Jésus a dit "Le Royaume de Dieu est en toi et tout autour de toi, pas dans des palais de bois ou de pierre"

Jésus dit "Fend le bois je suis là; soulève la pierre et tu m'y trouveras!"

www.unisson06.org/dossiers/religion/ecrits_spirituels/christianisme/evangile_thomas.htm

vendredi 31 juillet 2015

A propos de l'être Dieu Et Les forces du principe Père-Mère



Nouvelles révélations divines

 

A propos de l'être Dieu

Et

Les forces du principe Père-Mère

A & O : 64

 

1. Jésus arriva à une source près de Béthanie autour de laquelle poussaient douze palmiers et où Il allait souvent avec Ses disciples pour leur enseigner les mystères du Royaume de Dieu. Il s'assit là, à l'ombre des arbres, et Ses disciples s'assirent autour de Lui.

2. L'un d'eux dit : "Seigneur, depuis la nuit des temps il est écrit , Elohim (Nom de Dieu au pluriel dans Genèse de la Bible hébraïque) fit l'homme à sa propre image et créa l'homme et la femme. Pourquoi as-tu dit que Dieu est un ?" Et Jésus leur dit : "En vérité, Je vous le dis, en Dieu il n'y a ni homme, ni femme, et pourtant tous les deux sont un, Dieu est tous les deux en un seul. Il est Elle et Elle est Lui. Elohim - notre Dieu - est parfait, infini et un.

3. Alors que dans l'homme le Père est manifeste et la Mère est cachée, ainsi dans la femme la Mère est manifeste et le Père est caché. C'est pourquoi le Nom du Père et de la Mère devront être sanctifiés à part égale, car ils sont les grandes forces de Dieu et l'un n'est pas sans l'autre dans le Dieu Unique.

Le Christ, J'explique, rectifie (Le erreurs interprétations)

Et approfondit la parole :

Dans l'Esprit de Dieu, dans la Loi de la vie intérieure il n'y a pas de sexes, mais il y a la force qui donne et celle qui reçoit. J'appelle la force donatrice le principe masculin et la force réceptrice le principe féminin.

Voyez : quand Je parle de l'homme ou de la femme Je parle des deux pôles, des deux principes de la vie, du pôle donateur et du pôle récepteur, du principe masculin et du principe féminin. Dans l'homme, le pôle ou principe masculin, les forces du Père sont manifestes : le pôle donateur, appelé aussi élément spirituel créateur ou générateur, contient cependant le pôle féminin, le principe féminin, la Mère, la vie réceptrice et préservatrice. De la même façon, dans la femme, le pôle récepteur, le principe féminin, les forces de la Mère sont manifestes, et en elle qui reçoit la vie et la préserve est aussi caché le masculin, le principe masculin, donateur, le Père.

Les deux forces, les principes donateur et récepteur sont accordées entre elles. En tant qu'êtres elles sont deux et cependant un : le principe donateur et le principe récepteur et préservateur. Le principe donateur, "masculin", est constitué pour une grande part de forces créatrices et dans une moindre mesure de forces "féminines", c'est-à-dire réceptrices Au contraire le principe ou pôle récepteur dispose de plus d'aspects "féminins", c'est-à-dire maternels, que d'aspects masculins, paternels, de forces donatrices.

Voyez : l'Etre est contenu dans chaque force, qu'elle soit donatrice ou réceptrice. C'est pourquoi la femme devrait être respectée à l'égal de l'homme. Car en tous deux résident deux forces, l'élément masculin et l'élément féminin, le principe Père et le principe Mère. C'est pourquoi votre Père, qui est aussi Mon Père, est le Dieu Père-Mère. Les deux forces sont unies en Lui et oeuvrent  dans tout ce qui est. C'est cela l'Esprit impersonnel de la vie intérieure, l'amour désintéressé, la force et la sagesse.

Celui qui, dans le monde, déconsidère la femme et met l'homme au-dessus d'elle pèche contre la Loi de la vie, contre le principe Père-Mère qui est la Loi universelle.

4. Adorez Dieu qui est au-dessus de vous, parmi vous, à droite et à gauche, devant vous, en dessous, derrière vous, en vous et autour de vous. En vérité, il n'y a qu'un seul Dieu. Il est tout en tout, et toutes choses existent en Lui, la source de toute vie et de toute substance, sans commencement ni fin.

5. Les choses qui sont visibles et qui périssent sont les manifestations de l'invisible qui est éternel, pour que vous puissiez atteindre, à partir des choses visibles de la nature, les choses invisibles de la divinité. Et que vous atteigniez le surnaturel à travers le naturel.

Vous avez lu que toutes les choses visibles sont des manifestations de l'invisible, de l'Eternel. C'est pourquoi, apprenez à reconnaître dans toutes les choses visibles, la vie, l'invisible qui est caché en tout.

A l'homme qui s'efforce d'accomplir les Lois de Dieu tout sera révélé. Il contemple ce qui est caché à celui qui est tourné vers le monde : la vie qui est la force et l'Etre en tout. C'est l'héritage de l'âme, l'Esprit, Dieu qui est la vie, la substance et la forme de la vie, c'est-à-dire : Tout-en-tout.

Voyez : chaque âme doit à nouveau accepter son héritage, ce qui est invisible pour l'homme, le Spirituel-Divin. Car chaque être pur a son origine dans l'Esprit, en Dieu, et chaque âme se purifiera et retournera en tant qu'être pur à l'origine, dans l'Esprit, Dieu, dans la vie, dans le principe Père-Mère.

6. En vérité, Elohim créa l'homme à l'image de Dieu, masculin et féminin, et toute la nature est à l'image de Dieu, c'est pourquoi Dieu est les deux, masculin et féminin, non divisé, mais les deux en un, entier et éternel, dans lequel sont toutes les choses, visibles et invisibles.

7. Elles sont issues de l'Eternel et elles retourneront à l'Eternel. L'Esprit à l'Esprit, l'âme à l'âme, la raison à la raison, le sentiment au sentiment, la vie à la vie, la forme à la forme, la poussière à la poussière.

8. Au commencement est la volonté de Dieu et puis sont venus Son Fils, l'amour divin, et la fille aimée, la sagesse sainte, tous les deux issus de l'Unique Source éternelle. Et c'est de cette source que proviennent les familles des êtres spirituels de Dieu, des fils et des filles de l'Eternel.

9. Et ceux-ci descendent sur la terre et habitent parmi les hommes et leur enseignent à aimer les voies de Dieu, les Lois de l'Eternel et à leur obéir, pour qu'ils trouvent en elles la rédemption.

10. Beaucoup de peuples ont vu leurs jours. Ils se sont révélés à eux sous différents noms et les peuples se sont réjouis dans leur lumière. Et justement maintenant, ils reviennent vers vous, mais Israël ne les accueille pas.

11. En vérité, Je vous le dis, Mes douze, ceux que J'ai choisis : tout ce qui a été dit par eux autrefois est vrai, mais déformé par les fausses conceptions des hommes."

Tout ce qui est pur est en Dieu, et tout ce qui est pur vient de Dieu.
Des êtres de lumière issus de l'Eternel viennent sur la terre et retournent vers l´Eternel.

La loi d'attraction dit : celui qui vit dans l'Esprit de Dieu se meut aussi dans l'Esprit de Dieu parce qu'il a sa patrie en Lui.

C'est sous l'effet de cette loi d'attraction - ce qui se ressemble s'assemble - qu'une âme ou un homme se retrouve avec des âmes ou des hommes portant en eux des aspects identiques ou similaires afin qu'ensemble ils puissent mettre en ordre leurs péchés. Ainsi, quelqu'un d'intellectuel sera confronté à des personnes intellectuelles ayant dans leur conscience des dispositions identiques ou similaires. Une personne sentimentale rencontrera des gens sentimentaux. S'ils ont quelque chose à mettre en ordre l'un avec l'autre, leur rencontre leur en donnera la possibilité.

C'est selon le même principe que le divin retrouve le divin. C'est ainsi que des âmes et des hommes ayant des prédispositions à la vie intérieure analogues ou identiques se retrouvent pour s'aider, se servir mutuellement et développer de plus en plus la vie intérieure, la vie qui unit tout. Ainsi, la forme retrouve la forme. Car chaque forme rayonne son niveau de conscience et est irradiée par la vie intérieure afin que substance et forme puissent s'élever vers la forme spirituelle immédiatement supérieure.

La poussière se joint à la substance qui lui est identique, à la poussière, et vit en Dieu en tant que force et conscience. Dieu vit également dans le grain de poussière qu'Il incite à l'évolution et conduit vers la forme spirituelle immédiatement supérieure.

Ce qui se ressemble s'assemble. Dans le monde matériel les hommes se réunissent, les âmes font de même dans les règnes des âmes, et dans l'Etre éternel s'unit tout ce qui se trouve dans l'évolution spirituelle : minéraux, plantes, animaux et êtres spirituels de la nature.

A partir de l'Esprit éternel, du principe Père-Mère, Dieu, le Père éternel créa et crée des principes masculins et féminins, les fils et les filles de Dieu, les êtres spirituels qui provinrent et proviennent de Son amour et de Sa sagesse, de l'unique source, Dieu.

Alors que la chute parvenait pratiquement à son point le plus bas, Moi le Fils, le Corégent des cieux, Je vins sur la terre pour y apporter la rédemption aux hommes. C'est par le "Tout est accompli" que Je prononçai sur la croix dans Mon corps terrestre, Jésus, que le salut vint dans toutes les âmes. Mon héritage, la Force partielle issue de la Force primordiale se décomposa en de multiples étincelles qui pénétrèrent dans toutes les âmes. L'étincelle rédemptrice commença à luire dans chaque âme étant depuis lors pour chacune d'elle appui et salut.

Avant que Moi, le Christ, Je ne quitte les cieux pour œuvrer en tant que Jésus de Nazareth, la décision concernant Ma gigantesque et puissante Œuvre   de rédemption fut prise dans la salle du trône de l'Eternel.

Beaucoup de fils et de filles de Dieu apportèrent alors une partie de leur potentiel de lumière spirituel dans la Mission de rédemption. Ils prirent ainsi part à l'OEuvre  de rédemption. L'OEuvre de rédemption reconduit toutes les âmes. Elle les ramène vers leur intérieur, de sorte qu'après la mort du corps terrestre, l'être issu de Dieu puisse de nouveau entrer en Dieu, dans la Loi de la vie et de l'amour.

Les fils et les filles de Dieu s'incarnèrent dans différentes lignées, en premier lieu dans celle de David qui a la conduite de l'OEuvre de rédemption. Et tous sont précédés par la sagesse divine. Elle est le troisième attribut de Dieu, représenté par le chérubin de la sagesse divine, le troisième ange de la Loi.

Comme Je l'ai déjà révélé, le principe féminin porteur de la sagesse divine se trouve en habit terrestre  alors que le principe masculin est lui en habit spirituel. Tous deux, le duel spirituel féminin en habit terrestre et le duel spirituel masculin en Esprit, portent avec Moi, le Christ, la responsabilité principale de l'OEuvre de rédemption. Ils précèdent les fils et les filles de Dieu appartenant à la Mission de rédemption. Ensemble ils ont le devoir d'enseigner aux hommes le chemin qui mène à Dieu, de leur apprendre à aimer, à se tenir aux Lois de l'Eternel et à obéir en toutes choses à Dieu. C'est ainsi que les hommes retrouvent l'étincelle rédemptrice dans leur âme et la font rayonner de plus en plus. Elle est alors un flambeau qui les éclaire sur leur chemin vers l'Etre éternel. C´est le Christ de Dieu qui vit dans le Père.

C'est ainsi que cela advint et advient. Selon un ordre légitime les fils et les filles qui furent et qui sont toujours dans la Mission de rédemption s'incarnèrent dans les lignées de cette terre, le duel de la sagesse divine les précédant tous.

C'est au cours de l'ancienne alliance que les premiers contingents de fils et de filles appartenant à la Mission de rédemption vinrent des cieux vers la terre jusqu'à l'incarnation. Ils Me préparèrent à Moi, le Christ, les chemins vers les hommes. Le principe masculin de la sagesse divine - le chérubin de la sagesse divine - fut le premier qui vint sur la terre en tant que prophète pour y annoncer la venue du Rédempteur.

Sans qu'ils en fussent conscients en tant qu'hommes en habit terrestre, quelques fils et filles de Dieu furent placés aux côtés du prophète pour mettre en œuvre  avec lui dans l'ancienne alliance, ce que l'Esprit de Dieu avait prévu pour cette époque. Quand leur vie terrestre s'acheva, quelques-uns des fils et des filles de Dieu appartenant aux premiers contingents et qui s'étaient à peine chargés revinrent devant le trône du Père, dans l'Etre éternel. Le principe masculin de la sagesse divine, le chérubin, qui avait servi Dieu sur terre en tant que prophète, les précédait tous.

La Mission de rédemption reste cependant gravée comme un sceau pour l'ère nouvelle dans les deux principes de la sagesse divine, c'est-à-dire qu'elle restera indélébile jusqu'à l'accomplissement de la Mission. Il en est de même chez tous les fils et les filles de Dieu appartenant à la Mission.

Quelques-uns de ceux qui avaient quitté l'habit terrestre se rassemblèrent sur les plans de purification pour s'y préparer, en compagnie de nouveaux contingents en provenance des cieux, à revêtir une nouvelle fois l'habit terrestre. Sans cesse des contingents de fils et de filles de Dieu se rendirent à l'incarnation. Parmi eux se trouvaient beaucoup de ceux qui n'avaient pas accompli leur mission lors des premiers contingents s'étant rendu à l'incarnation.

Des charges résultèrent de leurs incarnations successives. Quelques-uns remplirent partiellement leur mission, d'autres par contre se chargèrent. Ils pénétrèrent dans les règnes des âmes et demeurèrent là en tant qu'âmes dans les domaines correspondant à leur niveau de conscience.

De nouveaux contingents de fils et de filles de Dieu continuèrent à se former pour Me préparer, à Moi, le Christ, les chemins sur la terre. Enfin, le contingent décisif pour l'OEuvre de rédemption se rassembla : Moi le Christ, le Fils de Dieu, le Corégent des cieux, J'entrais en habit terrestre et beaucoup de fils et de filles de Dieu vinrent avec Moi pour Me servir et M'aider. Beaucoup d'entre eux étaient parmi ceux qui Me suivaient. Ils s'étaient incarnés dans des familles juives et romaines. Pourtant, beaucoup de ces fils et de ces filles de Dieu s'étant déjà chargés au cours d'incarnations précédentes dans l'habit terrestre, ne saisirent pas ce qui se déroulait. Néanmoins, J'apportais aux hommes une partie de Mon héritage divin. J'étais soutenu par le Père et par les messagers de la lumière et par le peu de fils et de filles en habit terrestre qui Me reconnurent, Moi leur frère et Rédempteur, le rédempteur de l'humanité.

Après Mon retour au Père en tant que corégent des cieux et Rédempteur de l'humanité, le prochain contingent spirituel se rendit à l'incarnation. De nouveau les fils et les filles de Dieu se rassemblèrent dans les plans de purification pour s'incarner avec les fils et les filles de Dieu issus des cieux. Les précédant tous, le principe féminin de la sagesse divine vint avec ce contingent. Après la mort de leur corps ces âmes se rendirent à nouveau, soit dans les règnes des âmes, soit dans des domaines plus lumineux.

C'est ainsi que, contingent après contingent, les fils et les filles de Dieu vinrent parmi les hommes pour leur enseigner les Lois de la vie, afin qu'ils aiment Dieu, Lui obéissent, et retrouvent dans le Christ la patrie, Dieu, leur Père et notre Père. A chaque fois ils apportèrent aussi la pensée du Royaume de Dieu sur la terre, de sorte qu'elle y prit forme peu à peu : c'est le Royaume de paix de Jésus-Christ. Le principe féminin de la sagesse divine revint sans cesse avec eux, les précédant et oeuvrant  avec son duel spirituel, le principe positif de la sagesse divine, qui était et qui est en habit spirituel pour continuer à préparer les voies aux fils et aux filles de Dieu.

Depuis Ma venue sur la terre, près de deux mille ans se sont écoulés. La volonté de l'Eternel s'accomplit peu à peu dans et à travers les fils et les filles de Dieu. Ils accomplissent de plus en plus sur la terre ce qui est inscrit dans la Mission de rédemption : avec Moi, le Christ, enseigner à tous les hommes de se tenir aux Lois de la vie et de l'amour afin de devenir libres pour l'édification du Royaume de Dieu. Les fils et les filles de Dieu appartenant à la Mission de rédemption viendront et s'en retourneront jusqu'à ce que soit accompli ce que Moi, le Christ, J'ai promis : un seul troupeau et un seul berger, un seul peuple en Moi, le Christ, un seul Royaume sur la terre, le Royaume de l'Eternel.

La Mission du Fils que Je Suis, est de ramener à la maison tout ce qui semblait perdu. Cette mission est dans le cœur  de ceux qui Me servent dans l'OEuvre de rédemption.

Voyez : jusqu'à ce que l'OEuvre de rédemption soit entièrement accomplie, aussi bien sur la terre que dans les plans de purification, tous ces fils et toutes ces filles de Dieu ainsi que la sagesse divine qui les précède tous, font partie de la Mission de rédemption.

En Moi, le Christ, chaque âme retrouvera le Père.

"Beaucoup de peuples ont vu leurs jours. Ils se sont révélés à eux sous différents noms et les peuples se sont réjouis dans leur lumière. Et justement maintenant, ils reviennent vers vous, mais Israël ne les accueille pas." signifie : les fils et les filles de Dieu vinrent, précédés par la sagesse divine, aussi bien dans l'ancienne que dans la nouvelle Alliance, et ils sont aujourd'hui  parmi les hommes pour œuvrer comme pionniers pour l'ère nouvelle.

Le changement d'ère, du vieux monde pécheur à l'ère nouvelle de la lumière et de l'amour, a commencé. Peu à peu la vie en Moi, le Christ de Dieu, s'épanouira.

Parce qu'Israël ne M'a pas accueilli dans son cœur, Moi le Fils de Dieu, et n'a pas accueilli non plus les fils et les filles de Dieu qui faisaient et font partie de la Mission de rédemption, Israël et la Nouvelle Jérusalem voient maintenant le jour dans un autre pays.

12. Et puis Jésus s'adressa à Marie-Madeleine : "Dans la Loi il est écrit que celui qui quitte père et mère mourra. Mais la Loi ne parle pas des parents dans cette vie, mais de la lumière intérieure qui est en nous jusqu'à ce jour.

Le sens des mots "... celui qui quitte père et mère mourra" est le suivant : le Dieu Père-Mère est pour chaque être spirituel et pour chaque homme Père primordial et Mère primordiale. Il est la lumière inhérente en chacun. Si l'homme s'en sépare en péchant sciemment, il devient un mort spirituel. Il errera sans repos dans les ombres de son moi jusqu'à ce que son âme se réveille et atteigne la renaissance dans l'Esprit de Dieu pour s'unir à nouveau au Dieu Père-Mère.

13. Celui qui se détache du Christ, du Rédempteur, de la sainte Loi et de la communauté des élus, laissez-le subir la mort. Oui, laissez-le se perdre dans les ténèbres extérieures, car il l'a voulu ainsi et personne ne peut l'en empêcher."

Ces mots signifient : celui qui se sépare de Moi, du Christ, se sépare de la Loi éternelle, de Dieu, et de la communauté de ceux qui font Sa volonté. Il restera dans les ténèbres et sera spirituellement mort jusqu'à ce qu'il recherche la lumière du monde que Je Suis en lui.

Chaque âme et chaque homme ont la liberté d'accomplir les Lois de Dieu ou de cheminer dans les ténèbres. Puisque le corps spirituel, appelé âme quand il est chargé, est issu de Dieu, le moment viendra pour chaque âme d'accepter et d'accomplir ce qui la libère : la Loi de l'amour et de la vie. Cependant, si selon la Loi du libre arbitre, l'âme et l'homme veulent cheminer dans les ténèbres, ils devront également porter ce qu'ils ont causé dans les ténèbres : les effets de ce qu'ils ont semé.

La Loi de la justice dit : chacun a la liberté d'accepter le divin ou bien de le refuser. Mais chacun doit porter lui-même ce qu'il a créé.

Les mots "se perdre" signifient : respectez le libre arbitre de votre prochain et ne l'obligez pas même à accepter le divin qui le rend libre. Les Lois divines devraient être enseignées aux hommes, mais c'est à chacun de décider s'il veut les mettre en pratique et quand. Celui qui respecte cela accomplit la volonté de Dieu qui dit : chacun accepte librement ce qui est divin. Celui qui contraint son prochain agit contre la justice, l'amour et la liberté de Dieu.


N.B.  Pour ceux qui veulent approfondir la connaissance divine consultez  les sites internet :


 http://fr.groups.yahoo.com/group/SAGESSE-DIVINE , 

 http://fr.groups.yahoo.com/group/Chemin_Interieur

--
Joseph Russo

Aucun commentaire:

Sil-te-plaît, pardonne moi

L'effet de vos pensées, de vos paroles

Et si nous créerions le monde autrement...

Méditation guidée

Méditer

Vibration de Saint Germain Le beau Danube bleu

Vibration du Maître ascensionné Saint Germain La valse de l empereur