Jésus a dit "Le Royaume de Dieu est en toi et tout autour de toi, pas dans des palais de bois ou de pierre"

Jésus dit "Fend le bois je suis là; soulève la pierre et tu m'y trouveras!"

www.unisson06.org/dossiers/religion/ecrits_spirituels/christianisme/evangile_thomas.htm

vendredi 6 septembre 2013

Le royaume de Dieu




Nouvelles révélations du Christ Lui-même

9/ G.E.J. / 71-74

 

Le Christ explique :

 

Le royaume de Dieu –

ce que signifie manger Sa chair et boire Son sang

Ce que signifie œuvrer selon la parole de Dieu

 

LE CHRIST : Et ce qu'est le royaume de Dieu, où et comment il se développe en l'homme même et en lui seul, Je l'ai expliqué; vous devez donc bien comprendre qu'il ne faudra pas croire ceux qui crieront : "Le voici, le voilà !" Car, de même que l'esprit est au-dedans de l'homme et que tout ce qui, en lui, est vie, pensée, sentiment, savoir et volonté émane d'abord de son esprit avant d'imprégner toutes ses fibres, de même, le royaume de Dieu, qui est le vrai royaume de la vie spirituelle, ne se trouve qu'en l'homme et ne lui est en aucun cas extérieur.

2. Qui retient bien cela et en comprend pleinement la vérité vivante, aucun faux prophète ne pourra jamais rien lui faire ; mais celui qui, dans son âme, est comme une girouette ou comme un roseau, celui-là trouvera certes difficilement le havre paisible et lumineux de la vie. Aussi, ne soyez pas vous-mêmes des girouettes ni des roseaux, mais de vrais rochers vivants contre qui les tempêtes et les vautours ne pourront rien ! – Avez-vous bien compris cela maintenant ? »

3… le royaume de Dieu est venu à vous et qu'il est avec vous et au milieu de vous ; mais cela ne suffit pas encore pour atteindre et pour recevoir pleinement la vie éternelle de l'âme, parce que, si le royaume de Dieu est bien venu à vous en Moi, il n'est pas encore pour autant tout à fait entré en vous, ce qui n'arrivera et ne pourra arriver que lorsque, sans aucun égard pour le monde, vous aurez pleinement embrassé Ma doctrine de toute votre volonté, et que vous la mettrez donc tout à fait en pratique. Quand ce sera le cas, vous ne direz plus : "Christ est venu à nous, et avec Lui le royaume de Dieu, et Il est avec nous et parmi nous ! ", mais : "Ce n'est plus moi qui vis, mais Christ qui vit en moi !" Quand cela vous sera arrivé, alors, vous comprendrez et vivrez pleinement que le royaume de Dieu ne vient pas à l'homme et en lui avec une pompe extérieure, mais que c'est en l'homme qu'il se développe et qu'il élève l'âme vers la vie éternelle, l'y fortifie et l'y maintient.

4. Il faut certes d'abord montrer le chemin à l'homme de l'extérieur, à travers la parole divine venue des cieux, et on peut ainsi lui dire : "La paix soit avec toi, car le royaume de Dieu est proche !" Mais pour autant, l'homme n'est pas encore dans le royaume de Dieu, ni le royaume de Dieu en lui.

5. Mais, dès que l'homme se met à croire sans douter et qu'il vivifie sa foi en mettant la doctrine en pratique, le royaume de Dieu commence à se développer en lui, de même qu'au printemps la vie se met à croître visiblement de l'intérieur dans la plante, quand celle-ci, éclairée et réchauffée par la lumière du soleil, est poussée à une activité intérieure.

6. Il est vrai que toute vie est en quelque sorte suscitée et éveillée de l'extérieur - mais ensuite, tout procède de l'intérieur vers l'extérieur, naissance, développement, croissance, formation et consolidation.

7. De même, les animaux et les hommes doivent d'abord prendre leur nourriture à l'extérieur ; mais ce qu'ils mangent et boivent est encore loin d'être la véritable nourriture du corps : celle-ci passe d'abord dans l'estomac avant de se diriger vers toutes les parties du corps. Or, de même que l'estomac est en quelque sorte le coeur nourricier de la vie du corps, le coeur de l'homme est l'estomac nourricier grâce auquel l'âme éveille l'esprit divin en elle, et Ma doctrine est la vraie nourriture et la vraie boisson de vie pour l'estomac de l'âme.

8. C'est ainsi que, lorsque J'enseigne aux hommes, Je suis le vrai pain de vie nourricier venu des cieux, et les actes conformes à Ma doctrine sont une vraie boisson de vie, un vin excellent et très fort qui vivifie l'homme tout entier à travers son esprit et l'illumine tout entier par la flamme très clair du feu de son amour. Qui mange de ce pain et boit de ce vin ne verra, ne goûtera ni ne sentira plus jamais la mort.

9. Si vous avez compris cela, agissez en conséquence, et Mes paroles deviendront en vous une parfaite vérité vivante ! »

- Le pain et la chair sont une seule et même chose, et de même le vin et le sang ; celui qui, dans Ma parole, mange le pain du ciel, et qui, en agissant selon cette parole, donc en pratiquant le véritable amour tout à fait désintéressé de Dieu et du prochain, boit le vin de vie, celui-là mange de Ma chair et boit de Mon sang. Car, de même que le pain naturel que mange l'homme devient sa chair et que le vin qu'il boit devient son sang, le pain de Ma parole devient chair dans l'âme de l'homme et le vin des actes de charité devient sang.

10. Et quand Je dis que quelqu'un mange de Ma chair, cela veut dire qu'il reçoit Ma parole non pas seulement dans sa mémoire et dans l'intelligence de son cerveau, mais aussi dans son coeur, qui, comme il a été dit, est l'estomac de l'âme, et de même pour le vin des actes de charité, qui n'est déjà plus vin, mais sang de vie ; car la mémoire et la raison de l'homme sont avec son coeur presque dans le même rapport que sa bouche avec son estomac naturel. Tant que le pain naturel est encore dans sa bouche et sous ses dents, il n'est pas encore chair, mais pain ; mais lorsque, ayant été mâché, il descend dans son estomac et s'y mêle aux sucs digestifs, il est déjà chair, parce que déjà semblable à la chair, selon ses éléments nutritifs subtils. Et il en va de même du vin, ou aussi bien de l'eau, qui renferme en elle la substance du vin, car la vigne mourrait sans l'eau qui donne vie à la terre qui nourrit toutes les plantes et les bêtes. Tant que le vin est encore dans ta bouche, il ne devient pas sang, mais il le devient bientôt dès qu'il est dans ton estomac.

11. Ainsi donc, qui entend Ma parole et la garde en mémoire, garde le pain dans la bouche de l'âme. Lorsqu'il se met à y réfléchir sérieusement dans son cerveau, il mâche le pain avec les dents de son âme ; car l'intelligence du cerveau est à l'âme ce que sont au corps de l'homme les dents de sa bouche.

12. Une fois que Mon pain, donc Ma doctrine, a été mâché par l'intelligence du cerveau, donc compris et accepté comme une vérité parfaite, il doit encore être reçu comme vérité par l'amour du coeur, et mis en oeuvre avec une volonté ferme.

Lorsque cela arrive, la parole devient chair et, par la ferme volonté agissante, également sang de l'âme, qui, dans l'âme, est Mon esprit, sans lequel elle serait aussi morte qu'un corps privé de sang.

13. Quant à la ferme volonté agissante, elle est semblable à la faculté de bien digérer de l'estomac physique, qui permet à tout le corps de rester en bonne santé et fort ; et si la faculté digestive de l'estomac est faible, le corps tout entier devient malade et s'affaiblit, même avec la nourriture la meilleure et la plus pure.

14. Et il en va de même de l'âme, au coeur de laquelle la volonté d'oeuvrer selon la doctrine est quelque peu faible. Elle ne parvient pas à acquérir une vraie force spirituelle, penche tantôt d'un côté, tantôt de l'autre, conçoit facilement toutes sortes de doutes et de scrupules, et goûte tantôt une nourriture, tantôt une autre, cherchant si l'une d'elles lui profitera mieux. Mais cela ne suffit jamais à guérir tout à fait cette âme déjà faible. "Mais, vous demandez-vous, n'est-il donc plus possible de guérir vraiment une âme affaiblie ?" Mais si, Je vous le dis. Et comment ? »

15- « Voici : lorsqu'une personne a l'estomac faible, elle doit prendre une décoction d'herbes que vous connaissez bien, et qui chasseront les mets mal digérés de l'estomac et des entrailles par les voies naturelles connues ; or, les mets mal digérés sont pareils aux hésitations de l'âme qui se demande si elle doit vraiment croire ceci ou cela, et agir en conséquence.

16. Que faut-il faire, au sens naturel, une fois que l'estomac faible est nettoyé, pour qu'il retrouve sa force et la conserve ? Que la personne s'active, qu'elle se meuve suffisamment dans un air frais et pur, et son estomac retrouvera toute sa force. Et, voyez-vous, l'âme doit faire de même ! Elle doit purifier son coeur de toutes les doctrines, les notions et les idées erronées, recevoir en elle en tout amour et en toute croyance la vérité que Je vous enseigne, puis s'activer et agir en conséquence,et cela lui rendra bientôt toute sa force et lui permettra de la conserver durablement !

17. Aussi, vous tous, ne vous contentez pas d'entendre Ma parole, mais mettez-la aussitôt en pratique avec zèle et détermination, et toutes les hésitations et les doutes disparaîtront bien vite de votre âme.

18. Or, l'estomac de l'âme agit exactement, lorsqu'il est fort et parfaitement sain, comme l'estomac naturel du corps, qui, s'il est solide et en bonne santé, est capable d'absorber sans dommage toutes sortes d'aliments purs et, au besoin, impurs, parce que son activité chasse tout ce qui est impur, ou même le transforme. Et c'est ainsi que tout est pur à celui qui est pur, et que même les émanations les plus pestilentielles de l'enfer ne peuvent lui causer aucun dommage spirituel.

19. Quand vous serez entrés en pleine possession de Mon royaume en vous, vous pourrez marcher sur les vipères et les scorpions et boire les poisons de l'enfer sans que cela ne vous fasse plus rien.

20. Si vous avez bien compris tout cela, vous devez bien voir à présent dans toute sa vérité vivante ce que J'ai voulu vous faire entendre à Capharnaüm lorsque Je parlais de "manger Ma chair" et de "boire Mon sang", et vous ne direz sans doute plus désormais que c'est là une dure leçon.

21. Il est déjà bien difficile d'expliquer assez complètement à la raison purement humaine l'origine des choses et des phénomènes du monde naturel pour la libérer de toutes les erreurs qui alimentent les pires superstitions, et lui montrer ainsi la voie de la vérité ; combien plus difficile est-il donc de faire comprendre à l'intelligence du seul cerveau, et de rendre visibles à l'âme, les choses, les forces, les actes et les phénomènes invisibles, purement spirituels et divins !

22. C'est pourquoi Je vous le dis toujours : vous ne serez initiés à la connaissance parfaite des choses spirituelles et divines et de leurs effets que lorsque vous serez pleinement régénérés dans Mon esprit de la manière que Je vous ai clairement montrée en détail. À présent, demandez-vous si vous avez bien compris tout cela dans toute sa profondeur de vérité. » « En vérité, en vérité Je vous le dis : ce que vous demanderez au Père en Mon nom vous sera accordé ! Car parmi les hommes, si totalement mauvais qu'ils soient pour la plupart, est-il un seul père qui donne une pierre à son enfant qui lui demande un morceau de pain, ou un serpent à sa fille qui lui demande un poisson ?

23. Et si même les hommes, qui, comme Je l'ai dit, sont purement mauvais, donnent de bonnes choses à leurs enfants, le Père céleste, qui seul est parfaitement bon, ne sera-t-Il pas d'autant plus généreux envers ceux qui L'en prient avec foi et amour ?

24. Aussi, soyez toujours gais et de bonne humeur ; car, dans Sa bonté parfaite, le Père veille toujours sur vous et S'occupe de votre bien-être et du salut de votre âme.

25. Or, le Père est en Moi comme Je suis en Lui pour l'éternité, et Je vous assure pleinement que Je ne vous laisserai jamais orphelins jusqu'à la fin des temps de cette terre.

26. En vérité Je vous le dis : si quelqu'un M'aime véritablement et observe Mes commandements, Je viendrai à lui et Me révélerai à lui, et chacun pourra donc se convaincre qu'il n'est pas orphelin en ce monde ! Mais que ceux à qui Je Me révélerai ainsi ne gardent pas cela pour eux seuls, mais le partagent avec leurs frères, afin qu'ils soient eux aussi consolés et fortifiés.

27. Celui qui, de bon gré, fortifiera les faibles, consolera les affligés et viendra en aide à ceux qui souffrent recevra pour tout cela dix fois Ma récompense de vie, soyez-en toujours pleinement assurés ! »

N.B. Si ce nos mails ne sont pas de votre gré, suffit de nous renseigner et votre adresse sera supprimé tout de suite, sans problèmes !  Pour ceux qui veulent approfondir la connaissance divine consultez  les sites internet : http://fr.groups.yahoo.com/group/SAGESSE-DIVINE ,  http://fr.groups.yahoo.com/group/Chemin_Interieur 

--
Joseph Russo

Aucun commentaire:

Sil-te-plaît, pardonne moi

L'effet de vos pensées, de vos paroles

Et si nous créerions le monde autrement...

Méditation guidée

Méditer

Vibration de Saint Germain Le beau Danube bleu

Vibration du Maître ascensionné Saint Germain La valse de l empereur