Jésus a dit "Le Royaume de Dieu est en toi et tout autour de toi, pas dans des palais de bois ou de pierre"

Jésus dit "Fend le bois je suis là; soulève la pierre et tu m'y trouveras!"

www.unisson06.org/dossiers/religion/ecrits_spirituels/christianisme/evangile_thomas.htm

dimanche 19 mai 2013

[SAGESSE-DIVINE] Le Christ dévoile-2ème partie



 

Le Christ dévoile
L'état des démons, ses complices et ses victimes
Deuxième partie : 12-22
Les sept lois ou principes de l'état des démons
Le premier principe démoniaque :
Crée du désordre, du bruit, crée de structure
De dominations et de formes extérieures
   L'adversaire a aussi inversé les sept forces fondamentales de Dieu, l'ordre, la Volonté, la Sagesse, la Rectitude, la Patience, l'Amour et la Miséricorde, pour les employer à ses fins. Il voulait ainsi créer son royaume et supprimer le Royaume de Dieu.
   C'est ainsi que le principe inversé de l'état des démons, des ses complices et victimes a aussi sept lois ou principes.
   Le premier principe des démons dit : Crée du désordre, aussi bien dans l'homme lui-même que sur la terre pour que Dieu ne puisse plus être perçu par les hommes.
   Fais du bruit, pour que les hommes s'orientent de plus en plus vers l'extérieur et oublient Dieu, l'intérieur le plus profond.
   Crée des institutions et des autorités qui se placent au-dessus du peuple et règnent en se laissant respecter et honorer comme des souverains  et comme des dieux.
   Crée beaucoup de cérémonies et de rites extérieurs pour que l'homme ait toujours une occasion de s'y soumettre et qu'il veille sans cesse à n'en manquer aucun de sorte qu'il reste ainsi orienté sur l'extérieur.
Crée des complices pour que la structure démoniaque  s'élargisse.
   De cette façon l'état des démons créa ainsi son règne de pouvoir sur la terre avec ses complices directs et ses victimes.
Aux complices directs il donna et il donne, suivant leurs capacités et leur niveau d'extériorisation, le pouvoir de régner sur les hommes qui courbèrent et courbent le dos devant l'obscurité, le mal, et qui se laissèrent et se laissent assujettir. C'est à cela que parvint et parvient encore l'état des démons auprès de nombreux hommes.
   Chez ceux qui critiquèrent et critiquent cette structure de domination, une mauvais conscience est insufflée, au nom de Dieu, le Très-Haut, par la menace des « tortures de l'enfer » et de la « damnation éternelle ». Par peur, de plus en plus d'hommes devinrent et deviennent des victimes, des esclaves et ainsi des hommes qui disent oui à tout.
   Pour que les hommes se tournent des plus en plus vers l'extérieur et oublient le plus profond d'eux-mêmes, le silence, la noblesse, l'existence éternelle, Dieu, un système rigide de formes extérieurs fut créé : des pratiques sacrales avec des habits et des mouvements précis  qui demandent un comportement correspondant des victimes.
   Par la pratique de telles formes extérieures, beaucoup d'hommes furent et sont détournés et éloignés du plus profond d'eux-mêmes, de la vie véritable, de l'existence éternelle. Les enfants des victimes sont programmés en conséquence, déjà comme nouveau-nés, par le baptême, les rituels et les enseignements, et éduqués en victimes, de telle sorte qu'une fois adultes ils se rallient à leurs semblables.
   Si une victime développe des capacités correspondantes, si elle émet des désir matériels importantes, et que cet homme possède la force de régner sur son prochain, de l'assujettir et  éventuellement d'en faire un esclave, il est fait de lui un complice ; car les complices s'allient toujours avec leurs semblables pour trouver d'autres victimes et rendre complices veux qui son capables de le devenir.
Les complices imposaient et imposent aux victimes des lois dont elles doivent souvent beaucoup souffrir et sous la pression desquelles elles doivent penser, parler et agir. Les complices firent de beaucoup de victimes des « serfs » et des esclaves » qui durent accomplir pour eux des travaux  très durs  et quelquefois inhumains.D'autres durent et doivent accomplir des tâches inhumaines pour réaliser ce qu'on attend d'eux.
    Malgré les plus grands efforts des démons, Dieu ne put et ne peut pas être vaincu, par l'ennemi ne put et ne peut pas pénétrer dans le Royaume de Dieu parce que son rayonnement, c'est-à-dire sa conscience, ne peut et ne peut pas l'atteindre. Par contre le rayonnement de Dieu, la vie sans frontière, pénètre tout ce qui est, même la matière la plus grossière et les règnes de domination de l'adversaire.
   L'horloge causale, le principe de Dieu inversé vers le mal, fonction encore mais la révolte du principe négatif lui a donné d'autres chiffres et un battement accéléré : L'horloge causale la roue de la réincarnation, tourne de plus en plus vite. Les conditions sur la terre s'aggravent ; les hommes deviennent  de plus en plus malades, agressifs et avide de pouvoir. La vie du moi humain sort de ses gonds. C'est pourquoi, un jour, l'horloge causale s'arrêtera pour les incarnations d'âme basses. Alors, ce « cauchemar » sera terminé.
   Voyez : par cette orientation vers l'extérieur, les hommes furent et sont de plus en plus détournés de Dieu. Quelques institutions et gouvernements de ce monde usurpèrent et usurpent le Nom de l'Eternel et Mon Nom, Christ, pour lier les victimes aux complices. C'est à partir de l'esclavage, qui fut infligé et est inflige aux hommes souvent sous contrainte et la menace des punitions les plus lourdes, que naquit et naît la haine contre les oppresseurs. La haine entraîna et entraîne la jalousie  et l'hostilité.
   De la jalousie, qui est une racine du monde humain des sensations, pensées et désirs, poussent encore des branches et des fleurs. Chacun désire et veut des choses semblables ou similaires à celles que possèdent les prétendues autorités, les riches et les gens considérés. Ces désires poussent les hommes à gravir de plus en plus vite l'échelle du succès, l'échelle de la considération, de la possession et de la cupidité.
   C'est par toutes ces vagues d'énergies négatives que se développèrent et se développent des concentrations d'énergies négatives d'une importance inimaginable. Ces énergies négatives qui s'élèvent de la terre comme de nuages sont prises par l'état des démons en contrepartie de ses services et il élargit ainsi son territoire sur cette terre. Cela signifie qu'il prend les énergies des complices et des victimes et en utilise une partie pour inciter les émetteurs, c'est-à-dire des hommes qui ressentent, pensent, parlent et agissent négativement, à commettre d'autres fautes. Ainsi, il les séduit pour qu'ils engendrent des causes de plus en plus grandes.
   Les démons utilisent le cas échéant les mêmes énergies chez les fournisseurs d'énergie, pour découpler en eux et autour d'eux ce qui est déjà actif, par exemple la haine, la jalousie, la malveillance ou les querelles. Ils dirigent leurs complices  et victimes  de telle sorte qu'ils ressentent, pensent, perlent et fassent toujours des choses identiques et similaires. C'est ainsi que le principe « Emettre et recevoir » est maintenu et développé.
   Des communications négatives sont échangées sans cesse par le principe inversé « Emettre et recevoir ». Le réseau de ces communications innombrables fonctionne comme suit :
   A partir de l'état des démons, des énergies  négatives s'écoulent vers les complices, puis des complices vers leurs victimes, et finalement, des victimes vers d'autres hommes qui pensent, vivent comme eux et aspirent aux mêmes valeurs. A partir des complices et des victimes se font en retour des communications avec des champs d'énergie, des âmes  et avec l'état des démons. C'est ainsi que se crée un potentiel d'énergie négative inimaginable pour l'homme, déclenché par les hommes innombrables qui sont orienté vers le négatif. Ce potentiel est utilisé par l'état des démons pour continuer son travail de séduction.
C'est dans le flux de ces communications que les démons font leurs « injections », c'est-à-dire qu'ils renforcent ces communications avec les énergies négatives qu'ils ont prises à leurs complices et à leurs victimes. A l'aide de ces injections dans les sous-communications, ils renforcent le monde négatif de sensations et de pensées des individus. Ils incitent ainsi leurs complices et victimes à ressentir, penser, parler et agir de manière toujours identique ou similaire. Mais il s'agit toujours d'énergies issues d'hommes qui se livrent alors en tant que complices et victimes, et c'est ainsi que les énergies peuvent leur être soutirées. 
   Moi, le Christ, je répète : Les démons n'auraient par eux-mêmes aucune énergie pour séduire les hommes s'ils n'avaient pas de fournisseurs d'énergie à leur disposition, c'est-à-dire des hommes  qui, aveuglément, sans contrôler leurs pensées, appliquent de façon négatives le principe « Emettre et recevoir. »
   Les démons excitent également le monde des désirs de l'individu pour renforcer ainsi ses passions. Ou bien ils stimulent des pensées  d'envie pour les laisser se transformer en haine et en malveillance. Dans l'état d'esprit irrité de l'homme, ils introduisent des pensées de destruction, de pillage, de guerre et de dévastation. Tout ceci commence par des injections dans les sous-communications, des pensées  et des désirs de l'individu, ainsi que dans les passions et les communications d'envie et de haine.
   Ainsi, l'état des démons s'est procuré une source d'énergie importante, à travers tous ces hommes qui consciemment ou inconsciemment sont au service des démons, soit directement comme complice ou indirectement comme victimes. C'est de la sorte qu'il instaure le désordre dans ce monde et parmi les hommes, dans les institutions et les gouvernements, dans les entreprises, sur les lieux de travail, dans les familles et parmi les parents et les amis. Les hommes se distancièrent de plus en plus les uns des autres. C'est ainsi que le Seigneur et le valet, le souverain et le serviteur entrèrent en scène.
13
Le deuxième principe démoniaque :
Renforce la volonté propre et la discorde entre les hommes
   En faisant ces injections dans les sous-communications négatives des hommes, dans leur monde de sensations et de pensées, les démons incitèrent et incitent à l'égoïsme. Les âmes liées à la terre agissent également de la même façon sur les hommes. Il en résulte séparation et discorde parmi les complices qui ont été pourvus d'honneurs, de noms, de titres et de moyens par les démons.
   Le démon veut la discorde qui entraîne la lutte pour le pouvoir. Une lutte pour le pouvoir parmi les complices est une lutte de géants. Chacun veut être plus grand que l'autre, recevoir encore plus de dignité et de titres. Chacun veut être le plus grand et chacun veut régner sur tous les autres. Ainsi, chacun se lève contre l'autre ; car chacun veut assujettir et dominer tous les autres, parce que chacun est contre chacun. Celui qui est sans scrupule et violent, qui n'écoute pas sa conscience et qui a la capacité de contraindre son prochain par la domination recevra encore plus d'énergie des démons.
   Ce qui signifie que plus l'homme est égocentrique et brutal plus il est utile à l'état de démons.Les plus faibles sont séduits,également au moyen de leurs sous sous-communications, et dirigé de telle sorte qu'ils ne lient aux complice, qu'ils se laissent infliger des contraintes et se rangent du côté des victimes.
   L'état des démons sait manipuler les siens. Il permet que les grands de ce monde échangent entre eux les choses bonnes et convoitables, les meilleurs morceaux, comme des pays, de l'argent et des biens. Même quand ils ne sont pas d'accord entre eux, l'état des démons sait les manipuler à sa guise : pour obtenir une part appréciable du grand gâteau « terre » ils accomplissent  leur devoir démoniaque : la volonté de l'état des démons.
   Les victimes sont aussi utilisées de telle sorte que les rouages du mal fonctionnent correctement ; elles servent souvent aveuglement. Pour acquérir de plus en plus de considération et de pouvoir, les complices font pression vers le « bas » sur les victimes  en les incitant constamment à faire des fautes, par exemple en leur faisant des promesses qu'ils ne tiennent pas ou bien en les flattant mais en pensant et en agissant tout autrement. Les démons et les complices  s'efforcent toujours d'atteindre le même but : gagner de l'énergie, de la considération et du pouvoir pour maintenir et agrandir leur domaine d'influence, leur territoire de domination sur la terre.
   Au cours de cette exploitation des hommes et de la terre le fossé entre les complices, les riches et les hauts placé terrestres et les victimes s'est agrandi sans cesse. En conséquence, la jalousie augmenta parmi les victimes car elles voulaient et veulent vivre d'une manière identique ou similaire à celle des hauts placés, des hommes bien considérés et des riches.
   Les victimes voulaient et veulent aussi des propriétés, de la considération et de richesses ; elles veulent aussi un lopin de terre, un petit bout du grand gâteau « terre », pour pouvoir y ériger leur maison, leur parcelle, leur propriété, comme les grands et les riches. Pour parvenir à la réalisation  de ce qui est dans leur monde de désirs, elles se placent en position de subalternes par rapport aux supérieurs. Elles courbent le dos  et font pression à leur tour vers le bas pour pouvoir réalise leur : un lopin de terre, comme preuve de valeur de soi-même. Pour y arriver elles épargnèrent et épargnent, endurent des privations pour faire leur propre nid, pour être propriétaire.
   Le petit moi en volait et en veut toujours plus. C'est pourquoi il suit ses modèles, ceux qui sont bien en vue et les riches de ce monde.
   Peu parmi ceux qui sont orienté vers le monde ont connaissance des valeurs intérieures. Pour beaucoup d'entre eux la vie consiste à acquérir des choses extérieures.
   Plaisir et jouissances se renforcent, surtout quand il s'agit de conquérir la femme o l'homme de son prochain ou d'avoir plusieurs femmes ou plusieurs hommes en même temps. Ils furent et sont comme des serfs  qui servent les corps de ceux qui les tiennent.
   Tout ceci augmente l'égoïsme, la volonté propre qui lie. Cela .signifie que ce qui m'appartient est à moi, et que je lie à moi par tous les moyens possibles, et en conséquence cela me force aussi à le défendre, et si c'est nécessaire avec des cris de guerre et des armes.
   Les victimes aussi furent contaminées par ce comportement ; elles firent et font la même chose. Des hommes se lient à d'autres hommes en fonction du principe : ceci est à moi, et cela est à toi. Des hommes se lient à l'argent et aux biens, au lopin de cette terre acquis suivant le principe : ceci est à moi et cela est à toi.
   Ces liens à l'égard des hommes et des choses conduisent à la malveillance, à la jalousie, aux querelles et à la haine. C'est ainsi que naissent de plus en plus de discorde qui peuvent aboutir à des guerres.
   A l'occasion de manifestations d'hostilité et de querelles beaucoup de négatif es ressenti, pensé et exprimé, c'est-à-dire qu'il se produit des émissions et des réceptions négatives. C'est ainsi que naissent d'autres sous-communications négatives qui à leur tour peuvent être utilisée pour des injections.
   L'intention fut et est toujours que celui qui domine le monde matériel reçoive assez d'énergie pour trouver de nouvelles possibilités de séduire de plus en plus d'hommes et puisse ainsi maintenir et agrandir son territoire.
   Les complices et les victimes sont alors les sources d'énergie des démons. Le désordre dans et autour des hommes, les querelles entre les conjoints dans les couples, dans les familles et sur les lieux de travail ainsi qu'entre et parmi les peuples fournissent autant d'énergies négatives correspondantes. Et de même, les excès causés par les désirs, par les passions, par la volonté de posséder une propriété, d'être quelqu'un et d'amasser des richesses, stimulent la volonté propre et libèrent ainsi e de plus en plus d'énergies négatives.
   Chez beaucoup d'hommes, les démons ont atteint ce qu'ils voulaient : beaucoup d'entre eux ont créé leur petit monde fait de sensations, pensées, paroles et actions, de désirs, d'aspirations et de passions, d'intransigeance, de jalousie, des querelles, de haine et de malveillance. Chacun a tissé la toile du petit monde de son moi et ne fait que tourner autour de lui-même, dans son propre monde de pensées et de désirs. Il ne pense qu'à lui et que pour lui. Il ne veut quelque chose que pour lui-même. Il ne travaille que pour lui-même et finalement il ne parle que de lui-même.
   Le monde petit et bas de son moi est ainsi. C'st enveloppé dans ce cocon négatif que vit et végète un tel homme. Il a complètement oublié son prochain, son semblable, à moins que celui-ci ne puisse lui rendre un service, c'est-à-dire accomplir à sa place ce que lui-même ne veut pas faire. Et si son prochain ne veut pas le faire, alors il sera injurié, dévalorisé et finalement oublié. Celui qui exige ne porte de l'intérêt à son prochain que tant que celui-ci accompli sa volonté ; sinon, il sera à peine considéré. C'est ainsi qu'agit le principe de démons « sépare, lie et domine ».
14
L'organisation des domaines de la chute
   Au début de ces agissement, c'est-à-dire au début de la chute les être de la chute n'imaginèrent pas qu'un jour, par leur comportements contre la Loi, chaque âme et chaque homme se créeraient son propre monde et que finalement la somme de tous les comportement erronés engendrerait un ordinateur causal puissant composé des quatre plans de purification. A ces quatre plans de purification les trois plans  de préparation vers l'Absolu.
   Il en est en dehors de l'Etre éternel comme au ciel : chaque plan est contenu dans l'autre. C'est pourquoi, en dehors de Etre éternel, de l'Absolu, il y a aussi sept fois sept plans. Ils contiennent  d'innombrables astres constitués de matière grossière ainsi que d'innombrables manifestations vibratoires provenant d'astres de substance plus fine, mais qui n'ont pourtant pas le degré absolu de vibrations des cieux.
   L'ordinateur causal, les quatre plans de purification, enregistre la totalité du négatif qui s'est passé et se passe sur la terre et en chaque individu.
   Moi, le Christ, Je répète pour une meilleure compréhension :
   L'Etre éternel comporte sept fois sept cieux, de même les domaines de la chute sont constitués de sept fois sept plans. Ce sont les quatre plans de purification et les trois plans de préparation ; dans chaque plan tous les autres sont contenus en tant que sous-régions : les plans de purification de l'ordre, de la volonté, de la sagesse et de la rectitude et les trois plans de développement de la patience, de l'amour et de la miséricorde.
   Dans les quatre plans de purification vivent les âmes qui n'ont pas de corps terrestre. Selon le degré de sa charge, une âme sera attirée par le plan ou la planète qui correspond à sa vibration, car ce qui se ressemble s'attire toujours. Dans les trois plans de préparation vers l'Absolu vivent les âmes  spirituellement développées afin qu'elles apprennent à appliquer de nouveau la Loi de l'amour d'une manière universelle.
   Voyez : celui qui n'accomplit pas la volonté de Dieu vit dans la volonté propre et accomplit la volonté des démons.
15
Le troisième principe démoniaque :
Oublie les principes éthiques –
Aspire au savoir – Soumets la terre à ta volonté
   Le troisième principe démoniaque dit : aspire au savoir, à l'intellect. Oublie les sentiments et les principes éthiques. Entraîne ton intellect pour que ta vie t'apporte le succès.
   Ne t'occupe que de l'extérieurs car seule la matière existe. De même l'intérieur de l'homme n'est composé que de nerfs, de muscles, d'os, de tendons, de ligaments, de vaisseaux et d'organes, c'est-à-dire en tout et pour tout de cellules. Pour celui qui est orienté vers le monde, seul existe ce qu'on peut voir, peser et mesurer.
   Les démons furent et sont ingénieux : ils instillent leur programme, et leurs complice et leurs victime dansent. Il « dansent autour du veau d'or », autour du moi humain. Ils recherchent l'argent, les biens et la considération.
 D'autres injections des démons dans les sous-communications des hommes  sont les suivant :
tu gagneras au plus vite de l'argent, des biens et de la considération en étudiant, en analysant et en améliorant pour le bien-être de l'humanité ce que tes ancêtres ont déjà exploré et présenté comme trésors extérieurs.
   Les hommes assujettis obéissent. Ils croient penser par eux-mêmes, mais en réalité on pense à travers eux.
   Tout ceci nécessite de l'énergie. Les démons la donnèrent et la donnent, et les hommes assujettis obéissent : soumets la terre à ta volonté.
   Mais les victimes qui pensent encore en petites parcelles ont aussi leur ambition et veulent également s'élever au dessus de leur rang. Elles veulent faire comme les soi-disant grands. C'est pourquoi, souvent, au moins un membre de la famille doit aller à l'université pour être l'orgueil de la famille.
   Les hommes assujettis commencèrent à faire des recherches, à étudier, à analyser et ils obtinrent des succès ; car ce qui fut le chariot à bœufs ou à chevaux est maintenant ce qui a été nommé train, automobile, avion ou paquebot transocéanique.
   Les démons instillent leur programme et beaucoup d'hommes obéissent : pour honorer tes ancêtres et toi-même va dans des lieux d'apprentissage, dans ce qui est appelé des université afin d'y acquérir la base intellectuelle et le savoir nécessaire pour devenir un inventeur, un scientifique, un théologien ou autre chose, un penseur qui décortique tout, qui découvre les secrets les plus cachés de la terre et de l'univers. Ensuite, soumets la terre à ta volonté, découvre et recherche les autres secrets de la terre et ses trésors encore cachés, et invente les machines nécessaires pour les extraire et les transporter.
   C'est ainsi qu'apparurent ce qui a été nommé des tours de forage et des installations d'extraction, pour y extraire les trésors de la terre, les matières premières. De grandes entreprises ainsi que des fabriques dans lesquelles les richesses  naturelles sont transformées en de nombreuses choses négatives virent et voient le jour. Des centrales nucléaires et des centrales thermiques virent  et voient le jour. Pour tout ceci, des machineries gigantesques et des quantités de matières premières et d'énergies correspondantes sont nécessaires.
   Il sera possible – c'est ce qui fut et est insufflé à partir des sources d'énergies des démons –de conquérir aussi les astres et de soumettre l'espace à la volonté personnelle. Les inventeurs et les scientifiques commencèrent à danser autour du veau d'or et autour des démons qui leur donnaient les impulsions et les énergies pour réaliser cela.
   C'est ainsi qu'apparurent et qu'apparaissent des avions, des fusées, des satellites, des vaisseaux aérospatiaux et ce qui est appelé des stations orbitales. Il se développa et se développe également des centres de recherche importants dans lesquels ceux qui sont attaché au monde usent leur matière grise et programment leur intellect avec leurs idées en vue d'accomplir le prochain pas : l'espace.
   C'est ce que les démons injectent, et bien plus encore, et les hommes tombent dans le piège. Les conquêtes des inventeurs et des scientifiques plaisent aussi beaucoup aux victimes et elles les soutiennent de leur mieux financièrement pour que les intellectuels, les penseurs, puissent continuer leurs œuvres. Ceux-ci deviennent célèbres, riches et respectés de hommes, et sont même considérés comme bienfaiteurs de l'humanité. Ils font des recherches et inventent toujours quelque chose de nouveau pour rendre la vie apparemment plus agréable et plus belle sur la terre. En même temps, ils inventent leurs matériels de combat avec lesquels la vie terrestre peut être détruite.
   C'est de cette façon que les démons choissent leurs instruments adéquats parmi les hommes  et leur injectent le principe inversé qui est contre Dieu : sois intellectuel, aspire à ce qui est extérieur au lieu d'être sage, réfléchi et orienté vers l'intérieur.
   Dans tout ceci, le principe de Dieu est inversé.
   Dieu dit aux Siens : « assujettisez-vous la terre » ; le grand Un universel voulait dire par là : Respecte et estime la vie de la terre qui est un organisme vivant qui te nourrit, ô homme. Respect et estime la vie sur la terre, car les animaux, les plantes et les minéraux veulent servir ce qui est noble, ce qui est pur en toi. C'est pourquoi, que ton cœur soit pour et avec le grand organisme terre ! Chaque forme de vie a des sensations, et en toi tu portes l'essence de toutes formes  de vie, de tout ce qui Est. Alors, respecte l'organisme gigantesque qu'est la terre et, en tant qu'homme, tu possèderas tout ce dont tu as besoin, et tu te porteras bien sur terre.
   C'est ceci le principe de Dieu.
   Le message suivant de Dieu fut également inversé par les démons. Dieu dit aux Siens : « Au plus profond de toi est la richesse de l'infini, la plénitude de l'univers.
   Si ton âme atteint le degré de la pureté de la Vie intérieure, elle rayonne la pureté, la richesse et la plénitude. Alors sur la terre, tu possèdes tout ce dont tu as besoin, pas seulement pour ton bien-être personnel, mais aussi pour le bien-être de tous, car tu es un enfant de l'infini et un héritier de tout ce qui Est.
   Tu n'as besoin de rien pour toi-même, pour mettre en valeur ton moi vil, car tu possèdes tout, parce que tu es tout en tout ».
   Le démon, en utilisant la vérité, les Paroles de l'Eternel, dit : Dieu veut que tu soit riche et célèbre, que tu vive dans la plénitude et que tu ailles bien. C'est pourquoi, émet les images de tes désirs : richesse, célébrité, pouvoir et bien-être. Plus tu pourras obtenir pour toi personnellement un morceau du grand gâteau « terre », mieux tu te porteras.
   De la manière dont tu produis une information, c'est-à-dire dent tu l'émets, tu recevras également. Emets, et émets encore, et intensifie tes désirs dans tes sensations et pensées. Ce que tu portes dans le monde de désir de tes sensations et de tes pensées te sera donné. Je te le donnerai, tu y as droit car tu es un enfants de l'univers ».
   Moi, le Christ j'explique : Celui qui se laisse séduire de telle façon recevras de l'état des démons ce qu'il émet et ce qui est dans ses sensations et ses pensées ; cependant il deviendra également assujetti et dépendant.
   Ces injections sont faite pratiquement sans que l'on s'en aperçoive car si le démon a la voix « douce », il ne pense cependant qu'à lui : « Je te donnerai tous les trésors de se monde si tu tombe à genoux et m'adores en tant que Dieu et donateur ».
   Dieu est le Dieu impersonnel et donne aussi aux Siens d'une façon impersonnelle, selon le degré de pureté de l'âme. Il ne donne pas à un homme en particulier pour son bien-être personnel, Il donne pour tous à travers lui, d'une manière impersonnelle. Chacun reçoit de Dieu autant qu'il lui est possible d'assimiler et de communiquer en fonction du développement de sa conscience spirituelle.
   Aucun homme ne devrait se lier à sa richesse, à l'argent et aux biens. Cela est démoniaque non divin.
16
Dieu ne peut pas être étudié
   Les démons utilisent même la nostalgie de l'âme encore éveillée. Ils injectent aux hommes cherchant Dieu avec leur intellect, qu'ils devraient par exemple « étudier Dieu ». Plus d'un homme croit qu'en étudiant la théologie, il peut comprendre et faire l'expérience de Dieu, de ce qu'il est en vérité.
   On ne peut pas étudier Dieu. C'est pourquoi il faut se demander : Quel est le dieu étudié ? Certainement pas le Père éternel, sage et bon par dessus de tout, le Créateur du ciel et de la terre, le Père éternel qui n'incite pas Ses enfantes à L'étudier et apprendre ce que les hommes ont pensé sur Lui pendant 2000 ans.
   Il voudrait conduire Ses enfants vers le silence et le recueillement, vers la réflexion et l'amour désintéressé, vers l'ordre et la volonté désintéressée, vers la sagesse divine et l'Etre qui est en toute chose, et ainsi vers l'unité avec tous les hommes, animaux, plantes et minéraux oui, avec l'univers tout entier.
   Dieu dit aux Siens : Sois la sagesse issue de Moi. Que le plus grand parmi vous soit le plus petit.
   Dieu dit aux Siens : Ceins-toi de vertu, de l'éthique et de la morale divine, et sois un frère, une sœur parmi les frères et le sœurs.
   Dieu dit aux Siens : Vis avec la nature et tu vivras en Moi, et en vérité tu te portera bien sur la terre et également en tant qu'âme au-delà de la terre.
   Dieu dit aux Siens : Après cette existence terrestre, tu entreras au cieux, dans l'Etre en Moi, Dieu, selon ton développement spirituel.
   Qu'est-ce que ces mots de l'Eternel ont à voir avec la théologie ? On ne peut ni faire des recherches sur Dieu. Ce qui est étudié n'est jamais Dieu mais correspond au principe inversé : vouloir être comme Dieu ou comme Son représentant.
   Le sage véritable, ce n'est pas l'intellectuel : le sage véritable est celui qui repose en Dieu. Dieu ne peut pas être étudié, on ne peut que faire l'expérience de Lui.
   Celui qui aimerait faire l'expérience de Dieu doit suivre le chemin de l'auto-reconnaissance vers l'expérience de Dieu. Ces pas se font de l'extérieur vers l'intérieur. Que celui qui veut suivre le bon Berger se distancie du délire de ce monde et chemin vers l'intérieur, et se voit lui-même comme un temple de Dieu.
   Et celui qui maintient pur son propre temple n'a besoin ni de temples extérieurs, ni de dogmes, ni de rites ou de cérémonies. Il habite dans le Tout-Saint, en Dieu, et sera conduit par Dieu. Ses sensations sont nobles et pure ; ses pensées  entrent de plus dans le courant de dieu pour devenir de perles dans l'océan qui sont alors Ses impulsions, Ses Paroles.
17
Le quatrième principe démoniaque :
Sois intransigeant – Impose-toi –
Défends ton moi avec obstination
   Le quatrième principe des démons dit : Soi intransigeant, impose-toi, et défends ton moi avec obstination.
   Le démon émet dans son territoire, et les siens reçoivent et obéissent : Impose tes désirs et ta volonté avec persistance et dureté et sois conscient que tout ce que tu as étudié au cours de longue années est la vérité. C'est pourquoi, reste conséquent envers ton prochain, car tu sais mieux que les autres.
   Défends tes intérêt et combats, si possible avec les armes , pour te défendre  et défendre ton bien personnel. Bats-toi contre tous tes ennemis, et si tu crois que ta patrie est menacée, va au combat pour la défendre. Le démons appelle « patrie » le territoire des ténèbres.
    Voyez : celui qui pendant longtemps, éventuellement de années durant, prêta son oreille et sa bouche à l'adversaire à lui prêter, se vend à lui et devient un instrument des ténèbres.
   Plus l'homme est hors de lui en ayant des agressions, des passions et des désirs passionnels, ou plus il est dominé par l'orgueil, le rejet de son prochain, le besoin de se faire valoir et la soif de posséder, plus vite il sera entourer ou habité par des âmes basse e liées à la terre. Un tel homme n'est alors plus lui-même. Ce n'est pas non plus son âme qui agit à travers de lui ; ce sont des autres âmes, des âmes liées à la terre, dans lesquelles éventuellement des traits démoniaques sont actif. Elles pénètrent à travers l'homme, elles entrent et sortent de lui, « dans sa maison », quand elles le veulent.
   C'est ainsi que l'homme est devenu un jouet des forces négatives. Il est alors influencé au moyen de son monde de sensations, des pensées et désir, au moyen de son orgueil, de sa haine, de ses passions, de la jalousie, de l'hostilité et des querelles , au moyen de ce que ne pas encore mis en ordre entre lui et son prochain. Ces communications sont alors influencées ou occupées par des âmes.
   Au cours du processus de la chute, le moi vil fit et fait « une culbute » pour ainsi dire : celui qui est « hors de lui », et  n'est plus « en lui », et celui qui est hors de lui laisse sa maison, son corps, à d'autres forces. Poussé par le désir de pouvoir et l'ambition, par l'envie, la cupidité et le désir d'être et d'avoir tout, beaucoup d'hommes se battent pour arriver à la considération, à la richesse  et au pouvoir. C'est ainsi  que beaucoup d'hommes qui ne sont plus maîtres d'eux-mêmes arrivent à la tête d'un peuple. Beaucoup  d'entre eux croient même fermement faire quelque chose de bien en appelant au combat contre d'autre peuples, en pénétrant de force dans des pays avoisinants et en les pillant, en faisant des prisonniers, en les punissant ou même – avec cris de guerre proclamant que ceux-ci sont leurs ennemi – en les assassinant.
   Une autre catégorie d'hommes assoiffé de pouvoir s'octroyèrent et s'octroient le droit de christianiser de force leur prochain ou de lui imposer le cachet d'une institution ecclésiastique, avec tout ce qui s'en suit, et baptisant les nouveau-nés. Beaucoup de ces dirigeants aveuglés qui sont à la tête d'institutions religieuses n'hésitèrent pas et n'hésitent pas à parler de paix pour parvenir à leurs fins belliqueuses.
   Tout le bruit fait autour de la paix est dangereux si l'homme n'a pas la paix en lui-même, ni dans sont entourage, et s'il vit en discorde perpétuelle avec son prochain, voir avec des peuples  tout entiers. Car alors, en réalité, il veut tout autre chose, ou bien ceux qui le possèdent veulent faire autre chose à travers lui.
   Les démons injectent d'autres impulsions à leurs complices et victimes : Impose tes desseins avec obstinations et conséquence et lie ton prochain avec ce qu'on appelle des contrats de location, des baux ou autres pendant de longues années. C'est seulement de cette façon que toi te ta famille vous serez en sécurité.
   Voyez : l'état des démons dominera ses assujettis jusqu'à ce que ceux-ci se dressent contre lui par la connaissance d'eux-mêmes ou bien jusqu'à ce que les complices et les victimes  soient incités à réfléchir par une maladie ou un coup de sort.
   Dès que le complice ou la victime n'est plus en mesure d'agir ou bien dès que le corps  humain maltraité est atteint par une maladie, alors l'état des démons  ne donne plus d'énergie à cet homme. Il le laisse à son destin. Et il ne s'occupe nullement de savoir si ses complices ou ses victimes l'ont servi ou no.
   Il y a vraiment beaucoup d'instrument de ténèbres. Quand le corps physique d'un tel instrument meurt, l'âme appartient d'abord à l'état des démons. Car c'est lui qui a aidé l'homme à arriver au pouvoir, à la considération, à la gloire, à la richesse  ou au succès. Pour l'âme, cela signifie qu'elle est dans les mains des démons et de leurs complices.
   Une des nombreuses règles de l'état des démons  di ceci : Je t'ai prêté de l'énergie, maintenant redonne-la moi en te vouant à moi dans une autre incarnation. Une âme liée au monde et à l'état sera alors pilotée par les démons vers une nouvelle incarnation avec une mission satanique précise. L'homme doit accomplir cette mission dans ce monde dès qu'il a atteint l'âge de discerner le bien du mal. Alors, il est un instrument des ténèbres et doit servir les démons pendant vingt, trente, quarante ou encore plus d'années terrestres, et cela s'il ne rebrousse pas chemin avec conséquence en retransformant le principe satanique « sépare, lie et domine » avec ma force, la force du Christ.
   Si l'homme se tourne vers Moi, le Christ, il prend peu à peu le Chemin Intérieur vers la vie véritable et appliqué le principe éternel : « Unis et sois ».
   L'état des démons  et ses complices ne respectent pas les principes divins de la bonté et de la patience.
18
Le cinquième principe démoniaque :
Sois insatisfait – Pousse les autres et toi-même à la suractivité
Vois ce qui est mauvais dans ton prochain
   Le cinquième principe démoniaque dit :
   Sois sans arrêt  insatisfait ; force, chasse et poursuis ton prochain de tes pensées  et sensations négatives. Pousse-le constamment à être suractif pour que lui aussi reste dans un état de tension continuelle, d'activité fiévreuse  et de stress, et pour qu'il soit également impatient avec ses semblables.
   Les démons émettent leurs impulsions dans ce monde et ceux qui leur sont assujettis obéissent :
   Stimule la suractivité en toi, également chez les subordonnez et chez ceux que tu a liés à toi car le temps pendant lequel tu peux acquérir ce que tu désire pour maintenant et pour tes vieux jours, est précieux. Et si tu l'as acquis en suffisance pour toi personnellement, alors lorsque tu seras plus âgé tu pourras jouir tranquillement de ce que t'es construit.
   Les démons émettent dans ce monde et beaucoup obéissent :
   Vois ce qui est mauvais dans ton prochain, car tous sans exception ne veulent qu'une seule chose : t'opprimer, t'exploiter et éventuellement te ravir ce que tu as acquis à la sueur de ton front. C'est pourquoi ne t'occupe pas de la bonté et de la patience qui sont des « faiblesses ». Ne sois pas un faible, sois viril ; combats pour défendre tes intérêts et pour être  une personnalité respectable.
   Les démons continuent à émettre : et si quelqu'un de bonne foi croise ton chemin, quelqu'un qui croit à la bonté et à la patience, manipule-le avec ton esprit cultivé et raffiné en parlant d'une façon « doucereuse » et en pensant « aigrement » pour le tromper, car il ne connaît pas, n'entend pas et ne voit pas tes pensées.
19
Le rayonnement renforcé du soleil Central Primordial
Un acte de grâce de Dieu
   Voyez : c'est avec de telles méthodes que travaille Mon adversaire. Mais les bras du Père éternel et Mes bras aussi, ceux du Christ, vont plus loin. Ils vont jusque dans ce monde pour en faire sortir tous ceux qui sont de bonne volonté. Par contre les bras de démons ne vont pas jusqu'aux cieux ; ils n'atteignent pas non plus les plans de préparations dans lesquelles vivent les âmes spirituellement développées pour se préparer aux cieux, à l'Etre éternel. Les bras des démons interviennent encore parfois dans le troisième et le quatrième plan de purification, mais pas au-delà. Les quatre plans de purification sont la roue de la réincarnation. Et c'est dans ses rayons que les démons ont leurs bras.
   Peu à peu, il leur est de moins en moins  possible de se servir des âmes et des hommes parce que la terre se purifie du mal, du principe démoniaque. Il s'en suit que de moins en moins d'âmes lourdement chargées peuvent s'incarner. La roue de la réincarnation tourne encore très vite parce que la Force primordiale rayonne plus intensément pour donner aux âmes lourdement et très lourdement chargées, la possibilité de se purifier plus vite en tant que hommes. Ceci est encore un acte de grâce de l'Eternel pour Ses enfants, qu'ils soient démons, complices ou victimes.
   Ce rayonnement intensif de la force primordiale et la rapidité de la roue de la réincarnation sont une possibilité pour les âmes et les hommes, et aussi pour les démons, de rebrousser chemin pour retourner en peut de temps vers Dieu.
   Cependant pour l'état des démons cela veut dire qu'il ne peut encore agir que d'une façon limitée pour piloter ses complices et ses victimes. La vitesse de la roue de la réincarnation entraîne la mise en activité des causes en cycles plus courts ; c'est ainsi que de plus en plus d'hommes deviennent malades. La maladie et la souffrance aident plus d'un homme à se reconnaître et l'incitent à rebrousser chemin dans sa pensée et sa vie
   Ce rayonnement plus intensif du Soleil Central Primordial éveillé de plus en plus d'hommes et d'âmes à une vie spirituelle, divine. Ils voient alors qu'ils doivent se séparer de l'adversaire par une vie tournée vers Dieu et par l'accomplissement des sept forces fondamentales de la Loi de Dieu, de l'ordre à la miséricorde.
   C'est pourquoi, de plus en plus d'hommes suivent le Chemin vers l'intérieur, Ils s'efforcent à l'aide de Ma force, de la force du Christ, d'inverser à nouveau les sept principe fondamentaux  inversé pour se rapprocher ainsi de la source, des sept forces fondamentales des cieux. Peu à peu, ceux qui cheminent  sur le Chemin Intérieur arrêtent d'émettre négativement, et ainsi ne reçoivent plus rien de satanique.
   Le monde matériel croit arriver à son apogée, à l'unification des peuples. Mais cette immense action forcée des ténèbres n'est cependant que l'ultime essai de remettre le grand bateau « monde » sur son cap. Cette action n'est qu'extérieur, et n'est pas fondée su une base intérieur, la base de la paix et de la communication véritable.
   Néanmoins pendant ce temps l'ordinateur causal rayonne ses données, les causes, et la roue de la réincarnation dirige encore vers l'incarnation beaucoup d'âmes qui accèdent à l'auto-reconnaissance et rebroussent chemin. Ce rayonnement renforcé de la Force primordial est la bonté, la douceur, l'amour et la patience de l'Eternel en Moi, le Christ, pour que toutes les âmes et tous les hommes puissent jusqu'au dernier moment retourner vers la liberté et la beauté de Dieu.
   L'amour, la bonté et la patience de Dieu sont sans limites. Tout ce qui est pur se donne et se penche avec amour vers ce qui est encore impur pour qu'il se purifie, pour qu'il devienne désintéressé et bon et retrouve l'origine, l'amour désintéressé.
20
Le sixième principe démoniaque
L'amour de soi-même rend heureux
   Le sixième principe démoniaque dit : L'amour de toi-même t'apporte bien-être et bonheur. Plus les hommes qui t'aiment personnellement sont nombreux, plus tu seras heureux.
   Les démons émettent les impulsions suivantes dans ce monde :
   Que l'amour de toi-même devienne l'aimant le plus fort parmi tes désirs personnels. C'est ainsi  que tu lies à toi les hommes que tu attires. Ils t'aimeront alors comme tu le veux.
   Dans l'union corporel tu trouves ce dont tu as besoin, l'amour. Dans la vie sexuelle tu obtiens le sommet de l'amour. Plus tu intensifies l'amour corporel, plus tu seras heureux.
   Ne crois pas les hommes sentimentaux qui parlent d'un amour désintéressé. L'amour qui se donne d'une façon désintéressé est suspect. Seuls les faibles tombent dans ce piège. C'est pourquoi ne sois pas faible. Prends l'amour ; tu en as besoin pour ton bien-être terrestre.
   Avec leurs injections dans les sous-communications du désordre, de la volonté propre, de l'intellect, de la valorisation, de l'impatience, du stress, de l'animosité, de la haine ou de la jalousie, les démons tendirent et tendent le système nerveux de l'homme comme la corde d'un arc. Et à chaque défaillance de l'homme le démon renforce la peur de faillir, et chaque victoire sur son prochain il renforce les sentiments de grandeur, d'héroïsme, de bravoure et de fierté. Qu'il s'agisse de faiblesse de l'homme ou de force apparente, de victoires, d'héroïsme ou d'animosité, de querelle, de stress, de jalousie ou de dévalorisation, le démon utilise tout pour tendre de plus en plus le système nerveux de l'homme, afin que l'homme se détente de plus en plus souvent dans la jouissance.
   C'est aussi de cela que résulte l'amour corporel et égoïste : L'homme prend une femme pour satisfaire ses désirs de jouissance et la femme prend un homme pour satisfaire ses désir de jouissance. La satisfaction de leurs désirs de jouissance, c'est qu'ils appelaient et appellent alors amour. Cet amour égoïste dégénère à son tour en volonté de possession, d'être et avoir. L'amour égoïste peut parfois être très doux, parce que l'homme obtient pour lui-même ce qui sert son amour égoïste, l'amour de son moi.
   Beaucoup d'hommes sont avide d'obtenir l'approbation et aussi de chercher à s'appuyer sur leur prochain. Celui qui satisfait leurs désirs  sera aimé d'eux autant que l'amour de leur moi le permet : ils flatteront l'homme et feront ce que celui-ci leur demande. C'est cela l'amour égoïste ou l'amour de soi-même, mais pas l'amour désintéressé, l'amour de Dieu.
   Quel est cet amour qui ne recherche que ses semblables et qui rejette tous ceux qui ne chantent pas en chœur égoïstement les louanges de l'amour de soi-même.
   Ici il ne s'agit absolument pas de l'amour de Dieu et du prochain, mais encore du principe inversé : si tu m'aime, je t'aime aussi. Si tu ne m'aimes pas, je ne t'aime pas non plus, alors tu n'es pas intéressant pour moi ; tu peux t'en aller.
   Celui qui ne paye pas tribut à l'amour égoïste de son prochain est mis, comme si cela allait de soi devant le tribunal du moi humain : en sensation, pensées et paroles le prochain est alors dévalorisé et expulsé. C'est cela l'amour égoïste, l'égoïsme qui ne connaît ni miséricorde, ni douceur. Il ne connaît ni tolérance, ni compréhension, ni bienveillance.
   A la suite du désordre , en passant par la volonté propre, l'intellect, la dureté du cœur, l'impatience et l'amour de soi-même, la septième force fondamentales de Dieu à été aussi inversé.
21
Le septième principe démoniaque :
Sois impitoyable – Tue et assassine au nom du droit
Celui qui arrive à imposer son opinion est le plus fort
   Le septième principe dit :
  Sois impitoyable et intransigeant envers les hommes, les animaux, les plantes et le minéraux. Sois et reste un boucher et un vengeur. Tue et assassine au nom du droit, car il faut que tu aie raison.
   Les démons émettent, et les complices et leurs victime reçoivent : La justice, c'est de la faiblesse. Celui qui est juste et celui indulgent et par conséquent il est plus faible, c'est un médiocre. Le droit d'abord, la justice ensuite. Soi impitoyable, sois intransigeant, aie toujours raison, alors tu es le plus fort. C'est pourquoi tue les hommes et les animaux pour la cause juste. Tue l'homme pendant la guerre s'il t'attaque avec une arme et sacrifie-le d'abord avant  d'être toi-même sacrifié par lui.
   Voyez : en vérité, l'homme qui pense et agit ainsi est depuis longtemps déjà devenu une victime car il est l'enfant chéri des démons et de leurs complices.
   Un tel homme ne recule également pas devant le sacrifice d'animaux. car lui-même, la victime prisonnière, ne respecte pas non plus la liberté de tous ceux qui croisent son chemin. Ainsi, il ne croise pas seulement le fer avec ses semblables, mais il l'utilise aussi pour tuer les animaux innocents. Il les tues et s'enrichit de leur cadavre qu'il vend pour la consommation ou avec lequel il se prépare lui-même un bon repas au cadavre.
   Il exploite la nature de multiple façon et la tue, elle aussi : il a rendu la terre pratiquement infertile. Tout ce qui ne lui paraît plus utilisable, il l'abandonne n'importe où, sans penser à rien. Ce qui est appelé produits chimiques toxiques et déchets radioactifs est jeté dans les fleuves ; ce qui est appelé gaz de combustion des véhicules et des usines pollue l'atmosphère.
   La miséricorde du samaritain est utilisée par les démons et leurs complices de la façon suivant : parmi les innombrables cliniques de cette terre, il y en a certaines qu'ils firent construire, dans lesquelles les patients sont traités comme des machines. Dans ces cliniques  ils font soigner leurs malades et, quand un démon est incarné, lui-même s'y fait soigner. Des médecins s'occupent de reconstituer le corps malade. Quand il est réparé, l'homme peut continuer à pécher ; car on pense rarement que toutes les causes de maladies se trouvent dans l'âme. En vérité la maladie devrait être un frein pour l'homme : il devrait être incité à réfléchir et à rebrousser chemin en ce qui concerne sa pensée et ses actes.
   Cependant beaucoup de médecin n'ont qu'un scalpel à offrir à leur prochain et ce qui se passe sur plus d'une table d'opération ressemble beaucoup à ce qui se passe sur l'étal d'un boucher, sur lequel le animaux sont préparés pour être consommés, ou bien à ce qui se passe dans un laboratoire, où les animaux  servent de cobayes. Sur la table d'opération, selon la maladie, on enlève au malade ce qui paraît être malade ou bien ce qui a apparemment conduit à la maladie. La différence entre l'animal sur l'étal du boucher et l'homme sur la table d'opération, c'est qu'on recoud l'homme et qu'on le maintien en vie le plus longtemps possible et qu'il  n'est pas consommé comme l'animal.
   Mais l'animal n'est pas le seul à être consommé, car au sens figuré l'homme sera aussi consommé d'une autre façon : l'homme est consumé par la maladie. Parce que la cause de la maladie n'a pas été effacée dans l'âme, la maladie continue à consumer l'homme et finit par le consumer complètement.
   Si l'homme, l'enveloppe de chair, meurt, ni l'opération, ni les médicaments ne l'auront aidé. Et parce que les médecins n'on pas appris pendant leurs études que les causes de toutes les maladies sont dans l'âme, ils n'ont pas pu aider vraiment le malade malgré l'opération et les médicaments. En réalité le malade ne reçoit que les connaissances spécifiques du médecin, celles qu'il a pu acquérir pendant ses études de médecin et qui sont éventuellement imprégnée de quelques expériences professionnelles. L'enveloppe putrescible est enterrée. Le temps passera et ce qui fut dans la vie de tous les jours disparaîtra ; l'homme qui a vécu est oublié.
22
Seul le Christ conduit l'âme et l'homme
Hors de la loi des semailles
Et des récoltes et des griffes de l'adversaire
   Où est allée son âme immortelle ? Elle est là où elle a été attirée suivant son niveau de conscience. Cet endroit, c'est l'homme lui-même qui l'a choisi : par ses sensations, ses pensées, ses paroles et ses actions il a défini lui-même le lieu de destination de son âme. C'est là quelle vit, et c'est de là quelle reviendra en habit terrestre, si en tant qu'âme, elle n'a pu mettre en ordre que peu de choses dans le royaume des âmes.
   Ensuite, où sera l'âme incarnée, le nouvel homme ? L'âme reviendra peut-être dans la famille dans laquelle elle a vécu autrefois en tant qu'homme. Ou bien elle s'incarnera plus tard pour devenir éventuellement l'enfant de ses enfants de jadis.
   Ce qui n'a pas été mis en ordre doit être mis en ordre.
   Ce qui n'a pas été effacé doit être effacé.
   Ce qui n'a pas été reconnu doit être reconnu.
   Et ce qui n'est pas  expié doit être souffert.
   La roue de la réincarnation tourne et amène des âmes à s'incarner. En tant qu'hommes elles seront là où elles doivent encore reconnaître leurs causes et les mettre en ordre. Ainsi elles retournent vers leurs familles, vers les hommes avec lesquels elles ont quelque chose à mettre en ordre. Il est aussi possible qu'elles retournent dans les murs même où elles ont commis des atrocités.
   Ou bien elles retournent là où elles ont tué cruellement des animaux. Ou elles vont là où la terre est friche, bien quelle fût une terre riche et fructueuse, qu'ils rendirent stérile dans des incarnations précédents. Là, elle souffriront de faim et seront dans le besoin, et elles mendieront peut-être leur pain auprès de ceux auxquels elles avaient refusé le pain et pris la terre.
   La loi des semailles et des récoltes agit de multiple façon et à chacun revient ce que lui-même y a introduit.
   Le chemin du bonheur et de la satisfaction intérieur est celui : reconnais-toi, et rebrousse chemin !
   Moi seul, le Christ, Je Suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Personne ne peut aller au vrai Dieu, notre Père éternel, si ce n'est par Moi, le Christ, le Rédempteur de toutes les âmes et de tous les hommes, le Souverain du Royaume de Dieu sur terre.
   Les heures des démons, des leurs complices et victimes sont comptées. Moi, le Christ, Je dénonce de plus en plus l'action de l'état des démons et des ses complices.
Je conduis tous ceux qui ont été leurs victimes et qui se laissent sauver hors des griffes du principe « sépare, lie et domine ».
   J'apprend aux hommes à rebrousser chemin et à entrer dans leur intérieur pour qu'ils se reconnaissent a nouveau comme temple de Dieu dans lequel habite l'Esprit de l'Eternel.
   Alors, des manifestations extérieures comme les dogmes, les cérémonies, les rites et les cultes ne sont plus nécessaires. Des cathédrales et des temples ornés d'or et d'objet précieux ne sont plus nécessaire non plus.
   Celui qui entend Ma Parole e l'accomplit redeviendra lui-même le temple de l'Un, du Saint et reposera à nouveau en Dieu parce qu'il est devenu la Loi de Dieu.
   Celui qui accomplit les lois de l'Un, le principe « Unis et Sois » est redevenu un avec son prochain et un avec les règnes animal e minéral. Tous ceux qui vivent en Dieu prennent soin de la nature avec amour, car ils sont paisibles.
   L'adversaire sera alors lié, et la roue de la réincarnation s'arrêtera pour les âmes lourdement chargées. Elle n'amènera à l'incarnation sur la terre que des âmes lumineuses. En habit terrestre, elles préserveront l'unité et la fraternité. Parmi les hommes, il n'y aura plus de différences sociales.
   Et sur la terre règnera le principe absolu et unique des cieux : « Unis et sois, car tu es l'Etre, la Loi de l'amour désintéressé ».
   Et Moi, le Christ, Je suis le Guide des hommes et leur Frère et le souverain du Royaume de Dieu sur terre, et la paix sera.
   Dans les plans de purification par contre il en sera à peu près de même qu'il en fut sur terre ; mais les démons ne pourront plus influencer les âmes parce que la terre, leur territoire, leur aura glissé d'entre les doigts et qu'ils ne pourront alors plus y envoyer d'instruments.
   Ainsi, jusqu'à la fin du Royaume de Paix, leurs sources d'énergie et leurs instruments leur seront aussi ôtés, car il n'y aura plus d'hommes sur la terre dont ils pourront tirer de l'énergie ou qui se laisseront utiliser comme instrument du mal, et ceci durera jusqu'à ce que le Royaume de Paix, le Royaume de Dieu sur terre, prenne fin.
   Par la bonté, l'amour et la miséricorde de Dieu, les âmes qui seront dans les plans de purification seront conduites à travers l'auto-reconnaissance et la purification de l'âme vers la reconnaissance et la filiation en Dieu.
   C'est à partir de la terre que la chute prendra fin, même si après le Royaume de Paix de Jésus-Christ, qui est également nomme le Royaume de Dieu Millénaire, le satanique se ravive pendant un courte période.
   Après la réintégration de toutes les âmes dans le Royaume de Dieu, tout sera alors à nouveau uni en Dieu, qui était et sera éternellement, le juste Un Universel, Dieu, le Père de tous  Ses enfants.
    L'Alpha et l'Omega en Moi, le Christ.
    L'Alpha et l'Etre éternel en Dieu et en Moi, le Christ,
    Le Corégent des cieux, éternellement, en toute éternité.
Une pensée conductrice pour
Chaque jour, de frère Emmanuel :
Attention – stop !  pas  humain – divin !
   Soyez vigilant et priez, car les ténèbres veulent s'appuyer sur la lumière pour séduire ceux qui aspirent à la lumière.
   C'est pourquoi le principe satanique est aux aguets du principe divin ; les démons veulent regagner ceux qui aspirent à la lumière par des maxime qui sont proches de celles du principe divin.
   Celui qui est vigilant se rend compte du poison furtif des ténèbres. Celui qui dort et qui est livre du monde, prend sa portion de poison en conséquence.
   C'est pourquoi, soyez vigilant, et que vos sensations, vos pensées, paroles et actions deviennent des prières désintéressées, en vous rendant compte de ce qui est humain en vous, en vous repentant, en demandant pardon, en pardonnant et en remettant au Christ ce que vous avez reconnu et ce dont vous êtes repentis, et en ne recommençant plus. Alors, vous êtes ceux qui prient et qui restent vigilants dans le Christ.
       Frère  Emmanuel
       Le chérubin de la sagesse divine

Joseph Russo

__._,_.___

Sil-te-plaît, pardonne moi

L'effet de vos pensées, de vos paroles

Et si nous créerions le monde autrement...

Méditation guidée

Méditer

Vibration de Saint Germain Le beau Danube bleu

Vibration du Maître ascensionné Saint Germain La valse de l empereur