Jésus a dit "Le Royaume de Dieu est en toi et tout autour de toi, pas dans des palais de bois ou de pierre"

Jésus dit "Fend le bois je suis là; soulève la pierre et tu m'y trouveras!"

www.unisson06.org/dossiers/religion/ecrits_spirituels/christianisme/evangile_thomas.htm

vendredi 10 août 2012

Message de Raphael Juste Etre : O ENFANT DE L' ETERNEL LE CORPS DE LUMIERE ET LE CORPS DE SOUFFRANCE


 


Ô enfant de l'Éternel, le corps de lumière et
le corps de souffrances

Ô enfant Éternel, toi qui en cet instant es en train de vivre une révolution, un changement incommensurable dans ta conscience de l'être, tout contribue à ce renversement. Cette prise de conscience te permettra, ainsi qu'à tous et chacun, de vivre une nouvelle réalité, non basée sur l'incompréhension et l'ignorance, mais sur la connaissance de l'être. Le soi retrouvé, il n'y a plus identification aux vieux schémas mais à la vérité oubliée jaillissant de l'ombre, de la noirceur. La vérité est enfin dévoilée et toutes les croyances véhiculées depuis l'origine de ce monde retourneront dans l'oubli, n'ayant plus aucune utilité.

Afin de mieux comprendre ce qui est en train de se produire, il est très important de comprendre ce qu'est un corps de souffrance et un corps de lumière.

À quoi peut ressembler un corps de souffrance? Comment le définir dans sa description la plus juste? Il se résume ainsi, tout ce qui n'est pas amour, tout ce qui éloigne de cette vérité, consiste à construire un corps de souffrance, il est un reflet autre que celui de la lumière. Il occasionne à celui ou celle qui s'identifie à cette image - ce corps de souffrance - un mal-être, qui provoque des émotions négatives, ce qui a une répercussion sur l'état d'être. Tandis que celui ou celle qui s'identifie au corps de lumière, vit l'amour absolu, l'amour pur, l'amour vrai. Il ne connaît plus la souffrance, les peurs, car dans son esprit, tout est clair et fluide, c'est ainsi qu'il fait jaillir en toute transparence cette vérité. Il est continuellement dans un état de grâce, car il est conscient de sa relation divine en tout ce qui est, le soi vibrant une seule fréquence, la plus élevée, l'amour dans son essence la plus pure.

Ô Enfant Éternel, ne comprends-tu pas que si tu persistes à vouloir rester dans cette identification, à ce corps de souffrance, tu restes en permanence dans cet état de mal-être. En cet instant, tu voyages à travers cette forme humaine, là où tu as mis une part de ta conscience. Je dis bien une part, car en continuant à t'identifier, à croire que tu es ce corps de souffrances, tu es fermé à la totalité, qui constitue ton réel soi. Le fait de t'identifier et de reconnaître que ce monde est le reflet de ce que tu crois et penses être, te plonge dans cet état d'être, car ce monde ne reflète pas la lumière, le véritable amour. Il a oublié son véritable soi pour construire dans l'ombre, une autre manifestation du soi qui t'éloigne de cette vérité et te garde dans l'ignorance et dans l'incompréhension.

En regardant avec les yeux du mental, de la personnalité à laquelle tu as bien voulu adhérer, te gardant dans cet autre toi, l'Ego, tout te rappelle ce faux toi, cette usurpation, cette fausse identité qui ne reflète pas ce que tu es vraiment, voilant la plus grande partie de ta lumière, de l'émanation de celle-ci, l'amour absolu. Ce qui te fait le plus souffrir, c'est ton incapacité à voir les autres dans la souffrance, les peurs et autres, car le fait de t'identifier à leur malheur ne fait que remonter tes propres mémoires, dues au passé, ou à d'autres niveaux de consciences.

Il n'y a ni passé, ni futur, il n'y a que l'instant présent. Tu vis toutes tes vies en même temps, tu ne dois plus concevoir le temps comme il se présente, mais bien une manifestation de ce que tu crois et penses être. Étant partiellement conscient, tu crois qu'il y a un passé et un futur, mais qu'en est-il en réalité? Tout se manifeste dans l'instant présent, tout bouge, l'illusion est de penser que tu vis dans ce temps, que tout est réel et a une durée de vie. Ne comprends-tu pas que cela est un concept de ton esprit, car la mort n'est qu'un passage à une autre vibration, dimension, fréquence, qui permet à l'être d'évoluer sur un autre plan, de continuer son cheminement dans la connaissance de soi.

En réalité, rien ne bouge, tout est lumière. Ce qui te donne l'impression de bouger, c'est que la lumière se manifeste et se concrétise dans l'instant présent et cela dans toutes les sphères de consciences. Ainsi tu as l'impression d'être juste dans ce corps, mais lorsque tu dors la nuit, ton esprit voyage dans d'autres réalités de consciences pour ainsi chercher des informations qui t'aident et te permettent de te faire voir ton aspect multidimensionnel. À travers ces déplacements, tu reçois des signes, des codes, des enseignements sacrés dans le but de te souvenir qu'il n'y a rien qui soit hasard et que tu es le fruit de ta propre perception. Tout est relié à toi. Tout ce qui est n'est rien d'autre que la manifestation de tes désirs. Ce qu'il te faut en cet instant, c'est la clé qui te délivrera de toute cette confusion , qui est la consultante de toutes ces expériences dimensionnelles. Ce qui t'aidera à dénouer toutes ces mémoires et à unifier tout en Un, c'est changer ton regard face à toi-même et à ce monde. Tu le vois de l'extérieur, au lieu de le voir de l'intérieur, car ce qui est concrétisé ne vient pas de l'extérieur, mais de ton intérieur.

Ta perception de ce monde est erronée. Tu ne vis point l'instant présent, car tout reflète cette autre toi, conception de ton Ego. Le fait que tu aies oublié qui tu es t'a enlisé dans ces fausses croyances. Imagine, tu t'es toi-même créé ce monde, et tout ce qui n'es pas réglé tourne autour de toi. Ces mémoires cristallisées sont les voiles qui t'empêchent de voir ta lumière. Tu te nourris sans cesse de ces émotions qui engendrent la souffrance en ton coeur. Peu importe ce que tu as été dans une vie passée, ce qui se passe en cet instant est le reflet de tout ce qui a été, et les personnes que tu rencontres tout au long de ta vie, sont le reflet de ces vies.

Regarde autour de toi, tes parents, ta famille, tes proches et tes amis, que ce soit au travail, dans les loisirs, tout ce qui t'entoure te retourne le reflet de ton corps de souffrances. La seule chose à faire est de comprendre que tous ces êtres sont là pour être libérés des liens karmiques, liés à ton corps de souffrance. En libérant tous ces liens, tu libères ainsi ton corps de lumière de ces voiles, laissant ainsi la lumière de l'intelligence amour guider chacun de tes pas dans une relation d'unicité, élevant, unifiant et guérissant tout ce qui est.

Comprends ces mots, tu es le reflet de tes propres pensées, lorsque tu ne t'associes plus à ton corps de souffrances, tu dégages ton corps de lumière. C'est ainsi que tes pensées ne sont plus voilées, engendrant un nouveau regard, un nouveau monde qui est à l'image de ce corps de lumière, exprimant en toute liberté, fluidité, cette transparence de la plus haute vibration divine, l'amour absolu.

Comprends-tu qu'en cet instant tu ressens tout le poids de ce monde, tout est lié à toi, ainsi en est-il pour chacun qui vit son apprentissage en ce monde. Le fait de te libérer de ces mémoires aideront tous et chacun. Comment est-il possible de le faire? Juste ne plus t'identifier à ce corps de souffrances, que ce monde te reflète, et que toi-même a choisis comme modèle. Tu es pure lumière, tu proviens de cette source divine qui est à l'origine de toute chose, tout est perfection.

Comprends que tout est lumière, la clé est celle-ci: vois en tout ce qui est la lumière de la perfection, ne vois plus ce monde où ces mondes dans l'imperfection.
En n'agissant pas ainsi, tu ne crées alors dans l'instant présent que cette souffrance qui gravite encore autour de ton corps de lumière, voilant ainsi ta lumière, car tu as donné ton propre pouvoir. C'est toi-même qui crées cela, créant de ce fait un corps de souffrances, un autre toi, dominé par un Ego qui cherche la lumière, tel un enfant qui se retrouve seul devant toute cette souffrance.

Le seul moyen de t'en libérer est de ne plus t'identifier, de lâcher prise de ces fausses croyances, de ne plus leur donner d'importance. Tant et aussi longtemps que tu crois et penses que cela est vrai, tu en fais ton propre monde. Il est important, Ô Enfant Éternel, de ne voir qu'avec les yeux du coeur, de voir en tout ce qui est, un seul corps de lumière, de ne voir que la perfection, la magnificence et la beauté. Cela permet aussi à d'autres êtres de lumière de se libérer de leurs mémoires. En émanant et divulguant cette simple et juste vérité, tu deviens un temple, un soleil qui brille et rayonne ces rayons de pur amour, car ton intérieur reflète cette lumière à l'extérieur, faisant de celui-ci un nouveau monde, basé sur le principe que tout fait Un, que ce tout et le Un est à ton image.

En cet instant présent, ce moment est approprié pour libérer dans sa totalité cet autre toi, ce corps de souffrances que tu as désiré, il correspondait à tes désirs. Maintenant, tu as compris sa raison d'être, il t'a fait vivre ce qu'est le non amour, délaisse-toi de ce pelage délabré pour enfin endosser ton manteau de grâce et de lumière.

Raphaël Juste Être

Tu peux diffuser et ou partager tous mes textes, sans les couper ni les modifier. je te demande juste de citer le nom de l'auteur Raphaël Juste Être

_
__,_._,___

Aucun commentaire:

Sil-te-plaît, pardonne moi

L'effet de vos pensées, de vos paroles

Et si nous créerions le monde autrement...

Méditation guidée

Méditer

Vibration de Saint Germain Le beau Danube bleu

Vibration du Maître ascensionné Saint Germain La valse de l empereur