremblement de Terre, les animaux le perçoivent et ressentent la Vibration avant le séisme parce qu'avant un séisme, il y a une modification importante de la répartition des charges électriques, au niveau du sol. Vous savez peut-être pas mais il y a une polarité électrique entre ce que vous appelez le Couvercle du Ciel et la Terre. La répartition des charges électriques change extrêmement rapidement avant un séisme. De la même façon, si vous avez des Vaisseaux, des casseroles ou des Vaisseaux de Lumière qui interviennent au sein de votre environnement, ils modifient les charges électriques et cette modification de charge électrique que les animaux captent, vous aussi, vous êtes tout à fait capables de la capter. Alors, c'est valable pour un séisme, c'est valable pour des Vaisseaux, c'est valable pour des radiations. Si vous voulez, quand le sage montre la Lune, le fou regarde le doigt. C'est exactement le même principe. Il vous faut pas regarder le doigt, il faut regarder ce qu'on montre. De la même façon, vous n'avez pas à regarder, dans un premier temps, ce qui risque de vous séduire, au niveau visuel, ou au niveau perception : « ah, là,là, c'est merveilleux, je sens mon corps qui se dilate ». Mais vous le sentez se dilater par l'effet de l'énergie ou par une dilatation réelle du Cœur ? Donc, vous devez vous repositionner au niveau de la Conscience pour savoir ce qui se passe par rapport à cette modification de l'environnement. C'est essentiel.

Question : Est-ce que l'augmentation de la Vibration du Cœur libère l'émotionnel ?
Oui. Au début, vous avez un certain nombre de choses qui sont présentes au niveau du Cœur, en particulier des émotions. Quand vous rencontrez, pour la première fois, l'énergie du Cœur, bien évidemment, il y a des émotions parce que vous reconnectez votre propre Source et, quand vous rencontrez un être ou une énergie qui est dans la même dimension de Cœur, bien évidemment, ça peut libérer une émotion forte. Ça, c'est les premières phases mais c'est normal.

Question : lorsqu'on ne ressent plus d'émotion, ça correspond à quoi ?
Ça correspond à une grande évolution. Je ne dis pas les émotions qui sont brimées ou réprimées. C'est-à-dire que vous n'arrivez plus à ressentir d'émotions. L'émotion n'est pas le cœur, beaucoup d'êtres humains ont tendance à assimiler le Cœur à une émotion. Le Cœur est tout sauf une émotion. Le cœur est une Vibration. Dans cette Vibration, il y a un certain nombre de composants qui pourraient être assimilés à une émotion. Mais l'émotion, c'est une réaction. Le Cœur n'est jamais une réaction. C'est un état. Alors, le fait de ne plus ressentir d'émotions au fur et à mesure de votre cheminement spirituel, en particulier pour ceux qui ont suivi les Noces Mikaéliques, c'est tout à fait logique. Vous rentrez dans un état qui précède la Joie et la Joie n'est pas le plaisir, la Joie n'est pas une émotion, c'est un état d'être. Or, on ne peut pas être dans l'Être quand on est en réaction c'est-à-dire quand on est dans l'émotion. L'émotion empêche l'Être de se manifester. Donc, il est tout à fait logique qu'il y ait une épuration des émotions, que celles-ci, parfois, se manifestent mais elles ressemblent plus à une espèce, comme vous dites, pas de compassion, mais de componction, c'est-à-dire de quelque chose qui vous émeut au plus profond de l'âme mais c'est pas une émotion, c'est une reconnexion, c'est pas tout à fait la même chose. Mais globalement, oui, le développement des niveaux vibratoires plus élevés liés à l'activation du Cœur, ferme, de manière importante, les chakras qui sont au-dessous. Jusqu'à présent, l'être humain a fonctionné avec les chakras du bas. Tous, maintenant, vous fonctionnez avec les chakras du haut puisque, comme vous le savez, le travail le plus important, maintenant, c'est plus la kundalini, c'est plus la Shakti, c'est vraiment la Couronne Radiante du Cœur. Dans la couronne Radiante du Cœur, il y a la Joie, il y a la félicité, il y a la plénitude mais il n'y a pas l'émotion. Donc, effectivement, quand la Vibration du Cœur s'active, les émotions remontent à la surface, s'évacuent et disparaissent.

Question : Est-ce que l'émotion est le problème majeur de l'Humanité à l'heure actuelle ?
Bien sûr. Par peur. S'il n'y avait plus de peur à la surface de la Terre, votre monde où vous vivez n'existerait plus, tout simplement. C'est la peur qui vous maintient dans l'Illusion, au propre comme au figuré.

Question : avez-vous des conseils alimentaires pour mieux maîtriser la sphère émotionnelle ?
Alors, les émotions sont effectivement fonction de ce que vous mangez. C'est très bien décrit dans les médecines ayurvédiques c'est-à-dire que, si vous mangez des aliments de nature tamasique, c'est-à-dire lourds, vous allez vous alourdir et, quand vous êtes très lourds, les émotions sont comme endormies mais c'est pas une trans-substantation des émotions, n'est-ce pas, c'est lié plutôt à une lourdeur. Le tabac, le fait de manger beaucoup des aliments gras, par exemple, vous protègent, en quelque sorte, contre vos émotions. Mais c'est pas la même chose quand il y a une transcendance des émotions, bien sûr, vous l'avez compris. Bien évidemment, l'impact alimentaire est important, dans le sens de l'alourdissement. Maintenant, vous allez constater que si vous mangez de plus en plus liquide et léger, il va y avoir une période, peut-être, de plus grande sensibilisation au niveau émotionnel parce que vos énergies vont être raffinées et vous allez réagir aux émotions. Alors, maintenant, si vous voulez, comment dire, échapper à cet état d'émotions qui peut être marqué pour certaines personnes, il faut surtout consommer des aliments, en particulier, fruits et légumes qui sont de couleur rouge, qui contiennent des anti-oxydants parce que les anti-oxydants vous aident à lutter contre l'oxydation qui est liée aux émotions. Les émotions dépolarisent l'équilibre énergétique. L'émotion est faite pour déclencher une réaction ou une action, si vous préférez. Donc, elle entraîne une dépolarisation de toute l'électricité au niveau du corps. Donc, elle use le corps, l'émotion. Elle peut même, parfois, se cristalliser pour générer ce que vous appelez des cancers. Mais il est important de lutter contre cette oxydation. Alors, mangez des fruits et des légumes qui sont de couleur rouge ou orangée. D'ailleurs, la plupart des antioxydants qui évitent l'oxydation sanguine et cellulaire sont liés à des aliments qui sont rouges.

Question : quand une émotion forte arrive et que le mental sait qu'elle exprime la nature inférieure, quelle est la meilleure façon de dépasser ça ?
Vous avez plusieurs façons. Après une émotion forte, souvent le mental se met de la partie, tourne en boucle, n'est-ce pas ? À ce moment-là, ça sert à rien de vous dire : « je vais arrêter de penser à ça ». Vous n'y arriverez pas et d'ailleurs, vous l'avez constaté. Vous allez vous dire : « ça sert à rien d'être triste » ou quelqu'un va vous dire, en vous énervant d'ailleurs : « allez, c'est pas la peine d'être triste ou d'avoir peur ». C'est une attitude complètement stérile et qui sert à rien. Quand vous éprouvez la peur, la peur est là. Comment voulez-vous vous dire, mentalement : « je n'ai plus peur ? ». Ça ne marche pas. Et si quelqu'un d'extérieur vient vous dire de ne pas avoir peur, vous allez avoir envie d'aller mettre une baffe. C'est logique. L'important est de dériver, en quelque sorte, ce qui se manifeste. Alors, vous avez plusieurs techniques : ça peut être la respiration, ça peut être la visualisation. Ça peut être des cristaux. Ça peut être aussi les protocoles donnés par Maître Ram qui permettent de dériver l'énergie cristallisée au niveau du Cœur et de la mettre dans une Fluidité plus importante c'est-à-dire d'essayer de retrouver la Joie. La Joie, l'état d'Être, est quelque chose qui va diluer les émotions et les faire disparaître.

Question : qu'en est-il de la lignée des Dragons ? peuvent-ils être de l'Ombre, de la Lumière ?
Bien sûr, de même qu'il existe des Humains du côté de l'Ombre et du côté de la Lumière. Mais, être du côté de l'Ombre ou être du côté de la Lumière est une affiliation temporaire parce que vous êtes reliés à la Lumière. Si vous n'étiez pas, même les mauvais garçons, reliés à la Lumière, ils n'existeraient tout simplement plus. Donc il existe des Dragons de différentes couleurs, de la même façon que vous avez, au niveau énergétique, des couleurs d'âmes Humaines différentes : vous avez des âmes de couleur rouge, vous avez des âmes de couleur verte, vous avez des âmes de couleur bleue, vous avez des âmes de couleur blanche, etc, etc... De la même façon, au niveau des Dragons, vous avez plusieurs lignées : vous avez des Dragons noirs, vous avez des Dragons rouges, vous avez des Dragons verts et vous avez des Dragons Or. Les Dragons Or sont les dragons rédemptés c'est-à-dire ceux qui ont fini de jouer à l'Ombre et à la Lumière. Ils sont redevenus à leur Dimension initiale. Ce sont certainement les plus grands, maintenant (et j'aime pas ce mot, mais comment trouver ?), Défenseurs (c'est pas le mot adapté) mais disons les plus fidèles supporters de la Source. Ils n'appartiennent pas aux lignées Humaines. Ils appartiennent à d'autres lignées. Ce sont des Dracos, si vous préférez. Ils sont très puissants. Ils ont une puissance, comment dire, psychique, au-delà du mental, colossale. Souvent, entre nous, on dit : « vous mettez quatre Dracos dorés, ils vous créent un monde en cinq minutes ». Ils en sont capables et c'est pour ça, d'ailleurs, qu'ils ont mené les expériences que vous connaissez et que vous vivez. Mais les Dracos qui sont des êtres dorés ont une puissance Vibratoire qui est colossale, tout en maintenant un niveau Vibratoire capable d'aller de la cinquième Dimension jusqu'à des Dimensions très élevées. Alors, les Dracos rouges sont les Dracos qui ont été identifiés comme le Diable, dans les représentations, si vous voulez, anthropomorphiques avec les cornes, la queue et les sabots et la forme rouge. C'est Baphomet, si vous préférez, c'est Satan. Ce sont ces Dracos rouges qui ont créé le Diable sur Terre. Vous avez des Dracos, maintenant, noirs. Ce sont ceux qui servent, de façon préférentielle, les Annunakis et qui n'en ont rien à faire des Humains. Pour eux, vous n'êtes rien du tout. Et vous avez, enfin, les Dracos verts qui, eux, sont en train de vivre la transition entre l'Ombre et la Lumière. Ils sont en cours d'unification.

Question : que faire avec les personnes que l'on aime et que l'on souhaiterait peut-être voir davantage prendre notre chemin ?
Alors, cher ami, il y a une règle absolue, à ce niveau-là : vous ne pouvez forcer quiconque à vous suivre, que votre chemin soit de l'Ombre, que votre chemin soit de la Lumière. Et je dis ça, en particulier, pour les gens qui vous sont proches. Bien évidemment, sur le plan strictement humain, une Mère a tendance à vouloir que ses enfants aillent dans le chemin qu'elle imagine comme le plus Lumineux, pour elle, mais c'est une violation totale de la liberté de l'autre et une rentrée en plein dans le pouvoir. Les chocs en retour sont terribles à ce niveau-là, surtout quand on a la connaissance spirituelle des Vibrations. Alors, la meilleure chose à faire c'est surtout de ne rien faire. J'imagine, par exemple, que l'un d'entre vous, ici, découvre réellement quelque chose d'extraordinaire. Bien évidemment, vous avez envie de partager mais c'est la meilleure façon de vous mettre ceux qui n'y croient pas, à dos, et de vous faire prendre pour un fou. Contentez-vous d'être vous-même dans la bonté, dans l'Amour. Ne vous servez pas des mots. Et surtout, ne vous servez pas de votre expérience vécue pour la livrer à un autre. Imaginez que vous dites qu'il y a un vieux Croûton qui est venu vous parler de la 18ème dimension. Si vous dites ça à un psychiatre, même qui est votre frère, il va vouloir vous enfermer, n'est-ce pas et il aura raison, parce que, lui, il vit pas ça. Donc, il faut toujours vous placer, non pas de votre point de vue, mais du point de vue de l'autre. Et, surtout, comprendre que vouloir faire adhérer est déjà une prise de pouvoir.

Question : mais, si on en parle pas, des gens peuvent passer à côté de tout ça ?
La communication, aujourd'hui, doit devenir Vibratoire. Vous sortez du langage pour entrer dans le Verbe. Le langage a servi, le plus possible, l'Humanité à mentir et, aux mauvais garçons, à falsifier. La Création du langage, la Création des langues, la Création des mots, des Vibrations sonores liées au langage, sont les éléments qui vous éloignent de Dieu, disons, de la Source. Pourquoi ? C'est très simple, ça, vous le savez (et maintenant, moi aussi, je l'ai compris) puisque Tête de Caboche l'a expliqué longuement aussi : vous avez, dans le cerveau, des zones précises, vous avez des clés dans le cerveau mais vous ne pouvez pénétrer dans un autre étage tant que l'étage du dessous fonctionne. L'étage du dessous, c'est quoi ? C'est le langage. L'être humain et les méchants garçons se sont servis des mots pour tout transformer et tout inverser. Même quelqu'un que vous voulez convaincre, il n'y a pas à convaincre, il y a simplement à Être dans la Vibration. De toute façon, si l'autre est trop éloigné de ce que vous vivez, vous ne pourrez jamais lui faire vivre ce que vous vivez. Chaque chemin est personnel et vous ne pourrez jamais le convaincre par des mots. Vous risquez, encore plus, de l'éloigner de l'objectif recherché. Par contre, si vous êtes capables de rester dans le Cœur, face à cette personne, d'être dans la Vibration, mais l'autre va la capter, bien évidemment. C'est pas les mots qui sont importants. Aucune explication ne pourra faire adhérer qui que ce soit tant qu'il n'y est pas prêt. Par exemple, Tête de Caboche peut vous parler des Vaisseaux, il peut vous décrire un Vaisseau de Lumière, il peut vous dire qu'il va dans le Soleil mais, à la limite, quelle importance ? C'est pas parce qu'il vous le dit que vous allez le vivre. Et quelle importance que vous le croyez ou pas ? Strictement aucune. Cela vous éloigne de votre Cœur. Donc, l'important est de ressentir, capter la Vibration du Cœur, c'est pour ça que tout doit ramener au Cœur. C'est la même façon pour ce que vous allez voir. Quand vous allez voir apparaître des choses inhabituelles, qu'est-ce qui va vous dire que c'est la Lumière ou que c'est pas la Lumière ? Que c'est unitaire, c'est pas unitaire ? C'est pas la beauté du spectacle, bien sûr, parce que les mauvais garçons, ils sont capables de faire apparaître une apparition n'importe où. Ils peuvent vous faire apparaître un spectacle son et Lumière. Ils peuvent faire apparaître Marie, mais est-ce que c'est Marie ? C'est pas parce que vous voyez Marie que c'est Marie. C'est Marie parce que vous sentez votre Cœur qui vibre. Une extase ou une catatonie, c'est très facile à déclencher par des moyens artificiels et les autres êtres humains vont s'extasier : « mais regardez, c'est vrai » parce qu'ils sont tous dans un état de catatonie. Mais l'Ombre est aussi capable de faire cela, au niveau de votre plan. La seule différence, elle vient du Cœur. Rappelez-vous ce que disait Christ : « on juge l'âme à ses fruits mais pas à ses manifestations ». Vous avez des arbres qui ont des très beaux fruits mais ces fruits là, ils sont pas comestibles, n'est-ce pas ? Les fruits c'est réellement l'Amour, les fruits c'est l'ouverture de la Conscience et pas ce que l'on voit. L'atmosphère Vibratoire fait toute la différence. Les mots n'ont aucun sens s'ils ne sont pas accompagnés de la Vibration. Les mots (pas moi, parce que, moi, j'ai un français approximatif), par exemple, choisis par l'Archange Mikaël sont extrêmement précis parce qu'ils ont la capacité, en les lisant, donc par la lecture, de redéclencher la Vibration. C'est ça qui est important, c'est pas que les mots soient jolis. On peut vous faire des phrases très belles, très poétiques, n'est-ce pas, mais elles sont dépourvues de Vibration, même si elles ont un sens. Rappelez-vous que vous passez du langage sonore au langage de la Vibration qui est au-delà du sonore ou qui passe par des supports beaucoup plus subtils qui touchent le Cœur.

Question : comment rester centrés sur la Vibration, non les mots, avec les proches éloignés ?
Mais, chère amie, la Vibration ignore la distance. Si vous êtes dans l'Être, si vous êtes dans la Vibration du Cœur, les êtres qui vous sont reliés (parce que ce sont vos ascendants, vos descendants, des proches, des gens avec qui vous êtes en relation) vont nécessairement sentir ce que vous êtes. Il n'y a pas besoin de mots pour cela. Donc, les problèmes de la distance est un faux problème et quand il a été dit : « cherchez le Royaume des Cieux et le reste vous sera donné de surcroît », contentez-vous d'être dans le Cœur. Rappelez-vous ce qu'il vous a été dit, et redit, et redit : la Lumière est Intelligence suprême. Elle est beaucoup plus intelligente que vous. Vous n'atteindrez jamais l'Intelligence de la Lumière. Nous non plus, d'ailleurs.

Question : la connaissance de Soi reste compatible avec l'expression des Vibrations ?
Je dirais que la Vibration est Connaissance. Tant que vous restez dans la connaissance que, moi, j'appelle stérile, c'est-à-dire, intellectuelle, vous pouvez avoir la connaissance de tous les systèmes traditionnels, vous pouvez avoir la connaissance absolue de la Kabale, vous pouvez maîtriser l'alchimie, vous pouvez avoir créé de l'or, extérieurement à vous, mais c'est pas pour ça que vous vous êtes de l'Or. La Connaissance de Soi n'est pas la connaissance intellectuelle. La connaissance intellectuelle ne mènera jamais à la Connaissance de Soi. Jamais. C'est impossible. La Connaissance de Soi, c'est la reconnexion avec l'Essence de ce que vous êtes c'est-à-dire avec votre Dimension de Semence d'étoile. C'est la seule reconnexion, aujourd'hui, qui vous est demandée. Vous devez brûler tous les livres, mêmes les miens (pas les miens mais ceux qui ont été sortis de mes conférences). Tout doit être détruit. Vous êtes la Connaissance mais tant que vous projetez cette connaissance à l'extérieur, vous ne pouvez devenir la Connaissance. C'est aussi simple que ça. Tant que vous êtes attirés par une connaissance extérieure, vous n'êtes pas dans la Connaissance, vous êtes dans un jeu, mais vous n'êtes pas dans votre jeu.

Question : la Connaissance de Soi, c'est retrouver la Source, la Présence dans son Cœur ?
C'est uniquement ça. D'ailleurs, c'est pas une considération, c'est la Vérité.

Question : les approches de psychogénéalogie ou mémoires cellulaires sont encore valables ?
Il y a des êtres qui en ont besoin (d'ailleurs, les Hayoth Ha Kodesh, même, souvent, insistent quand il y a des liens à dénouer). Ce qui est important de comprendre, au niveau de ce que vous appelez psychogénéalogie ou transgénérationnel, c'est dénouer les liens, c'est-à-dire rendre la liberté aux gens. Dans ce cadre-là, c'est important. Mais, le travail, à ce niveau-là, doit être un travail Vibratoire, c'est pas nécessairement un travail de l'intellect. C'est-à-dire, c'est pas question de retrouver le pourquoi du comment parce que, même si vous retrouvez la scène (la personne elle-même ou le thérapeute, lui-même, retrouve l'évènement), l'évènement qui a créé le déséquilibre, si vous mettez le doigt dessus, ça va nécessairement se réactiver. Ça sert à rien de remettre la Conscience sur le passé. Par contre, la Conscience, elle doit être dans le présent, c'est-à-dire être conscient, attirer la Conscience sur le fait qu'il existe un lien à dénouer mais ça sert à rien d'aller remonter sur la cause première. Ça se dénoue dans le présent et, ça, c'est un acte Vibratoire. À partir du moment où une main se pose, à partir du moment où c'est fait avec la Lumière, il y a pas besoin de trouver des causes, ça se fait tout seul, parce que la Conscience, l'énergie, l'Intelligence de la Lumière, est là. C'est quand même plus facile.

Nous partageons ces informations en toute transparence. Merci de faire de même, si vous les diffusez, en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : www.autresdimensions.com.

Sil-te-plaît, pardonne moi

L'effet de vos pensées, de vos paroles

Et si nous créerions le monde autrement...

Méditation guidée

Méditer

Vibration de Saint Germain Le beau Danube bleu

Vibration du Maître ascensionné Saint Germain La valse de l empereur