Jésus a dit "Le Royaume de Dieu est en toi et tout autour de toi, pas dans des palais de bois ou de pierre"

Jésus dit "Fend le bois je suis là; soulève la pierre et tu m'y trouveras!"

www.unisson06.org/dossiers/religion/ecrits_spirituels/christianisme/evangile_thomas.htm

mercredi 2 octobre 2013

Il n'y a pas de péché



 

 

   Des Nouvelles de Notre Belle Planète    02/10/2013 15:28:31
Un nouvel article sur le blog www.anneduquesne.com

Il n'y a pas de péché

Jésus, transmis par John Smallman
Beaucoup d'entre vous connaissent des troubles émotionnels lorsque leurs problèmes non résolus continuent de faire irruption dans leur conscience d'une manière qui les déstabilise gravement mais qui ne semble pas avoir de cause identifiable. Tout ce que vous devez faire est de les reconnaître. Il n'est absolument pas nécessaire d'identifier une cause ou une leçon qu'ils pourraient vous présenter et qui vous obligeraient à offrir une compensation ou une auto-flagellation. En les acceptant simplement et en les laissant être ce qu'ils sont — en les laissant, pour ainsi dire, reposer dans votre conscience consciente — vous libérez votre attachement à eux afin qu'ils puissent juste passer, car ils le feront, un peu comme la météo.
C'est pour vous l'occasion de consentir à vous pardonner pour toute erreur et toute faute, y compris toute croyance que certains d'entre vous ont profondément enfouies, et les pensées, mots ou actions non reconnus qui peuvent avoir sérieusement blessé les autres. Votre malaise découle de problèmes inavoués que vous avez niés parce que vous avez peur d'avoir fait des choses et pris part à des activités impardonnables. Mais tout cela fait partie de l'illusion et en vérité cela n'est jamais arrivé — parce que c'est illusoire, irréel. Vous êtes tous des êtres d'Amour, et même si parfois vous vous êtes apparemment « mal comportés », il est maintenant temps pour vous de libérer toute culpabilité, toute honte ou toute souffrance émotionnelle en leur permettant de passer à travers votre esprit sans vous y arrêter. L'Amour est en train de Se ré-affirmer comme votre Essence véritable et de dissoudre tout aspect irréel et dépourvu d'amour restant de vous-mêmes auquel vous vous êtes accrochés, en même temps que se dissout l'illusion elle-même.
Il n'y a pas de péché. Toute conscience est une avec Dieu, Qui est Amour infini en abondance infinie, et par conséquent chaque entité consciente est et a toujours été Amour pur — et rien d'autre. C'est difficile à saisir pour vous lorsque vous observez les conflits sur Terre, aussi bien actuels que dans votre longue histoire, et les immenses quantités de souffrance qu'ils ont provoquées. Dans l'illusion, il y a et il y a eu beaucoup de souffrance que l'humanité a expérimentée comme très, très réelle, mais vous êtes tous sur vos chemins de sortie de l'illusion et de retour vers la Réalité où votre présence véritable a toujours existé, et où vous demeurez, éternellement présents. L'Amour est votre nature, et dans les profondeurs de votre essence, tandis que vous en faites l'expérience dans l'illusion, vous n'avez pas et n'avez jamais eu le désir ou l'intention de blesser ou d'offenser quiconque, même si vous êtes engagés dans un jeu où cela se fait. L'Amour — vous, tels que vous êtes vraiment — ne pourrait jamais avoir l'intention de quoi que ce soit qui soit le moins du monde dépourvu d'amour, parce qu'il n'y a rien qui soit dépourvu d'amour.
Au cœur de l'illusion cette vérité incontestable semble impossible à croire ou à accepter, et c'est pourquoi vous trouvez si difficile de pardonner, à moins que et jusqu'à ce que vous ayez vu le coupable — vous-même ou quelqu'un d'autre — découvert, jugé, blâmé, honteux et puni. C'est la plus grande pierre d'achoppement sur votre chemin vers le réveil : le non-pardon. L'absolue nécessité de pardonner, pour autant que la paix personnelle et l'acceptation de soi doivent être atteintes, est maintenant reconnue par la psychologie traditionnelle. Cette reconnaissance est très récente. Auparavant, et depuis la nuit des temps, tout ce qui est impitoyable était considéré comme normal car même les dieux que vous aviez inventés ne pardonnaient pas. Dans les cent dernières années, des progrès énormes ont été accomplis par l'humanité sur son chemin spirituel d'évolution, comme le démontre simplement votre reconnaissance de cette vérité capitale mais longtemps niée.
Néanmoins, il y a encore beaucoup d'êtres sur la Terre qui, en raison de la douleur et des souffrances qu'ils ont subies dans leur vie actuelle ou dans celles du passé, ne peuvent pas et ne veulent pas accepter que le pardon soit un baume d'amour qui guérit toutes les blessures. Ceux d'entre vous qui lisent ou écoutent ceci savent que c'est la vérité, mais certains d'entre vous ont aussi des difficultés avec cela à cause de votre propre souffrance personnelle très intense, ou, plus probablement, en raison de votre conscience et de votre implication dans la souffrance apparemment totalement injustifiable que subissent les autres.
Aussi, lorsque vous vous tournez vers cet espace intérieur et inviolable de calme auquel chacun d'entre vous a accès, demandez à ceux des royaumes spirituels que vous appelez à l'aide de vous aider à comprendre et accepter que le pardon est le baume qui guérit toutes les blessures. Puis pratiquez le pardon. Pas un pardon conditionnel : « Je vais pardonner cette personne uniquement si elle reconnaît son erreur, s'excuse, promet de ne jamais recommencer ! » mais un pardon inconditionnel... un pardon sans conditions du tout. En faisant cela vous libérez l'accusation que vous avez contre celui que vous pardonnez, et les paroles ou les actes qui ont causé la douleur ne couvent plus dans votre esprit en exigeant réparation ou des excuses qui peuvent ne jamais venir. En vous accrochant aux offenses qui ont été commises contre vous, vous vous privez vous-mêmes de guérison et vous provoquez davantage de douleur. En pardonnant, vous vous libérez ; votre niveau de stress diminue, et vous commencez à vivre dans l'instant présent où vous pouvez apprécier de respirer le parfum des roses.
Continuez à vous le rappeler : « Le pardon est le baume d'amour qui guérit toutes les blessures. » Au tréfonds de vous, vous savez que c'est la vérité, alors pratiquez-le jusqu'à ce qu'il devienne automatique, et jouissez de la paix, du calme et de la liberté qu'il vous apporte. Et quand vous aurez pardonné, une chose des plus étonnantes va se produire. Parce que, l'Amour ayant rempli votre cœur, vous allez vous rendre compte qu'en vérité il n'y a jamais rien eu à pardonner... car il n'y a que l'Amour... qui ne peut jamais être blessé, offensé, ou mis en colère. Il ne peut qu'Aimer !
Votre frère qui vous aime, Jésus.
Traduction AD
Page d'origine : http://johnsmallman2.wordpress.com/2013/09/28/there-is-no-sin/
-----
Vous pouvez écouter ce message, lu en anglais par John Smallman lui-même, en cliquant ici : 2013-09-28-jesus-audio-blog-for-saturday-sept-28th.mp3

© 2013 Des Nouvelles de Notre Belle Planète - Tous droits réservés

__._,_.___

__,_._,___

Aucun commentaire:

Sil-te-plaît, pardonne moi

L'effet de vos pensées, de vos paroles

Et si nous créerions le monde autrement...

Méditation guidée

Méditer

Vibration de Saint Germain Le beau Danube bleu

Vibration du Maître ascensionné Saint Germain La valse de l empereur